• Autres services

Problèmes de thyroïde

Située dans le cou, la glande thyroïde sécrète des hormones. L’hyperactivité ou l’hypoactivité de la glande sont les problèmes les plus courants rencontrés. La léthargie et la perte de poids peuvent en être des symptômes.

Comment fonctionne Dokteronline ?

  1. 1
    Vous choisissez votre traitement

    Faites la connaissance des possibilités et choisissez un traitement adapté pour vous.

  2. 2
    Nous allons vous aider

    Un médecin regarde votre questionnaire médical et envoie votre ordonnance à une de nos pharmacies affiliées.

  3. 3
    Pratique et livré à domicile

    Vous recevez votre petit colis rapidement et simplement à domicile.

Lire la suite

Qu’est-ce que la glande thyroïde ?

Située dans le cou, près de la trachée, la glande thyroïde est une glande en forme de papillon qui produit des hormones thyroïdiennes. Ces dernières sont importantes pour le métabolisme et la croissance. Pour produire des hormones thyroïdiennes, la glande thyroïde a besoin d'iode, un composant nécessaire de notre alimentation. Il se présente sous forme de sel iodé dans, par exemple, le pain, le poisson et les œufs. Cet iode est transporté du sang vers la glande thyroïde. La glande thyroïde filtre ensuite l'iode du sang pour produire des hormones. Ces hormones thyroïdiennes jouent un rôle majeur dans le métabolisme de toutes les cellules. Le métabolisme consiste à absorber des aliments et à les convertir en énergie. Cette énergie est essentielle au bon fonctionnement de l'ensemble du corps. La thyroïde est donc un organe très important.

Il est fréquent que la glande thyroïde fonctionne trop lentement ou trop rapidement. Quand la thyroïde fonctionne trop lentement, on parle d’hypothyroïdie et dans le cas contraire, d’hyperthyroïdie. La quantité d’hormones produites est dans ce cas respectivement trop faible ou trop élevée. L'hypothyroïdie est beaucoup plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et le risque de la développer augmente avec l'âge.

Comment reconnaître les problèmes de thyroïde ?

En cas d'hypothyroïdie, les symptômes sont les suivants :

  • Prise de poids ;
  • Apathie et fatigue ;
  • Fréquence cardiaque basse ;
  • Vite et souvent froid ;
  • Constipation ;
  • Perte de cheveux ;
  • Paupières et visage gonflés ;
  • Glande thyroïde gonflée ;
  • Changement de la voix ;
  • Peau sèche et pâle ;
  • Menstruations irrégulières ;
  • Difficultés de concentration ;
  • Plaintes psychologiques ;
  • Douleurs musculaires.

Les symptômes sont nombreux, car les hormones produites par la glande thyroïde se retrouvent dans le sang et affectent donc l'ensemble du corps. Dans certains cas, la maladie n'est pas facile à reconnaître, surtout lorsque les symptômes ne sont pas aussi évidents.

En cas d’hyperthyroïdie, les symptômes sont notamment les suivants :

  • Transpiration ;
  • Fatigue ;
  • Palpitations ;
  • Sentiment d'excitation ;
  • Perte de poids ;
  • Diarrhée ;
  • Tremblements ;
  • Peau chaude et humide ;
  • Yeux agrandis et globuleux ;
  • Glande thyroïde gonflée ;
  • Menstruations irrégulières ;
  • Augmentation de l'appétit ;
  • Insomnie.

Quels sont les causes des problèmes de thyroïde ?

Comme expliqué précédemment, il faut distinguer la thyroïde qui fonctionne trop lentement de celle qui fonctionne trop rapidement. La cause de l'hypothyroïdie est, dans la plupart des cas, une maladie auto-immune. Dans ce cas, le corps fabrique des anticorps contre sa propre glande thyroïde qui, par conséquent, produit trop peu d'hormones. Dans la plupart des cas, la maladie de Hashimoto est à l'origine de la maladie auto-immune. Dans cette maladie, la glande thyroïde finit par cesser complètement de fonctionner. La maladie est chronique et survient principalement chez les femmes.

