Celluvisc

​​Le collyre Celluvisc contiennent de la carmellose (carboxyméthylcellulose), un agent humectant qui épaissit le liquide lacrymal. Par conséquent, la surface de l’œil s’assèche moins rapidement et les plaintes existantes de sécheresse oculaire se réduisent. Plus d’informations

Un médecin évaluera votre demande et en cas d’acceptation, rédigera une ordonnance. Cette ordonnance est ensuite envoyée directement dans une pharmacies. Celle-ci expédie alors les médicaments dans un délai d’un à trois jours ouvrés. En savoir plus concernant le mode d’action.

notice(s)

​​Celluvisc est un collyre sans conservateur. Les gouttes sont conditionnées en une dose unitaire : un petit flacon à usage unique. Celluvisc supplée les larmes naturelles dans l’œil. De cette manière, les plaintes qui accompagnent les yeux secs comme une sensation de sable, des démangeaisons et/ou une vue trouble se réduisent.​ 

Qu’est-ce que ​Celluvisc ​? 

​​Le collyre Celluvisc contiennent de la carmellose (carboxyméthylcellulose), un agent humectant qui épaissit le liquide lacrymal. Par conséquent, la surface de l’œil s’assèche moins rapidement et les plaintes existantes de sécheresse oculaire se réduisent. Comme Celluvisc ne contient aucun agent de conservation, le risque d’irritation oculaire est minime. Les gouttes de suppléance lacrymale sont également appelées larmes artificielles.​ 

Quand ​Celluvisc​ est-il utilisé ? 

​​Les larmes artificielles sont utilisées pour les yeux secs. L’œil est naturellement protégé contre la déshydratation et les dommages par un film lacrymal. Mais il arrive que le liquide lacrymal ne soit pas en quantité suffisante ou qu’il ne soit pas d’assez bonne qualité. La surface de l’œil peut alors devenir trop sèche et provoquer les plaintes suivantes :​ 

  • ​​démangeaisons des yeux ;​ 
  • ​​sensation de sable, de brûlure ou de picotement dans l’œil ;​ 
  • sensation de pression derrière l’œil ; 
  • sensibilité à la lumière (par exemple être rapidement aveuglé par les phares des voitures dans la circulation) ; 
  • ​​vue trouble ;​ 
  • yeux larmoyants ; 
  • ​​cornée endommagée, inflammation de la cornée.​ 

Les yeux secs peuvent avoir des causes différentes, dont : 

  • Humidification trop faible (par exemple dans une pièce chauffée ou climatisée) ; 
  • Trop peu de clignements des yeux (par exemple en fixant longuement un écran d’ordinateur) ; 
  • Certaines affections qui provoquent une sécheresse des muqueuses (comme le syndrome de Sjögren ou la ménopause) ; 
  • Usage de médicament, certains médicaments peuvent provoquer une sécheresse oculaire comme effet indésirable ; 
  • Vieillesse ; 
  • Port de lentilles de contact ; 
  • Inflammation chronique du bord de l’œil (blépharite) ou autres problèmes oculaires. 

Les gouttes pour les yeux avec un agent humidifiant reconstituent le liquide lacrymal propre au corps. De cette manière, les plaintes de sécheresse oculaire diminuent. Cependant, les gouttes oculaires Celluvisc ne peuvent pas guérir la cause de la sécheresse oculaire. 

Dans des conditionnements plus grands qui ont une durée de conservation plus longue, les gouttes oculaires contiennent des conservateurs. Certaines personnes ont les yeux qui y sont hypersensibles. Cela peut provoquer une irritation des yeux. Celluvisc est conditionné dans de petites ampoules jetables et ne contient aucun conservateur. De ce fait, ces larmes artificielles sont adaptées aux yeux sensibles. 

Comment ​Celluvisc​ est-il utilisé ? 

​​Utilisez toujours ces gouttes oculaires conformément aux instructions d’un médecin. Les directives générales pour l’utilisation de Celluvisc sont les suivantes :​ 

  • ​​Lavez-vous les mains avant de vous mettre les gouttes dans les yeux.​ 
  • ​​Le Celluvisc est fourni en bandelettes de petites ampoules à dose unitaire à usage unique. Libérez un flacon unidose de la bandelette et faites tourner le petit bouchon.​ 
  • Ne laissez pas le flacon entrer en contact avec quoi que ce soit afin que son contenu reste stérile. 
  • Mettez-vous devant un miroir et penchez un peu la tête en arrière. 
  • ​​Tirez la paupière inférieure vers le bas avec une main pour créer un cul-de-sac conjonctival.​ 
  • Pressez le flacon et déposez la ou les gouttes entre la paupière et le globe oculaire. Veillez à ce que le flacon unidose ne touche pas l’œil. 
  • Répétez l’opération dans l’autre œil. 
  • Fermez l’œil pendant un moment et clignez plusieurs fois des yeux par la suite. 
  • Jetez le flacon unidose immédiatement après utilisation, même s’il contient encore du liquide. Comme il ne contient aucun conservateur, le liquide ne se conserve pas.  

