Fertilité

Fertilité

Chaque couple n’a pas la chance de connaître une grossesse après quelques mois seulement sans contraceptif. Chez l’homme comme chez la femme, la fertilité joue un rôle important. Une fertilité en berne se reconnaît non seulement à l’absence de grossesse, mais aussi à des troubles de la menstruation. Pour connaître les causes de cette baisse de fertilité, l’assistance d’un médecin est généralement nécessaire. Le traitement est prescrit par un spécialiste.

Voici un exemple typique de déroulement d’une FIV :

1è étape : répression du cycle hormonal mensuel naturel
2è étape : stimulation de la production d’ovules
3è étape : contrôle des progrès
4è étape : récolte des ovules
5è étape : fécondation des ovules
6è étape : replacement de l’embryon

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des médicaments les plus utilisés en cas de baisse de la fertilité.

Hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG)
hCG est une hormone produite par le corps. Elle stimule l’ovulation et les ovaires des femmes, et aide à produire l’œstrogène, l’hormone sexuelle féminine. Chez les hommes, cette hCG stimule l’élaboration de la testostérone, nécessaire à la formation de nouveaux spermatozoïdes. Les exemples de hCG sont Pregnyl, Ovitrelle, Profasi et Novarel.

Analogues de la GnRH
Les analogues de la GnRH (hormones de l’hypothalamus) freinent la production d’hormones sexuelles féminines, pour un meilleur contrôle de l’ovulation. Les analogues GnRH se déclinent en deux variantes : les agonistes et les antagonistes. La différence réside dans le fait que les antagonistes peuvent prévenir directement une ovulation précoce. Les agonistes GnRH sont par exemple Suprecur (busereline), Prostap (leuproreline), Synarel (nafareline) et Decapeptyl (triptoreline). Quelques exemples d’antagonistes sont : Cetrotide (cetrorelix), Ganirelix, Orgalutran (ganirelix) et Antagon.

Clomiphène
Le Clomiphène stimule la libération d’hormones importantes pour la maturation de l’ovule et l’ovulation chez la femme. Le médicament Clomid est un exemple de Clomiphène.

Éthinylestradiol
L’éthinylestradiol fonctionne de façon identique à l’hormone sexuelle féminine estradiol. Elle rend le col de l’utérus plus accessible aux spermatozoïdes.

Gonadotrophines (FSH et LH)
Dans le cycle naturel, les gonadotrophines (FSH en LH) jouent un rôle essentiel. L’FSH (l’hormone stimulatrice de follicule) assure la croissance des follicules et la production de l’hormone œstrogène féminine. L’hormone LH (lutéinisante) stimule la maturation finale de l’ovule et démarre le processus d’ovulation. Quelques exemples de gonadotrophines sont : Gonal-F, Menopur, Merional, Fostimon, Puregon, Bravelle, Follistim, Pergonal et Repronex.

Prednisolone / Médrol
Le nom générique de la Prednisolone/Médrol est Méthylprednisolone. Il s’agit d’un corticostéroïde (médicament synthétique). Ce type de médicament est généralement prescrit pour une période de quatre jours pendant le cycle de FIV, afin d’assister la période pré-embryonnaire.

Doxycycline
La Doxycycline est un antibiotique sous forme de pilule. Il est pris par les hommes pendant le cycle FIV de la femme, afin de ramener le nombre de bactéries contenues dans le sperme à un minimum. Ces bactéries peuvent avoir une influence négative sur les prestations et la qualité du sperme pendant un cycle FIV.

Préparation de progestérone
La progestérone augmente les chances d’une grossesse après placement de l’embryon pendant le traitement FIV. Des exemples de progestérone sont Gestone (progestérone), Cyclogest (progestérone), Crinone (progestérone 8% gel vaginal) et Utrogestan (progestérone).

Voir plus

Médicaments