Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Esomeprazole

  • Contre les brûlures d’estomac
  • Pour le reflux et les ulcères gastro-intestinaux
  • Avalez le comprimé entier
  • Ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans

À propos d’Ésoméprazole

Ésoméprazole est un antiacide. Le médicament entraîne une diminution de la production d’acide gastrique. Cela réduit les plaintes gastriques comme les brûlures d’estomac.

Les médecins prescrivent Ésoméprazole pour :

  • Reflux (reflux gastro-œsophagien) ;
  • Ulcères gastro-intestinaux, par exemple dus à des bactéries ou à l’utilisation d’analgésiques anti-inflammatoires.

Utilisation

Prenez toujours ce médicament comme expliqué par un médecin ou un pharmacien. Les directives générales pour l’utilisation sont les suivantes :

  • Vous pouvez prendre Ésoméprazole avec ou sans nourriture.
  • Prenez les comprimés avec un peu d’eau.
  • Ne mâchez pas les comprimés ; ils contiennent un enrobage spécial qui résiste à l’acide gastrique.
  • Si vous ne pouvez pas avaler le comprimé, vous pouvez le désintégrer dans de l’eau. Attendez que le comprimé se dissolve, remuez bien et buvez le liquide dès que possible (dans la demi-heure). Ne mâchez pas les particules solides ; elles contiennent le médicament.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives de dosage habituelles sont les suivantes :

Adultes et enfants de plus de 12 ans

En cas de reflux (reflux gastro-œsophagien - RGO) :

  • Lorsque l’œsophage est légèrement endommagé : 1 comprimé à 40 mg une fois par jour pendant 4 semaines. Votre médecin peut prolonger la durée du traitement.
  • Lorsque l’œsophage est guéri : une fois par jour 1 comprimé à 20 mg.
  • Lorsque l’œsophage n’est pas endommagé : une fois par jour 1 comprimé à 20 mg. Une fois les symptômes maîtrisés, le médecin peut recommander d’utiliser Ésoméprazole « selon les besoins », avec un maximum d’un comprimé à 20 mg par jour.

Traitement des ulcères causés par des infections à Helicobacter pylori et leur prévention :

  • Deux fois par jour, 1 comprimé d’Ésoméprazole à 20 mg, pendant une semaine. Votre médecin vous prescrira également des antibiotiques, par exemple l’amoxicilline et la clarithromycine.

Traitement des ulcères à l’estomac dus aux AINS (analgésiques anti-inflammatoires), uniquement chez les adultes :

  • Une fois par jour, 1 comprimé à 20 mg, pendant 4 à 8 semaines.

Pour prévenir les ulcères à l’estomac si vous prenez des AINS (analgésiques anti-inflammatoires), uniquement chez les adultes :

  • Une fois par jour, 1 comprimé de 20 mg.

Vous trouverez plus d’information dans la notice à propos du dosage.

Alcool/conduite automobile

Ce médicament n’interagit pas avec l’alcool et n’affecte pas votre capacité à conduire.

Vous avez pris trop de comprimés/oublié de prendre un comprimé

Si vous avez pris plus de comprimés que prescrit, consultez un médecin ou un pharmacien.

Si vous avez oublié une dose d’Ésoméprazole, prenez le comprimé, sauf s’il est presque temps de prendre la dose suivante. Ne prenez jamais une double dose d’Ésoméprazole pour compenser le comprimé oublié.

Quand ne pas utiliser Ésoméprazole ?

Ésoméprazole ne convient pas à tout le monde. N’utilisez pas ce médicament dans les situations suivantes :

  • Vous êtes allergique à l’ésoméprazole, un des excipients contenus dans le comprimé, ou à un autre médicament du groupe des inhibiteurs de la pompe à protons (par exemple oméprazole, pantoprazole ou lansoprazole) ;
  • Vous prenez un médicament contenant la substance nelfinavir (un médicament contre le VIH).

Quand devez-vous être particulièrement prudent avec ce médicament ?

Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament dans les situations suivantes :

  • Si vous avez de graves problèmes de foie ou de reins ;
  • Si vous avez déjà eu une éruption cutanée après un traitement avec un médicament similaire à Ésoméprazole ;
  • Si vous avez besoin d’un test sanguin spécifique (chromogranine A).

Si vous développez une éruption cutanée, notamment après une exposition au soleil, contactez votre médecin dès que possible. Le traitement par Ésoméprazole peut être interrompu. Signalez également toute autre plainte, comme des articulations douloureuses.

Ésoméprazole peut cacher les symptômes d’autres maladies. Par conséquent, consultez immédiatement votre médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants avant ou pendant votre traitement par Ésoméprazole :

  • Vous perdez beaucoup de poids sans raison et avez des difficultés à avaler ;
  • Vous avez des douleurs d’estomac ou des problèmes digestifs ;
  • Vous commencez à vomir de la nourriture ou du sang ;
  • Vous avez des selles noires (sanglantes).

Si vous prenez Ésoméprazole « selon nécessité » vous devez consulter votre médecin si les symptômes persistent ou changent de nature.

