Femoston

Effets secondaires de Femoston

Quels sont les effets secondaires de Femoston ?

Femoston est un médicament prescrit dans le cadre d’un traitement hormonal substitutif. Parmi les substances actives figurent les hormones œstradiol (œstrogène) et dydrogestérone (progestatif). La prise de ce médicament permet d’atténuer les effets qu’engendrent la diminution du taux d’hormones, et ainsi les symptômes de la ménopause. Les femmes peuvent acheter Femoston à la condition que leurs dernières règles datent d'au moins 12 mois. En plus de soulager les symptômes de la ménopause, cette préparation permet aussi de prévenir les symptômes de l’ostéoporose.

Femoston, comme tout autre médicament, peut occasionner des effets secondaires. L’ampleur de ces effets secondaires varie d’un patient à l’autre. D'autre part, leur fréquence dépend aussi du dosage.

Femoston peut occasionner les effets secondaires suivants

Parmi les effets secondaires les plus fréquents, on compte les maux de tête, de ventre et de dos, ainsi qu’une hypersensibilité au niveau des seins. Le pourcentage d'apparition de ces effets secondaires est de 10%, ce qui est relativement élevé. Les effets secondaires les plus fréquents de Femoston, lesquels touchent une femme sur dix suivant ce traitement, s'expriment par les symptômes suivants :

  • Mycoses vaginales
  • Poids instable, avec perte et gain de poids
  • Faiblesse avec fatigue, symptômes grippaux, nausée, vomissements et vertiges
  • Douleurs du ventre et du bas du corps, y compris aérophagie et flatulences
  • Crampes des jambes
 

Les patientes se plaignent d’autre part fréquemment de maux d’ordre psychiques comme la dépression ou une agitation intérieure. Parmi les effets secondaires, on compte aussi les réactions cutanées comme les éruptions, les démangeaisons ou l’urticaire, mais aussi la formation d’œdèmes (pieds ou doigts gonflés). D’autre part, la numération sanguine peut aussi être altérée : cela s’exprime sous forme de saignements intermédiaires ou de pertes sanguinolentes. Des saignements douloureux (dysménorrhée) sont également possibles.

Si la prise de Femoston occasionne des symptômes migraineux, le traitement doit immédiatement être suspendu. Consultez un médecin dans les meilleurs délais.

Syndromes relatifs aux effets secondaires de Femoston

Certaines maladies sont constatées plus fréquemment chez les femmes qui suivent un traitement hormonal substitutif à base de Femoston. En effectuant des comparaisons, il est apparu que les utilisatrices de Femoston souffraient plus souvent de maladies telles que :

  • Cancer du sein, des ovaires et de l’endomètre
  • Épaississement de l’endomètre (hyperplasie de l’endomètre)
  • Thrombose veineuse (obstruction d’une veine des jambes ou des poumons)
 

D’autre part, les probabilités de maladies cardiaques, crises cardiaques et troubles mentaux assimilables à la maladie d’Alzheimer augmentent. Les patientes traitées aussi souffrent souvent de maladies des muscles du squelette, des tissus ou des os. D’autre part, des maladies hépatiques ou biliaires ont également été observées.

Effets secondaires de Femoston suite à des interactions avec d’autres médicaments

La prise de Femoston en combinaison à un autre traitement médicamenteux peut occasionner des effets secondaires ou affaiblir l'effet de Femoston. Entre autres les traitements pour les maladies suivantes ont un impact négatif sur l’effet de Femoston :

  • Maladies infectieuses, avec par exemple Rifampicine
  • Épilepsie, avec par exemple Carbamazépine et Phénobarbital
  • VIH avec e.a. Ritonavir et Névirapine
  • Sentiments dépressifs, par exemple avec la plante Millepertuis

Chez les patientes prenant d’autres traitements substitutifs à base d’hormones, des effets secondaires de Femoston ou des maladies surviennent plus fréquemment. Il peut s’agir entre autres de tumeurs bénignes ou malines, dont la croissance est influencée par le taux d'œstrogènes. Cela vaut aussi pour les tumeurs chez qui les progestatifs peuvent occasionner des modifications.

Apparaissent aussi des maladies perturbant la fonction du système immunitaire, occasionnant des effets non désirés sur les organes et les tissus. Font également partie des possibilités les contractions musculaires incontrôlées, des crises d’épilepsie plus aigües, des thromboses artérielles et dans certains cas une inflammation du pancréas. Chez certaines femmes, des taches douloureuses sur la peau ainsi que des protubérances à proximité des seins ont été observées. Incontinence urinaire, modification du col de l’utérus, aggravation des valeurs sanguines en cas de porphyrie, une maladie sanguine, augmentation de la graisse du sang et augmentation du taux d’hormones thyroïdiennes font aussi partie des effets secondaires de Femoston pouvant survenir en combinaison avec d’autres traitements hormonaux substitutifs de la ménopause.

Autres informations concernant le traitement à base de Femoston

Il est clairement établi qu’un traitement hormonal de substitution entraîne les risques nommés plus haut. Il faut donc tenir compte des effets secondaires de Femoston avant de déterminer la prescription d’un traitement. Poursuivre un traitement lorsqu'apparaissent des effets secondaires doit être décidé en concertation avec un médecin. Dans le cas de patientes chez qui la ménopause est précoce, par exemple suite à une défaillance ou à l'ablation des ovaires, les risques d’un traitement peuvent varier. Quel que soit la situation, il est judicieux d’effectuer des contrôles réguliers lors d’un traitement hormonal substitutif. Il est également conseillé d'effectuer un examen préalable des seins.