IST herpès génital fêtards
  • Herpès génital
  • MST

Herpès génital

L'IST herpès génital survient après une infection par le virus de l'herpès simplex. Cette maladie sexuellement transmissible se caractérise par des taches, des cloques et des démangeaisons sur et autour des organes génitaux. L'herpès génital se transmet principalement par contact sexuel. Vous pouvez l'attraper, entre autres, lors de rapports sexuels non protégés. Les symptômes de l'herpès génital sont faciles à traiter. Toutefois, le virus lui-même reste toujours en sommeil dans l'organisme et peut réapparaître après un certain temps.

Traitements

Tous les traitements
  • Tous les traitements
  • Uniquement avec prescription
  • Uniquement sans prescription
Pertinence
  • Pertinence
  • Nom A-Z
  • Nom Z-A
  • Prix bas-haut
  • Prix haut-bas

Comment fonctionne Dokteronline?

  1. 1
    Vous choisissez votre traitement

    Faites la connaissance des possibilités et choisissez un traitement adapté pour vous.

  2. 2
    Nous allons vous aider

    Un médecin regarde votre questionnaire médical et envoie votre ordonnance à une de nos pharmacies affiliées.

  3. 3
    Pratique et livré à domicile

    Vous recevez votre petit colis rapidement et simplement à domicile.

Lire la suite

Herpès génital, herpès vaginal ?

L'herpès génital est l'une des maladies sexuellement transmissibles les plus courantes. En effet, de nombreuses personnes sont porteuses du virus de l'herpès.

Il existe plusieurs sous-types du virus. On connaît surtout l'herpès simplex de type 1 (HSV-1) : ce virus provoque généralement un bouton de fièvre. L'herpès simplex de type 2 (HSV-2) est très similaire au type 1, mais provoque principalement des symptômes d'herpès sur les parties génitales.

Toutes les personnes infectées par le virus de l'herpès ne contractent pas nécessairement un bouton de fièvre ou un herpès génital. Mais même sans symptômes, l'herpès est très contagieux. Vous pouvez contracter l'herpès génital auprès d'une personne infectée, mais qui ne présente pas (encore) de symptômes. Vous pouvez ainsi transmettre le virus de l'herpès à une autre personne sans vous en rendre compte.

Herpès génital : symptômes

L'herpès génital provoque des symptômes visibles chez certaines personnes. Cependant, il est également assez fréquent qu'une infection se développe sans aucun symptôme. Si vous développez des symptômes, vous les remarquerez généralement dans la semaine qui suit l'infection. Voici une liste des symptômes les plus courants de l'herpès génital :

Herpès génital : symptômes courants

  • Cloques / ulcères sur ou autour de la bouche, de l'anus et / ou des organes génitaux. Les cloques sont remplies d'un liquide clair et sont douloureuses. Au bout de trois semaines environ, elles s'assèchent ou s'ouvrent. Elles guérissent ensuite sans laisser de cicatrice ;
  • Taches rouges sur la peau ;
  • Démangeaisons, douleurs et / ou brûlures, parfois aussi lors de la miction ou de la défécation ;
  • Sensation générale de malaise ;
  • Fièvre ;
  • Douleurs musculaires.

Herpès génital homme : symptômes

Les symptômes spécifiques de l'herpès génital chez l’homme sont les suivants :

  • Cloques / ulcères sur l'extérieur du pénis.

Herpès génital femme : symptômes

Les symptômes spécifiques de l'herpès génital ou herpès vaginal chez la femme sont les suivants :

  • Cloques / ulcères sur la peau / les muqueuses de la vulve, du vagin et / ou du col de l'utérus.
  • Pertes vaginales, parfois accompagnées de démangeaisons ;
  • Ganglions enflés au niveau de l'aine ;
  • Pendant la grossesse à partir de la 34e semaine (en cas de première infection) : le virus peut être transmis à l'enfant lors de l'accouchement. Cela est rare, mais le bébé court alors le risque d'infections de la peau, des yeux ou du système nerveux.

Lorsque les symptômes de l'herpès génital disparaissent, le virus reste dans l'organisme. Les cloques peuvent donc revenir. Cela se produit souvent lorsque le système immunitaire est temporairement affaibli. Par exemple en cas de stress, de fatigue excessive ou de maladie. Mais d'autres facteurs, comme les menstruations, peuvent également activer le virus de l'herpès.

La première crise d'herpès génital provoque généralement les symptômes les plus graves. En cas de récidive, les symptômes de l'herpès génital sont souvent plus légers. Les cloques guérissent alors également plus rapidement.