Lors de l’utilisation d’Ésoméprazole, surtout s’il est utilisé pendant plus de 1 an, il peut y avoir un plus grand risque de se casser la hanche, le poignet ou la colonne vertébrale. Informez votre médecin si vous souffrez d’ostéoporose ou si vous prenez des corticostéroïdes (ce médicament peut augmenter le risque d’ostéoporose).

Grossesse et allaitement

Consultez un médecin au sujet de l’utilisation d’Ésoméprazole si vous êtes enceinte.

Ce médicament est déconseillé aux femmes qui allaitent.

Interactions médicamenteuses

Ésoméprazole interagit avec un certain nombre d’autres médicaments.

  • Ne prenez pas d’Ésoméprazole si vous prenez un médicament contenant du nelfinavir.

Veuillez informer le médecin si vous prenez l’un des médicaments suivants :

  • Atazanavir (médicament contre le VIH) ;
  • Clopidogrel (contre les caillots sanguins) ;
  • Kétoconazole, itraconazole ou voriconazole (médicament antifongique) ;
  • Erlotinib (contre le cancer) ;
  • Citalopram, imipramine ou clomipramine (antidépresseurs) ;
  • Diazépam (pour l’anxiété, pour détendre les muscles ou pour l’épilepsie) ;
  • Phénytoïne (pour l’épilepsie). Si vous prenez de la phénytoïne, votre médecin devra vous surveiller si vous commencez ou arrêtez de prendre Ésoméprazole ;
  • Les anticoagulants, comme la warfarine. Votre médecin devra probablement vous surveiller si vous commencez ou arrêtez de prendre Ésoméprazole ;
  • Cilostazol (dans le traitement de la mauvaise circulation dans les jambes) ;
  • Cisapride (contre les indigestions et les brûlures d’estomac) ;
  • Digoxine (pour traiter l’insuffisance cardiaque) ;
  • Méthotrexate (dans le traitement du cancer) - si vous prenez de fortes doses de méthotrexate, votre médecin peut interrompre temporairement le traitement par Ésoméprazole ;
  • Tacrolimus (en cas de transplantation d’organes) ;
  • Imipramine (pour le traitement de la dépression) ;
  • Millepertuis (Hypericum perforatum) (pour traiter la dépression).

Si vous utilisez Ésoméprazole en association avec l’amoxicilline et la clarithromycine (pour les ulcères gastro-intestinaux causés par des infections à Helicobacter pylori), il est très important que votre médecin traitant soit au courant de tous les autres médicaments que vous prenez.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets indésirables qui peuvent éventuellement intervenir lors l’utilisation d’Ésoméprazole incluent notamment :

Fréquents (affectent moins de 1 utilisateur sur 10) :

  • Céphalée ;
  • Plaintes gastro-intestinales ;
  • Des polypes bénins dans l’estomac.

Peu fréquents (affectent moins de 1 utilisateur sur 100) :

  • Gonflement des pieds et des chevilles ;
  • Troubles du sommeil (insomnie) ;
  • Étourdissements, fourmillements, y compris des membres endormis, somnolence ;
  • Vertige ;
  • Bouche sèche ;
  • Des changements dans les tests sanguins qui vérifient le fonctionnement de votre foie ;
  • Éruption cutanée, urticaire et démangeaisons ;
  • Fracture osseuse de la hanche, du poignet ou du dos (en cas d’utilisation prolongée de doses élevées).

La notice d’utilisation contient une liste complète de tous les effets indésirables possibles. Consultez un médecin ou un pharmacien si vous ressentez des effets indésirables, même s’ils ne sont pas mentionnés dans la notice. Consultez immédiatement un médecin s’il s’agit d’une réaction allergique grave (voir la notice).

Composition

La substance active des comprimés gastro-résistants 20/40 mg d’Ésoméprazole Apotex est l’ésoméprazole. Chaque comprimé contient 20 mg ou 40 mg d’ésoméprazole sous forme de magnésium dihydraté. Les autres substances sont :

  • Noyau du comprimé : mannitol (E421), cellulose microcristalline, laurylsulfate de sodium, hydroxypropylcellulose, talc (E553b), copolymère d’acide méthacrylique et d’acrylate d’éthyle (1 :1) dispersion 30 %, propylène glycol, citrate de triéthyle, polysorbate 80, monostéarate de glycérol 40-55, anhydre colloïdal, hypromellose, stéarate de magnésium, hydrogénophosphate de calcium dihydraté, crospovidone.
  • Enrobage comprimé : hypromellose 15cP (E464), dioxyde de titane (E171), polydextrose, talc, triglycérides à chaîne moyenne, oxyde de fer jaune (E172), oxyde de fer rouge (E172).

Le fabricant des comprimés gastro-résistants 20/40 mg d’Ésoméprazole Apotex est :

Apotex Europe B.V. Archimedesweg 2
2333 CN Leiden
Pays-Bas

Notice

Lire la notice avant l’utilisation. Vous pouvez télécharger la notice officielle d’Ésoméprazole Apotex 20/40 mg ici.

Revu par :

Drs. Wouter Mol, Médecin généraliste Numéro d'enregistrement : BIG: 9057675501 Dernière vérification: 24-01-2023 | Toujours valide

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecine d’urgence

Dr. I. Malik

Médecine familiale

Dr. P. Mester

Médecine interne
Retour au haut de la page