Consultation en ligne avec un vrai docteur
Aide rapide et discrète
Fiable et sûr
Corona
Corona

Tout sur le coronavirus (COVID-19)

Le coronavirus occupe toute l’Europe et le reste du monde. Jamais auparavant l’impact d’une pandémie n’a été aussi important qu’aujourd’hui ! Le virus, qui provoque la maladie COVID-19, fait de nombreuses victimes. À cause du coronavirus, plus de 200 000 personnes sont tombées malades en peu de temps dans le monde entier, parfois avec des conséquences fatales.  

Le problème de cette épidémie du coronavirus est que de nombreux symptômes ressemblent beaucoup à ceux d’une grippe « normale » : fièvre et plaintes respiratoires. Déterminer qui a le coronavirus ou pas devient alors complexe. Le virus peut de ce fait se propager aisément.  

Toute cette incertitude conduit beaucoup de personnes à se poser des questions et à s’inquiéter. Sur cette page, vous en apprendrez plus sur le coronavirus : comment reconnaître la maladie et comment la prévenir et traiter les symptômes. 

  • Quelle est la cause du coronavirus ? 

    Le nouveau coronavirus fait partie, tout comme le SRAS et le MERS au groupe des coronavirus : un virus qui se reconnaît au microscope par sa structure en couronne. Comme il s’agit d’une nouvelle variante, il n’est pas encore totalement clair de savoir comment le virus se comporte précisément. Ce que nous savons, c’est que les gens peuvent en être très malades. Le virus pénètre dans l’organisme et peut s’y multiplier. Ce sont principalement les voies respiratoires qui sont atteintes, ce qui se traduit parfois par une pneumonie. 

    Le virus provient probablement des animaux. L’épidémie de COVID-19 a débuté en Chine, un pays où des animaux exotiques tels que les chauves-souris sont commercialisés sur le marché. Certaines de ces espèces peuvent transmettre des virus à l’homme. Ce fut le cas avec le SRAS et le MERS et est probablement aussi la cause de COVID-19. Le virus est également très contagieux pour l’homme. Une personne atteinte du coronavirus infecte généralement 2 à 3 autres personnes. Le virus se propage principalement par de minuscules gouttelettes de salive qui se répandent dans l’air lorsqu’une personne atteinte de coronavirus tousse ou éternue.

  • Le coronavirus est-il mortel ? 

    Dans la majorité des cas, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes. Quelques jours de repos suffisent généralement. Pour certaines personnes cependant, les symptômes sont si graves qu’elles doivent être hospitalisées. Elles ont souvent une pneumonie sévère qui les oppresse fortement. Il s’agit souvent de personnes qui ont déjà une maladie sous-jacente ou qui sont âgées.  

    Seule une faible partie de patients gravement malades meurt des effets du coronavirus. Le risque est supérieur pour les personnes très âgées ou les personnes souffrant d’une maladie (grave). Le risque de mourir du coronavirus est donc très faible pour les personnes jeunes et les personnes en bonne santé.

  • Comment éviter le coronavirus ?  

    Vous pouvez même prendre une série de mesures pour réduire le risque d’infection par le coronavirus. Suivez, surtout, les directives générales du RIVM : 

    • Restez autant que possible à distance des autres personnes. Limitez les contacts sociaux et conservez au moins un mètre et demi de distance dans les magasins ; 
    • Lavez-vous régulièrement les mains ; 
    • Éternuez et toussez à l’intérieur du coude. De cette manière, vous éviterez que le virus ne se loge sur vos mains et que vous contaminiez ensuite les surfaces potentielles (comme la clenche d’une porte) ou d’autres personnes (en les touchant) ; 
    • Utilisez des mouchoirs en papier pour vous moucher, jetez-les directement et lavez-vous les mains. 

    Ensuite, il est important bien entendu de maintenir votre résistance au bon niveau. Veillez à prendre suffisamment de repos, mangez sainement et essayez de bouger régulièrement. Avec un complément alimentaire, vous pouvez compenser toute carence en vitamines. 

  • Quand dois-je appeler le médecin en cas de symptômes du coronavirus ? 