Les gouttes soulagent immédiatement et restent dans l’œil pendant environ 3 à 4 heures. Si la cornée est endommagée par la déshydratation, il peut s’écouler quelques jours avant que l’irritation oculaire ne disparaisse. Vous pouvez utiliser les larmes artificielles aussi longtemps que vous en avez besoin.  

La notice contient de plus amples informations sur l’utilisation du collyre. 

Quel est le dosage ? 

​​Un flacon unidose de Celluvisc contient 0,4 ml de liquide. Le liquide contient 10 mg de carmellose par ml. Suivez toujours les conseils du médecin pour adopter un dosage correct. Les directives de dosage habituelles sont les suivantes :​ 

  • ​​Adultes : administrer 1-2 gouttes trois à quatre fois par jour au besoin dans chaque œil.​ 

​​L’efficacité et la sécurité chez les enfants n’ont pas été étudiées. Demandez conseil à un médecin si vous voulez administrer des gouttes oculaires à un enfant.​ 

Si les plaintes ne s’atténuent pas ou vos troubles oculaires s’aggravent, consultez un médecin. 

Lisez la notice avant utilisation. 

Quels sont les effets indésirables de ​​Celluvisc ​​? 

​​Celluvisc est généralement bien toléré. L’utilisation des gouttes oculaires entraîne parfois des effets indésirables, notamment :​ 

  • ​​sensation de brûlure ou autre irritation de l’œil après l’administration de gouttes ;​ 
  • ​​vision floue de courte durée après l’application de gouttes.​ 

​​ces effets indésirables disparaissent généralement au bout de quelques minutes. Si vous continuez à ressentir des effets indésirables ou si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans la notice, veuillez consulter un médecin. Vous lirez plus d’information à ce propos dans la notice.​ 

Quand ne pouvez-vous pas utiliser ​Celluvisc​ ? 

​​N’utilisez pas les gouttes oculaires Celluvisc : ​ 

  • ​​si vous êtes hypersensible à la carmellose ou à l’un des excipients du liquide (voir la notice pour la composition) ;​ 
  • ​​si vous portez des lentilles de contact. Ne portez pas de lentilles de contact pendant le traitement.​ 

Consultez un médecin si vous avez des doutes quant à la pertinence de Celluvisc pour vous. 

Celluvisc peut-il être utilisé en combinaison avec d’autres médicaments ? 

Si vous utilisez d’autres gouttes ou pommades oculaires, il vous est recommandé de vous conformer à ce qui suit : 

  • Appliquez d’abord les autres gouttes ou pommades oculaires. 
  • Après avoir appliqué le dernier médicament pour les yeux, attendez au moins 15 minutes avant d’utiliser Celluvisc. 
  • Utilisez toujours Celluvisc en dernier. 

En cas de doute, consultez un médecin ou un pharmacien. 

Où puis-je acheter Celluvisc ? 

Les gouttes oculaires Celluvisc sans conservateurs sont disponibles dans une pharmacie (en ligne). 

Puis-je obtenir Celluvisc sans ordonnance ? 

Celluvisc n’est disponible que sur ordonnance. Un médecin peut rédiger une prescription de Celluvisc après une consultation (en ligne).  

Source 

Notice Celluvisc. (avril 2020). Banque d’information sur les médicaments. Consulté le 3 juillet 2020, sur https://db.cbg-meb.nl/Bijsluiters/h18218.pdf 

KNMP. (19 décembre 2019). Celluvisc. Apotheek.nl. Consulté le 3 juillet 2020, sur https://www.apotheek.nl/medicijnen/kunsttranen-zonder-conserveermiddel?product=celluvisc# ! 

Oogartsen.nl. (sans date). Sécheresse oculaire (kératoconjonctivite sèche, syndrome de Sjögren). Consulté le 3 juillet 2020, sur https://www.oogartsen.nl/oogartsen/overige_oogziekten/droge_ogen/ 

Institut de soins des Pays-Bas. (sans date). Carboxyméthylcellulose. FK Online. Consulté le 3 juillet 2020, sur https://www.farmacotherapeutischkompas.nl/bladeren/preparaatteksten/c/carboxymethylcellulose# 

Évalué par :

Drs. Wouter Mol, Médecin généraliste
No. d’enregistrement : BIG: 9057675501

Drs. Wouter Mol a étudié la médecine à l’institut RUG de Groningue. De 2002 à 2003, il travaille comme assistant en neurologie. De 2003 à 2005, il travaille comme assistant en médecine interne et au service des urgences. Wouter Mol travaille comme médecin généraliste depuis 2005.