Menu
Douleur mal de dos ouvrier du bâtiment

    Douleur

    Dernière mise à jour :

    La douleur est un avertissement du corps qui attire notre attention sur un dysfonctionnement. Les stimuli de la douleur sont transmis par les nerfs du centre de la douleur dans le cerveau. Ces informations sont traitées et la douleur se fait sentir, afin que des mesures puissent être prises.

    Les types de douleurs

    Chaque type de douleur est vécue différemment. La douleur peut, par exemple, être vague, gênante ou lancinante, ou encore se manifester par des courbatures, des picotements, ou un sentiment de malaise général. Les symptômes de la douleur les plus courants sont notamment :

    • Douleurs musculaires et articulaires (douleurs rhumatismales ou causées par une blessure) ;
    • Mal de dos ;
    • Douleur menstruelle ;
    • Maux de tête et migraine ;
    • Mal au ventre (par exemple en cas de cystite, d’infection gastro-intestinale ou de constipation) ;
    • Douleur neuropathique (comme la douleur dans le visage ou des maux de dents).

    Les causes de la douleur

    La douleur peut avoir de nombreuses causes comme une inflammation, une blessure, une opération ou une maladie. Souvent, la douleur est temporaire (aiguë). Une fois la cause de la douleur traitée, les symptômes disparaissent. La douleur peut aussi être chronique, quand elle revient régulièrement ou est constamment présente. Heureusement, il existe de nombreux moyens de traiter les douleurs tant aiguës que chroniques.

    Soulager la douleur

    Il existe de nombreux médicaments disponibles qui peuvent réduire la douleur ou la faire disparaître. Ces médicaments antidouleur ou analgésiques sont divisés en plusieurs catégories :

    • Le paracétamol a peu d’effets secondaires, et est adapté pour presque tout le monde. Le paracétamol réduit en toute sécurité la douleur et la fièvre. Il est donc le premier choix pour combattre la douleur ;
    • Les analgésiques anti-inflammatoires (NSAID) ne diminuent pas seulement la douleur, mais combattent également les réactions inflammatoires comme le gonflement, la chaleur et la rougeur de la peau. Ce type de médicament est souvent utilisé en cas de douleur rhumatismale, mais fonctionne également bien avec d’autres douleurs modérées. Des exemples d'analgésiques anti-inflammatoires (NSAID) sont le diclofénac, l’ibuprofène et le naproxène ;
    • Les analgésiques opioïdes, également connus comme des analgésiques de la famille de la morphine, sont utilisés pour traiter la douleur modérée à sévère. Ces médicaments sont utilisés lorsque le paracétamol et des analgésiques anti- inflammatoires ne sont pas suffisants. Quelques exemples d’analgésiques de cette catégorie sont la codéine et le tramadol.

    Sur ordonnance ou pas ?

    Le paracétamol et certains analgésiques anti-inflammatoires sont disponibles dans les pharmacies partenaires sans ordonnance. Pour des médicaments plus puissants contre la douleur, une ordonnance est obligatoire. Les pharmacies partenaires livrent ces produits sur base d’une ordonnance établie à la suite d’une consultation en ligne. Vous n’avez donc pas besoin de prescription de votre propre docteur.

    Retour au haut de la page