    Si les symptômes deviennent de plus en plus graves, il peut être nécessaire de consulter un médecin. Faites-le dans tous les cas si vous êtes de plus en plus malade et que vous avez des difficultés à respirer. Les personnes qui font partie des groupes à risques (70 ans ou plus, les personnes souffrant d’une maladie chronique ou au système immunitaire affaibli) doivent appeler un médecin s’ils ont de la fièvre et de la toux ou ont du mal à respirer. Restez à la maison et consultez toujours un médecin par téléphone ; si nécessaire le médecin va venir vous voir. 

  • Quels sont les médicaments contre le coronavirus ?

    En ce moment, nous ne disposons pas encore de médicament officiel contre le coronavirus. Un vaccin n’est pas encore en vue, bien que les scientifiques y travaillent d’arrache-pied. Selon toutes attentes, cela pourrait encore prendre des mois. 

     

    Les médecins peuvent lutter contre les symptômes du coronavirus. La lutte se fait avec des médicaments bien connus, tels que les antipyrétiques et les anti-inflammatoires. Mais d’autres médicaments font également l’objet d’expériences, comme le:

    • Médicament contre la malaria, la; Chloroquine
    • Remdesivir; inhibiteur de virus
    • Plaquenil; médicament anti-inflammatoire également utilisé dans les troubles rhumatismaux
    • Hydroxychloroquine; agent contre les maladies auto-immunes
    • La combinaison Ritonavir/Lopinavir médicament utilisé dans le traitement du VIH

    Ces antiviraux ont déjà eu un effet positif sur les coronavirus SRAS et MERS et semblent pouvoir apporter une solution au COVID-19 également. 

  • Quels sont les traitements alternatifs ? 

    En ce moment, nous ne pouvons pas faire grand-chose d’autre que lutter contre les symptômes. À court terme, on espère un médicament officiel contre le COVID-19. Peut-être que la chloroquine, médicament contre la malaria, s’avérera être le remède ou alors les scientifiques découvriront un autre remède. En ce moment, le personnel de santé est testé avec un ancien vaccin contre la tuberculose pour les protéger du coronavirus. En fin de compte, nous devons attendre un vaccin qui puisse nous protéger préventivement contre le coronavirus, mais selon la science, cela prendra encore au moins 18 mois.  

    Dans l’intervalle, nous pouvons nous-mêmes ralentir la propagation du virus autant que possible en respectant toutes les mesures d’hygiène. C’est ainsi que nous protégerons les groupes vulnérables de notre société. 

  • Comment puis-je reconnaître le coronavirus ? 

    Les personnes infectées par le coronavirus ne développent pas toujours la maladie. Beaucoup d’entre elles ont des plaintes légères, comme lors d’un rhume, à cause du coronavirus. D’autres personnes la vivent comme une grippe légère. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a analysé les plaintes des patients atteints de coronavirus en Chine. Une liste des symptômes du coronavirus a ainsi été établie. Les symptômes les plus courants du coronavirus sont : 

    • Fièvre ; 
    • Toux sèche ; 
    • Fatigue ; 
    • Expectoration de mucus ; 
    • Oppression ; 
    • Mal de gorge, maux de tête, douleurs musculaires. 

    Un plus petit nombre de patients souffraient également de nausées, de nez bouché, de diarrhée ou d’expectoration de sang. 

  • Quand risquez-vous d’attraper le coronavirus ? 

    Les personnes en bonne santé ayant une résistance normale sont bien protégées contre le coronavirus. Si le virus les pénètre, ce groupe n’a souvent pas ou peu de symptômes. Mais il y a aussi des personnes qui sont naturellement moins bien protégées. Par exemple, parce qu’elles souffrent d’une certaine affection ou ont un âge avancé. Dans ce groupe, le coronavirus peut provoquer des symptômes plus graves.  

    Les groupes les plus susceptibles d’avoir des plaintes graves sont : 

    • les personnes de 70 ans et plus 

     les personnes qui souffrent d’une des affections suivantes :  

    • anomalies et perturbations du fonctionnement des voies respiratoires et des poumons ; 
    • maladies du cœur chroniques ; 
    • diabetes mellitus ; 
    • affections rénales graves nécessitant une dialyse ou une transplantation rénale ; 
    • les personnes dont la résistance aux infections est réduite, par exemple à cause de:  
    •  médicaments pour les maladies auto-immunes ; 
    •  une transplantation d’organe ; 
    •  maladies sanguines ; 
    •  traitement des troubles immunitaires congénitaux ou qui se développent plus tard dans la vie ; 
    •  chimiothérapie et/ou la radiothérapie chez les patients cancéreux ; 
    •  une infection par le VIH. 

