Menu
Douleur douleur nerveuse bricoleur
  • Douleur
  • Douleur neuropathique

Douleur neuropathique

En principe, la douleur a pour fonction de protéger notre corps. C’est elle qui nous permet d’avoir le réflexe de retirer nos mains d’une source de chaleur comme le feu, afin d’éviter la brûlure. En revanche, la douleur neuropathique ou douleur névralgique est le résultat de dommages au système nerveux. Ces dommages peuvent se produire dans le cerveau, la moelle épinière ou les nerfs.

En cas de douleur neuropathique, la douleur peut se produire spontanément, sans raison, mais peut également résulter d’une infection virale (zona), d’une opération ou d’un nerf coincé après un accident. Les personnes diabétiques peuvent aussi souffrir de névralgies à cause de leur maladie. La douleur qui se produit peut être perçue différemment, vous pouvez souffrir de douleur intermittente ou bien de douleur continue. La douleur neuropathique ou névralgique peut-être ressentie comme une sensation de brûlure, de douleur aiguë ou lancinante. En plus de la douleur, un nerf endommagé peut également avoir un effet sur la circulation sanguine dans certaines parties du corps.

Traitements en cas de douleur neuropathique ou douleur névralgique

La Carbamazépine fait partie du groupe de médicaments antiépileptiques. La Carbamazépine est le médicament le plus approprié pour de nombreuses formes de névralgies, et sera généralement le premier choix d’un médecin pour une prescription.

En tant que diabétique, il est important d’avoir un bon contrôle du traitement de la maladie. En cas de graves douleurs nerveuses dues à une infection du diabète ou d’un zona, le médecin prescrira de l’amitriptyline. L’Amitriptyline appartient à un groupe d’antidépresseurs tricycliques, mais ce médicament peut également être utilisé en cas de douleur névralgique. Par ailleurs, la dose sera beaucoup plus faible pour traiter une douleur névralgique que pour une dépression.

Lorsque la douleur provient d’une pression (à la suite, par exemple, d'une hernie), il est préférable d’utiliser des antidouleurs ou analgésiques plus courants (comme le paracétamol).

Si les antalgiques classiques ne sont pas assez efficaces, vous pouvez obtenir une prescription pour du Tramadol par un médecin. Le Tramadol est un analgésique puissant qui bloque (partiellement) les signaux de douleur au cerveau.

Retour au haut de la page