D'autres causes d'hypothyroïdie peuvent inclure une thyroïdite après un accouchement, une chirurgie de la thyroïde, une radiothérapie du cou, l'utilisation de médicaments à base de lithium ou d'iode ou un traitement à l'iode radioactif. En outre, la maladie de la thyroïde a plus de chance de s’installer en présence d’autres cas dans la famille ou après un accouchement. Dans l'hyperthyroïdie également, la cause est souvent une maladie auto-immune appelée maladie de Graves. Cependant, dans ce cas, la glande thyroïde produit trop d'hormones.

Comment pouvez-vous éviter les problèmes de thyroïde ?

Comme l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie sont toutes deux des affections graves qui nécessitent un traitement médicamenteux, vous pouvez faire assez peu de choses. Toutefois, consultez votre médecin si vous êtes traité(e) pour une hypothyroïdie et que vous présentez les symptômes suivants :

  • Ralentissement ;
  • Très froid ;
  • Paupières gonflées ;
  • Perte de cheveux ;
  • Peau sèche.

Ce sont des symptômes qui peuvent être causés par un manque d'hormones thyroïdiennes.

Toutefois, consultez votre médecin si vous présentez les symptômes suivants :

  • Sensation de nervosité et d'agitation ;
  • Douleurs dans la poitrine ;
  • Céphalée ;
  • Transpiration ;
  • Perte de poids ;
  • Sautes d'humeur ;
  • Diarrhée.

Ce sont des symptômes qui peuvent être causés par un excédent d'hormones thyroïdiennes.

Puis-je faire quelque chose moi-même contre les problèmes de thyroïde ?

Comme l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie sont toutes deux des affections graves qui nécessitent un traitement médicamenteux, vous pouvez faire assez peu de choses. Cependant, il est important que les femmes qui souffrent d’hyperthyroïdie et qui veulent être enceintes soient d’abord traitées. Un taux trop élevé d'hormones thyroïdiennes dans le sang peut entraîner des risques pour le bébé, comme un retard de croissance et des déformations du crâne. Une fois que les valeurs sont revenues à la normale, il est possible de tomber enceinte en toute sécurité. Il est également important d'avoir une alimentation saine et variée et de faire de l'exercice régulièrement. Vous vous sentirez ainsi plus en forme. Les personnes qui fument et souffrent d’hyperthyroïdie ont un risque plus élevé d’avoir les yeux (très) exorbités.

Quels sont les traitements ?

Si vous consultez votre médecin parce que vous pensez avoir des problèmes de thyroïde, il demandera d'abord une analyse de sang qui montrera que la thyroïde ne fonctionne pas correctement.
Deux valeurs sont contrôlées : celle de la T4 (hormone thyroïdienne) libre et celle de la TSH (hormone stimulant la thyroïde). Normalement, la T4 libre se situe entre 9,0 et 24,0 pmol/l et la TSH entre 0,4 et 4,0 mU par litre. Dans l'hypothyroïdie, la quantité de T4 libre dans le sang est augmentée et la quantité de TSH est diminuée. Dans l'hyperthyroïdie, la quantité de T4 libre dans le sang est trop faible et la quantité de TSH est augmentée.

Hormones thyroïdiennes artificielles

L'hypothyroïdie peut être traitée par une hormone thyroïdienne artificielle, comme la lévothyroxine. Si la cause de l'hypothyroïdie est la maladie de Hashimoto, une opération de la thyroïde ou un traitement à l'iode radioactif, il est probable que vous devrez prendre des comprimés pour la thyroïde tout au long de votre vie. Normalement, vous devez prendre les comprimés une fois par jour à la même heure et à jeun. Si vous avez moins de 60 ans et que vous ne souffrez pas de problèmes cardiaques, on commence généralement à administrer une dose élevée immédiatement. Cependant, si vous avez plus de 60 ans ou si vous avez des problèmes cardiaques, on commence par une faible dose que l'on augmente de temps en temps. Comme le dosage peut varier d'une marque ou d'un emballage à l'autre, il est important de toujours utiliser la même marque de lévothyroxine.