    Si vous appartenez à ce groupe à risque, évitez tout contact avec les autres. Restez chez vous autant que possible et ne recevez pas de visiteurs enrhumés. Prenez contact avec un médecin si vous avez de la fièvre (38 degrés ou plus) associée à un essoufflement ou à des difficultés respiratoires. 

  • Que puis-je faire moi-même contre le coronavirus ? 

    Malgré toutes les précautions prises, souffrez-vous toujours de symptômes du coronavirus ? Tant que les plaintes ne sont pas graves, vous pouvez traiter l’infection comme un refroidissement ou une grippe normale. Les produits pharmaceutiques peuvent réduire les symptômes. Et un mode de vie sain aide le corps à se rétablir. Quelques conseils :  

    • Les analgésiques réduisent la fièvre et soulagent la douleur. Utilisez de préférence du paracétamol, cet analgésique est celui qui a le moins de risques d’effets secondaires ;  
    • Le spray nasal libère le nez bouché. Essayez d’abord une solution saline ; celle-ci peut être utilisée pendant une longue période, même par des enfants. Le spray nasal à base d’autres principes actifs ne doit être utilisé que pendant quelques jours ; 
    • Le sirop contre la toux et les comprimés pour la gorge soulagent le mal de gorge et réduisent l’irritation qui provoque la toux. Sucer un bonbon peut aussi aider temporairement ; 
    • Buvez suffisamment d’eau et mangez sainement et de manière variée ; 
    • Prenez suffisamment de repos ; votre organisme a juste besoin de beaucoup de sommeil. 

    Il est en outre important d’éviter les contacts avec d’autres personnes tant que vous avez encore des symptômes. De cette manière, vous réduisez le risque d’infecter d’autres personnes avec le virus. Restez à l’intérieur et essayez de vous tenir autant que possible à distance des personnes qui vivent avec vous. Changez et lavez régulièrement les serviettes, les torchons et les draps de lit. Si vous n’avez plus de symptômes pendant au moins une journée, vous pouvez considérer que vous n’êtes plus contagieux.  

    Tant que vous n’avez pas été testé pour le coronavirus, il se peut cependant que vous ayez eu une simple grippe. Respectez les mesures générales anti-coronavirus des autorités après avoir traversé des symptômes de type grippal (garder ses distances, limiter les contacts sociaux, éternuer dans le coude, se laver les mains). 

  • Quels sont les traitements pour le coronavirus ? 

    Si vous n’êtes pas malade, mais que vous êtes tout de même porteur du virus (ou si le risque est plus élevé), par exemple parce que vous avez été en contact avec quelqu’un qui a (eu) le coronavirus, alors vous devez rester en quarantaine à la maison. Cela signifie que vous devrez rester 14 jours à la maison à partir du jour de la contamination potentielle. De cette façon, le risque de transmettre le virus à d’autres personnes est minime. 

    Si vous avez des plaintes, mais que vous n’êtes pas très malade, vous devez rester à la maison. Seules les personnes qui ont des plaintes graves sont parfois admises à l’hôpital. La quarantaine à domicile signifie cependant que vous devez rester en isolement ; vous ne pouvez pas sortir avant guérison complète et que vous ne soyez plus contagieux. Ce n’est que quand tous les symptômes auront disparu depuis au moins 24 heures que vous pouvez considérer que vous allez mieux et que vous n’êtes plus contagieux. 

  • L’utilisation de la chloroquine pour le coronavirus 

    Les médecins n’utilisent le médicament contre la malaria chloroquine et l’antiviral remdesivir que dans des cas très graves, chez les personnes se trouvant aux soins intensifs. Officiellement, il n’a pas encore été établi que ces médicaments agissent réellement contre le coronavirus. Les scientifiques sont très occupés à tester les médicaments dans les laboratoires. Mais pour établir réellement l’efficacité, ces médicaments anticoronavirus doivent également être testés intensivement sur l’homme.  