Herpès génital : causes

Le virus de l'herpès simplex se propage lors de contacts physiques intimes entre les organes génitaux et par contact avec l'anus ou la bouche. Vous pouvez donc contracter l'herpès génital lors de rapports vaginaux, oraux et anaux. Et si les zones infectées sont touchées par les doigts ou un jouet sexuel, par exemple, l'IST peut se propager de cette manière.

Il faut savoir qu'une personne qui a un bouton de fièvre peut également transmettre le virus de l'herpès génital. L'inverse est également possible (on attrape un bouton de fièvre par contact avec une personne atteinte d'herpès génital).

Herpès génital : prévention

Pour prévenir l'herpès génital, les rapports sexuels protégés sont l'une des mesures les plus importantes que vous pouvez prendre. Toutefois, un préservatif ne protège pas à 100 % contre l'herpès génital. Le virus peut également se propager par la peau et la bouche. Si vous présentez des symptômes, il est préférable d'attendre pour avoir des rapports sexuels que toutes les lésions aient disparu. Vous serez alors certain de ne pas propager le virus.

Vous devez également veiller à l'hygiène : évitez de toucher les cloques et/ou les croûtes, lavez-vous souvent les mains et ne partagez pas vos jouets sexuels pendant les rapports.

Dépistage du virus de l'herpès

Les symptômes de l'herpès génital rappellent d'autres affections, comme la cystite ou la syphilis. Vous pouvez exclure une infection par d'autres IST en effectuant un test de dépistage général des IST. En outre, un médecin peut déterminer si vous avez l'herpès génital sur la base de vos symptômes. En cas de doute, le médecin peut prélever du liquide dans les cloques et le faire analyser en laboratoire.

Si vous avez de l'herpès génital, il est très probable que vous ayez contracté une autre IST. Dans ce cas, il est également judicieux de procéder à un test de dépistage général des IST. Informez également votre ou vos partenaires. Il ou elle peut alors également se faire dépister. Cela empêchera le virus de se propager davantage.

Herpès génital traitement

Les symptômes de l'herpès génital disparaissent généralement d'eux-mêmes. En moyenne, cela prend environ 3 semaines. Si vous souffrez de nombreux symptômes au niveau des organes génitaux, un traitement est possible. Les médicaments n'éliminent pas le virus de l'herpès, mais les symptômes diminuent rapidement.

Il existe différents médicaments pour le traitement de l'herpès génital :

  • Les médicaments inhibiteurs de virus, comme l'aciclovir ou le valaciclovir. Ces médicaments font en sorte que le virus cesse de fonctionner plus rapidement, de sorte que les symptômes disparaissent plus vite. Les inhibiteurs de virus sont principalement utilisés lors d'une première infection aiguë avec de nombreux symptômes ;
  • Les médicaments antidouleur, tels que le paracétamol et l'ibuprofène. Ces médicaments réduisent les symptômes de l'herpès génital tels que la douleur et les démangeaisons ;
  • Un traitement local, comme une crème. La pommade au zinc est généralement utilisée pour cela. Le principe actif permet aux cloques et aux ulcères de sécher plus rapidement.

Herpès génital traitement : ce qu'il faut savoir

Il faut tenir compte des éléments suivants lors du traitement de l'herpès génital :

  • Les médicaments inhibiteurs de virus peuvent parfois provoquer des effets secondaires. Vous pouvez avoir des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, des diarrhées ou des maux de tête. Des étourdissements et des éruptions cutanées peuvent également survenir.
  • Lisez toujours attentivement la notice avant l'utilisation. Celle-ci contient des informations importantes sur l'utilisation du médicament, les effets secondaires possibles et d'autres mises en garde ;
  • Les inhibiteurs de virus ne vous immunisent pas contre le virus de l'herpès. C'est pourquoi les rapports sexuels protégés restent très importants ;
  • Si les symptômes persistent après la fin du traitement de l'herpès génital, consultez un médecin.

Herpès génital : prescription médicaments

De nombreux médicaments contre l'herpès génital nécessitent une ordonnance. Sur Dokteronline, vous pouvez demander un traitement adapté. Votre demande sera évaluée par un médecin sur la base du questionnaire médical que vous avez rempli. L'ordonnance sera ensuite transmise à une pharmacie, après quoi les médicaments prescrits seront livrés discrètement à votre domicile.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur les médicaments contre l'herpès génital ? N'hésitez pas à consulter un médecin ou un pharmacien.

Retour au haut de la page