• L'asthme

7 symptômes d’une crise d’asthme

Rédigé par : la rédaction

Dernière mise à jour :

La compréhension de la crise d’asthme et de ses symptômes permet d’éviter l’apparition d’une nouvelle crise ou d’intervenir quand il est encore temps. De cette manière, elle ne vous empêchera pas de vivre une vie (presque) insouciante et sans restriction.

Qu’est-ce qui provoque une crise d’asthme ?

Si vous souffrez d’asthme, vos voies respiratoires sont hypersensibles. Cela vous amène à réagir violemment à différents facteurs. Il peut s’agir de squames d’animaux, d’acariens, de pollen, de certains médicaments ou d’aliments. Si une crise d’asthme se déclenche chez vous à cause de ce type de substances, c’est que vous souffrez d’asthme allergique.

Une crise d’asthme peut de plus également être déclenchée par des substances non allergènes comme notamment l’humidité élevée, l’air froid, le parfum et la fumée de cigarette.

Enfin, une crise d’asthme peut être déclenchée par le stress ou une émotion forte et par un effort soudain, comme lorsque vous devez courir pour attraper le bus.

Que se passe-t-il pendant une crise d’asthme ?

Lorsque vous souffrez d’asthme et que vos voies respiratoires sont irritées, elles s’enflamment facilement. Cela provoque le gonflement des muqueuses des voies respiratoires et la production de plus de mucus que d’habitude.

En outre, les muscles entourant les voies respiratoires se contractent, ce qui entraîne leur rétrécissement. Cela rend la respiration plus difficile et ne permet pas de rafraîchir suffisamment l’air dans les poumons. L’oppression se produit parce que le niveau d’oxygène dans le sang diminue.

Comment reconnaître une crise d’asthme ? 7 symptômes

Comme la respiration devient plus difficile, vous vous fatiguez rapidement, même avec de petits efforts. En outre, le mucus supplémentaire peut vous faire tousser. Souvent, l’essoufflement et la toux sont les premiers symptômes d’une crise d’asthme.

Vous pouvez également avoir une respiration sifflante ou rauque. Les symptômes les plus fréquents d’une crise d’asthme sont :

  1. Sensation de fatigue rapide ou d’essoufflement, tant pendant le sport que lors d’efforts mineurs.
  2. Continuer à souffrir des symptômes du rhume tels que le nez bouché, le nez qui coule et les éternuements.
  3. Les « ailes du nez » ou bien les narines qui bougent à chaque respiration pour laisser entrer plus d’air.
  4. Sautes d’humeur ou être « de mauvais poil » ou anxieux.
  5. Réveil fréquent lors du sommeil.
  6. Décoloration pâle à bleue du lit des ongles et de la muqueuse buccale.
  7. Épaules relevées.

Que faire en cas de crise d’asthme ?

Surtout, essayez de rester calme. Le stress et les émotions fortes peuvent aggraver une crise d’asthme.

Pour de nombreuses personnes asthmatiques, les symptômes d’une crise d’asthme peuvent être bien contrôlés ou réduits en évitant les stimuli auxquels elles sont hypersensibles.

En outre, les médicaments d’entretien (anti-inflammatoires) aident à garder l’asthme sous contrôle.

Vous avez soudainement une crise d’asthme ? Vous pourrez alors utiliser le médicament qui vous a été prescrit. Il s’agit souvent d’un dilatateur respiratoire. Ce médicament est inhalé et provoque rapidement la dilatation des voies respiratoires afin de faciliter la respiration. En général, cela suffit à arrêter une crise d’asthme.

Il est toutefois important que vous preniez vos médicaments rapidement (et pour les médicaments d’entretien, que vous respectiez fidèlement la prescription). Sinon, vos symptômes ne feront qu’empirer.

Une forte crise ou une situation d’urgence :

Si votre crise d’asthme s’aggrave, que se passe-t-il alors ? Un certain nombre de symptômes indiquent une crise d’asthme grave. Contactez votre médecin ou appelez le 112 si vous présentez les symptômes suivants :

  • Vos médicaments ne vous soulagent pas.
  • Vous êtes tellement oppressé qu’il est difficile de parler.
  • Marcher est difficile ou impossible.
  • Vos ongles et vos lèvres deviennent bleus.
Aller au traitement
Tous les traitements