    Bien que les résultats soient prometteurs, il n’est donc pas possible pour l’instant pour le grand public d’utiliser ces antiviraux et la chloroquine comme médicaments contre le coronavirus. La chloroquine restera bien sûr disponible comme médicament antipaludique. 

  • Sources

    De Visser, E. (19 mars 2020). Experimenteel medicijn beschikbaar voor coronapatiënten. [Médicament expérimental disponible pour les patients atteints du coronavirus.] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.volkskrant.nl/wetenschap/experimenteel-medicijn-beschikbaar-voor-coronapatienten~b0b975f8/   

    Fang, L., Karakiulakis, G., & Roth, M. (2020). Are patients with hypertension and diabetes mellitus at increased risk for COVID-19 infection? [Les patients souffrant d’hypertension et de diabetes mellitus courent-il plus de risques lors de l’infection par COVID-19 ?] The Lancet Respiratory Medicine. https://doi.org/10.1016/s2213-2600(20)30116-8  

    Keulemans, M. (20 février 2020). Het middel tegen het coronavirus bestaat misschien al lang. [Le médicament contre le coronavirus existe peut-être depuis longtemps.] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.volkskrant.nl/wetenschap/het-middel-tegen-het-coronavirus-bestaat-misschien-al-lang~b27d1816/?referer=https://www.google.com/  

    Nederlands Huisartsen Genootschap. (18 mars 2020). Ik denk dat ik het nieuwe coronavirus heb [Je pense avoir le nouveau coronavirus] | Thuisarts. Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.thuisarts.nl/nieuw-coronavirus/ik-denk-dat-ik-nieuwe-coronavirus-heb#ik-heb-klachten-wat-nu  

    RIVM. (le 18 mars 2020). Nieuw coronavirus (COVID-19). [Nouveau coronavirus (COVID-19).] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.rivm.nl/coronavirus/covid-19   

    RIVM. (le 18 mars 2020). Vragen & antwoorden nieuw coronavirus (COVID-19). [Questions & réponses relatives au nouveau coronavirus (COVID-19).] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.rivm.nl/coronavirus/covid-19/vragen-antwoorden#eigengezondheid  

    RTL Nieuws. (18 mars 2020). Hoe weet je of je het coronavirus al hebt gehad ? [Comment savoir si vous avez déjà eu le coronavirus ?] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.rtlnieuws.nl/nieuws/nederland/artikel/5061301/corona-update-coronavirus-testen-vraag-genezen-covid

  • Quelle est la cause du coronavirus ? 

    Le nouveau coronavirus fait partie, tout comme le SRAS et le MERS au groupe des coronavirus : un virus qui se reconnaît au microscope par sa structure en couronne. Comme il s’agit d’une nouvelle variante, il n’est pas encore totalement clair de savoir comment le virus se comporte précisément. Ce que nous savons, c’est que les gens peuvent en être très malades. Le virus pénètre dans l’organisme et peut s’y multiplier. Ce sont principalement les voies respiratoires qui sont atteintes, ce qui se traduit parfois par une pneumonie. 

    Le virus provient probablement des animaux. L’épidémie de COVID-19 a débuté en Chine, un pays où des animaux exotiques tels que les chauves-souris sont commercialisés sur le marché. Certaines de ces espèces peuvent transmettre des virus à l’homme. Ce fut le cas avec le SRAS et le MERS et est probablement aussi la cause de COVID-19. Le virus est également très contagieux pour l’homme. Une personne atteinte du coronavirus infecte généralement 2 à 3 autres personnes. Le virus se propage principalement par de minuscules gouttelettes de salive qui se répandent dans l’air lorsqu’une personne atteinte de coronavirus tousse ou éternue.

  • Comment puis-je reconnaître le coronavirus ? 

    Les personnes infectées par le coronavirus ne développent pas toujours la maladie. Beaucoup d’entre elles ont des plaintes légères, comme lors d’un rhume, à cause du coronavirus. D’autres personnes la vivent comme une grippe légère. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a analysé les plaintes des patients atteints de coronavirus en Chine. Une liste des symptômes du coronavirus a ainsi été établie. Les symptômes les plus courants du coronavirus sont : 

    • Fièvre ; 
    • Toux sèche ; 
    • Fatigue ; 
    • Expectoration de mucus ; 
    • Oppression ; 
    • Mal de gorge, maux de tête, douleurs musculaires. 