Médicaments

L'hyperthyroïdie peut être traitée par des médicaments, de l'iode radioactif ou par la chirurgie. Votre médecin décidera avec vous du traitement le plus adapté à votre cas. Cela dépend, entre autres, des inconvénients éventuels et de votre situation personnelle, comme le désir d'avoir des enfants. Si un médicament est choisi, on vous donnera probablement d'abord du thiamazole ou de la lévothyroxine, un médicament similaire pour arrêter le fonctionnement de la glande thyroïde. Il peut être utilisé en combinaison avec un bêtabloquant si vous souffrez de nombreux symptômes tels que palpitations et transpiration. Après environ six semaines, vos valeurs seront vérifiées et vous recevrez un médicament contenant une hormone thyroïdienne artificielle, comme la lévothyroxine.

Normalement, vous devez prendre les comprimés une fois par jour à la même heure et à jeun. Vos valeurs seront à nouveau contrôlées après six semaines, après quoi vous pourrez recevoir une dose différente. Au lieu de ces médicaments, vous pouvez également opter pour une titration, dans laquelle vous recevez une faible dose de thiamazole. Elle est administrée par un interniste. Comme le dosage peut varier d'une marque ou d'un emballage à l'autre, il est important de toujours utiliser la même marque de lévothyroxine. Si le traitement à l'iode radioactif est choisi, vous devrez boire un liquide contenant cette substance à l'hôpital. Ce dernier pénètre dans votre glande thyroïde via votre sang et agit rapidement. Les radiations de l'iode empêchent la glande thyroïde de fonctionner. Cette méthode est sûre, car vous urinerez la substance radioactive.

L'inconvénient de ce traitement est que, des années plus tard, la glande thyroïde peut commencer à fonctionner trop lentement et vous devrez toujours prendre des médicaments. Veuillez également noter que vous ne devez pas tomber enceinte pendant six mois après avoir pris l'iode radioactif.

Opération

Enfin, la chirurgie peut être choisie pour traiter l'hyperthyroïdie. Un morceau de la glande thyroïde est retiré. L'avantage de cette méthode est qu'elle réduit la pression sur la trachée ainsi que le gonflement, mais il existe un risque que la glande thyroïde devienne plus tard trop lente, de sorte que vous devrez toujours prendre des médicaments. Il existe également un risque d'enrouement chronique si le nerf qui traverse la glande thyroïde est endommagé.

Tant pour le traitement de l'hypothyroïdie que de l'hyperthyroïdie, il faut parfois plusieurs mois pour trouver la bonne dose de médicament. Dans le cas de la maladie de Graves, votre sang est normalement contrôlé tous les trois mois. Si nécessaire, vous pouvez arrêter le médicament pendant un certain temps, puis faire à nouveau contrôler votre sang à différents intervalles. Environ la moitié des personnes ayant suivi ce traitement ont une glande thyroïde qui fonctionne bien en permanence. Si, après l'arrêt du traitement, la maladie revient quand même, il faut soit continuer avec un traitement médicamenteux, soit opter pour l'iode radioactif ou la chirurgie.

Risques et effets indésirables supplémentaires

Les effets indésirables possibles du thiamazole sont les nausées, les douleurs articulaires et les éruptions cutanées. Un effet indésirable rare est une chute trop rapide du nombre de globules blancs. Les effets secondaires de la lévothyroxine comprennent la transpiration, les palpitations, les douleurs thoraciques et la diarrhée. En outre, d'autres médicaments que vous prenez peuvent interagir avec les médicaments pour la thyroïde. Ils peuvent se contrecarrer ou se renforcer mutuellement, ce qui est potentiellement dangereux. Informez toujours votre médecin si vous prenez d'autres médicaments.

Comme décrit ci-dessus, les différents traitements de l'hyperthyroïdie ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. Principalement, au bout d'un certain temps, la glande thyroïde commence à fonctionner trop lentement, de sorte qu'il faut prendre des hormones thyroïdiennes artificielles.

Retour au haut de la page