    Un plus petit nombre de patients souffraient également de nausées, de nez bouché, de diarrhée ou d’expectoration de sang. 

  • Le coronavirus est-il mortel ? 

    Dans la majorité des cas, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes. Quelques jours de repos suffisent généralement. Pour certaines personnes cependant, les symptômes sont si graves qu’elles doivent être hospitalisées. Elles ont souvent une pneumonie sévère qui les oppresse fortement. Il s’agit souvent de personnes qui ont déjà une maladie sous-jacente ou qui sont âgées.  

    Seule une faible partie de patients gravement malades meurt des effets du coronavirus. Le risque est supérieur pour les personnes très âgées ou les personnes souffrant d’une maladie (grave). Le risque de mourir du coronavirus est donc très faible pour les personnes jeunes et les personnes en bonne santé.

  • Quand risquez-vous d’attraper le coronavirus ? 

    Les personnes en bonne santé ayant une résistance normale sont bien protégées contre le coronavirus. Si le virus les pénètre, ce groupe n’a souvent pas ou peu de symptômes. Mais il y a aussi des personnes qui sont naturellement moins bien protégées. Par exemple, parce qu’elles souffrent d’une certaine affection ou ont un âge avancé. Dans ce groupe, le coronavirus peut provoquer des symptômes plus graves.  

    Les groupes les plus susceptibles d’avoir des plaintes graves sont : 

    • les personnes de 70 ans et plus 

     les personnes qui souffrent d’une des affections suivantes :  

    • anomalies et perturbations du fonctionnement des voies respiratoires et des poumons ; 
    • maladies du cœur chroniques ; 
    • diabetes mellitus ; 
    • affections rénales graves nécessitant une dialyse ou une transplantation rénale ; 
    • les personnes dont la résistance aux infections est réduite, par exemple à cause de:  
    •  médicaments pour les maladies auto-immunes ; 
    •  une transplantation d’organe ; 
    •  maladies sanguines ; 
    •  traitement des troubles immunitaires congénitaux ou qui se développent plus tard dans la vie ; 
    •  chimiothérapie et/ou la radiothérapie chez les patients cancéreux ; 
    •  une infection par le VIH. 

    Si vous appartenez à ce groupe à risque, évitez tout contact avec les autres. Restez chez vous autant que possible et ne recevez pas de visiteurs enrhumés. Prenez contact avec un médecin si vous avez de la fièvre (38 degrés ou plus) associée à un essoufflement ou à des difficultés respiratoires. 

  • Comment éviter le coronavirus ?  

    Vous pouvez même prendre une série de mesures pour réduire le risque d’infection par le coronavirus. Suivez, surtout, les directives générales du RIVM : 

    • Restez autant que possible à distance des autres personnes. Limitez les contacts sociaux et conservez au moins un mètre et demi de distance dans les magasins ; 
    • Lavez-vous régulièrement les mains ; 
    • Éternuez et toussez à l’intérieur du coude. De cette manière, vous éviterez que le virus ne se loge sur vos mains et que vous contaminiez ensuite les surfaces potentielles (comme la clenche d’une porte) ou d’autres personnes (en les touchant) ; 
    • Utilisez des mouchoirs en papier pour vous moucher, jetez-les directement et lavez-vous les mains. 

    Ensuite, il est important bien entendu de maintenir votre résistance au bon niveau. Veillez à prendre suffisamment de repos, mangez sainement et essayez de bouger régulièrement. Avec un complément alimentaire, vous pouvez compenser toute carence en vitamines. 

  • Que puis-je faire moi-même contre le coronavirus ? 

    Malgré toutes les précautions prises, souffrez-vous toujours de symptômes du coronavirus ? Tant que les plaintes ne sont pas graves, vous pouvez traiter l’infection comme un refroidissement ou une grippe normale. Les produits pharmaceutiques peuvent réduire les symptômes. Et un mode de vie sain aide le corps à se rétablir. Quelques conseils :  

    • Les analgésiques réduisent la fièvre et soulagent la douleur. Utilisez de préférence du paracétamol, cet analgésique est celui qui a le moins de risques d’effets secondaires ;  
    • Le spray nasal libère le nez bouché. Essayez d’abord une solution saline ; celle-ci peut être utilisée pendant une longue période, même par des enfants. Le spray nasal à base d’autres principes actifs ne doit être utilisé que pendant quelques jours ; 
    • Le sirop contre la toux et les comprimés pour la gorge soulagent le mal de gorge et réduisent l’irritation qui provoque la toux. Sucer un bonbon peut aussi aider temporairement ; 
    • Buvez suffisamment d’eau et mangez sainement et de manière variée ; 
    • Prenez suffisamment de repos ; votre organisme a juste besoin de beaucoup de sommeil. 

    Il est en outre important d’éviter les contacts avec d’autres personnes tant que vous avez encore des symptômes. De cette manière, vous réduisez le risque d’infecter d’autres personnes avec le virus. Restez à l’intérieur et essayez de vous tenir autant que possible à distance des personnes qui vivent avec vous. Changez et lavez régulièrement les serviettes, les torchons et les draps de lit. Si vous n’avez plus de symptômes pendant au moins une journée, vous pouvez considérer que vous n’êtes plus contagieux.  

    Tant que vous n’avez pas été testé pour le coronavirus, il se peut cependant que vous ayez eu une simple grippe. Respectez les mesures générales anti-coronavirus des autorités après avoir traversé des symptômes de type grippal (garder ses distances, limiter les contacts sociaux, éternuer dans le coude, se laver les mains). 

  • Quand dois-je appeler le médecin en cas de symptômes du coronavirus ? 

    Si les symptômes deviennent de plus en plus graves, il peut être nécessaire de consulter un médecin. Faites-le dans tous les cas si vous êtes de plus en plus malade et que vous avez des difficultés à respirer. Les personnes qui font partie des groupes à risques (70 ans ou plus, les personnes souffrant d’une maladie chronique ou au système immunitaire affaibli) doivent appeler un médecin s’ils ont de la fièvre et de la toux ou ont du mal à respirer. Restez à la maison et consultez toujours un médecin par téléphone ; si nécessaire le médecin va venir vous voir. 

  • Quels sont les traitements pour le coronavirus ? 

    Si vous n’êtes pas malade, mais que vous êtes tout de même porteur du virus (ou si le risque est plus élevé), par exemple parce que vous avez été en contact avec quelqu’un qui a (eu) le coronavirus, alors vous devez rester en quarantaine à la maison. Cela signifie que vous devrez rester 14 jours à la maison à partir du jour de la contamination potentielle. De cette façon, le risque de transmettre le virus à d’autres personnes est minime. 

    Si vous avez des plaintes, mais que vous n’êtes pas très malade, vous devez rester à la maison. Seules les personnes qui ont des plaintes graves sont parfois admises à l’hôpital. La quarantaine à domicile signifie cependant que vous devez rester en isolement ; vous ne pouvez pas sortir avant guérison complète et que vous ne soyez plus contagieux. Ce n’est que quand tous les symptômes auront disparu depuis au moins 24 heures que vous pouvez considérer que vous allez mieux et que vous n’êtes plus contagieux. 

  • Quels sont les médicaments contre le coronavirus ?

    En ce moment, nous ne disposons pas encore de médicament officiel contre le coronavirus. Un vaccin n’est pas encore en vue, bien que les scientifiques y travaillent d’arrache-pied. Selon toutes attentes, cela pourrait encore prendre des mois. 

     

    Les médecins peuvent lutter contre les symptômes du coronavirus. La lutte se fait avec des médicaments bien connus, tels que les antipyrétiques et les anti-inflammatoires. Mais d’autres médicaments font également l’objet d’expériences, comme le:

    • Médicament contre la malaria, la; Chloroquine
    • Remdesivir; inhibiteur de virus
    • Plaquenil; médicament anti-inflammatoire également utilisé dans les troubles rhumatismaux
    • Hydroxychloroquine; agent contre les maladies auto-immunes
    • La combinaison Ritonavir/Lopinavir médicament utilisé dans le traitement du VIH

    Ces antiviraux ont déjà eu un effet positif sur les coronavirus SRAS et MERS et semblent pouvoir apporter une solution au COVID-19 également. 

  • L’utilisation de la chloroquine pour le coronavirus 

    Les médecins n’utilisent le médicament contre la malaria chloroquine et l’antiviral remdesivir que dans des cas très graves, chez les personnes se trouvant aux soins intensifs. Officiellement, il n’a pas encore été établi que ces médicaments agissent réellement contre le coronavirus. Les scientifiques sont très occupés à tester les médicaments dans les laboratoires. Mais pour établir réellement l’efficacité, ces médicaments anticoronavirus doivent également être testés intensivement sur l’homme.  

    Bien que les résultats soient prometteurs, il n’est donc pas possible pour l’instant pour le grand public d’utiliser ces antiviraux et la chloroquine comme médicaments contre le coronavirus. La chloroquine restera bien sûr disponible comme médicament antipaludique. 

  • Quels sont les traitements alternatifs ? 

    En ce moment, nous ne pouvons pas faire grand-chose d’autre que lutter contre les symptômes. À court terme, on espère un médicament officiel contre le COVID-19. Peut-être que la chloroquine, médicament contre la malaria, s’avérera être le remède ou alors les scientifiques découvriront un autre remède. En ce moment, le personnel de santé est testé avec un ancien vaccin contre la tuberculose pour les protéger du coronavirus. En fin de compte, nous devons attendre un vaccin qui puisse nous protéger préventivement contre le coronavirus, mais selon la science, cela prendra encore au moins 18 mois.  

    Dans l’intervalle, nous pouvons nous-mêmes ralentir la propagation du virus autant que possible en respectant toutes les mesures d’hygiène. C’est ainsi que nous protégerons les groupes vulnérables de notre société. 

  • Sources

    De Visser, E. (19 mars 2020). Experimenteel medicijn beschikbaar voor coronapatiënten. [Médicament expérimental disponible pour les patients atteints du coronavirus.] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.volkskrant.nl/wetenschap/experimenteel-medicijn-beschikbaar-voor-coronapatienten~b0b975f8/   

    Fang, L., Karakiulakis, G., & Roth, M. (2020). Are patients with hypertension and diabetes mellitus at increased risk for COVID-19 infection? [Les patients souffrant d’hypertension et de diabetes mellitus courent-il plus de risques lors de l’infection par COVID-19 ?] The Lancet Respiratory Medicine. https://doi.org/10.1016/s2213-2600(20)30116-8  

    Keulemans, M. (20 février 2020). Het middel tegen het coronavirus bestaat misschien al lang. [Le médicament contre le coronavirus existe peut-être depuis longtemps.] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.volkskrant.nl/wetenschap/het-middel-tegen-het-coronavirus-bestaat-misschien-al-lang~b27d1816/?referer=https://www.google.com/  

    Nederlands Huisartsen Genootschap. (18 mars 2020). Ik denk dat ik het nieuwe coronavirus heb [Je pense avoir le nouveau coronavirus] | Thuisarts. Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.thuisarts.nl/nieuw-coronavirus/ik-denk-dat-ik-nieuwe-coronavirus-heb#ik-heb-klachten-wat-nu  

    RIVM. (le 18 mars 2020). Nieuw coronavirus (COVID-19). [Nouveau coronavirus (COVID-19).] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.rivm.nl/coronavirus/covid-19   

    RIVM. (le 18 mars 2020). Vragen & antwoorden nieuw coronavirus (COVID-19). [Questions & réponses relatives au nouveau coronavirus (COVID-19).] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.rivm.nl/coronavirus/covid-19/vragen-antwoorden#eigengezondheid  

    RTL Nieuws. (18 mars 2020). Hoe weet je of je het coronavirus al hebt gehad ? [Comment savoir si vous avez déjà eu le coronavirus ?] Consulté le 19 mars 2020, sur https://www.rtlnieuws.nl/nieuws/nederland/artikel/5061301/corona-update-coronavirus-testen-vraag-genezen-covid

Évalué par :

Drs. Wouter Mol, Médecin généraliste

No. d’enregistrement : BIG: 9057675501

Drs. Wouter Mol a étudié la médecine à l’institut RUG de Groningue. De 2002 à 2003, il travaille comme assistant en neurologie. De 2003 à 2005, il travaille comme assistant en médecine interne et au service des urgences. Wouter Mol travaille comme médecin généraliste depuis 2005.