Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

L’Emtricitabine / Tenofovir Disoproxil

  • Médicament contre le VIH
  • Également pour réduire le risque d’infection
  • À utiliser tous les jours
  • Peut affecter la réactivité

À propos d’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil

Emtricitabine/Ténofovir disoproxil est un médicament contre le VIH. Les substances actives, l’emtricitabine (un Inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse) et le ténofovir disoproxil (un inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse) sont des médicaments antirétroviraux, appelés INTI.

Ce médicament interfère avec le fonctionnement normal d’une enzyme (la transcriptase inverse) qui est nécessaire à la multiplication du virus VIH.

Les médecins prescrivent Emtricitabine/Ténofovir disoproxil dans les situations suivantes :

  • Pour le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine 1 (VIH-1) chez les adultes. Ce médicament doit toujours être utilisé en association avec d’autres médicaments pour traiter l’infection par le VIH ;
  • Pour réduire le risque de contracter une infection par le VIH-1 lorsqu’il est utilisé comme traitement quotidien en association avec des mesures de protection sexuelle ;
  • En remplacement de l’emtricitabine et du ténofovir disoproxil lorsqu’ils sont utilisés séparément aux mêmes doses.

L’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil ne peut pas guérir le VIH. Vous pouvez encore contracter des infections ou d’autres maladies associées à l’infection par le VIH pendant que vous prenez ce médicament. Les personnes séropositives peuvent également transmettre le VIH lorsqu’elles prennent ce médicament, bien que le risque soit réduit. Prenez des précautions suffisantes pour éviter d’infecter d’autres personnes.

Utilisation

Un médecin vous expliquera comment utiliser l’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil. Prenez le comprimé avec un peu d’eau pendant le repas. Si vous ne pouvez pas avaler correctement, vous pouvez écraser le comprimé au préalable. Dissolvez la poudre dans un demi-verre d’eau ou de jus et buvez le liquide immédiatement.

Respectez la posologie indiquée par le médecin.

Utilisez-vous ce médicament pour réduire le risque d’infection par le VIH ?

  • Puis prenez-le fidèlement tous les jours, et pas seulement lorsque vous êtes ou avez été dans une situation à risque.
  • Faites régulièrement un test de dépistage du VIH.
  • Veillez toujours à avoir des rapports sexuels protégés. Utilisez des préservatifs et ne partagez pas d’objets personnels pouvant contenir du sang ou des fluides corporels, tels que des brosses à dents, des rasoirs ou des seringues.
  • Faites-vous dépister pour d’autres infections sexuellement transmissibles comme la syphilis et la gonorrhée. Ces infections permettent au VIH de vous infecter plus facilement.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives de dosage générales sont les suivantes :

  • Adultes : 1 comprimé par jour.

La notice contient de plus amples informations sur l’utilisation et le dosage de Emtricitabine/Ténofovir disoproxil.

Alcool/conduite automobile

Ce médicament peut provoquer des étourdissements. Ne vous lancez pas dans le trafic et ne commandez pas des machines lourdes si vous souffrez de ces effets indésirables.

Aucune mise en garde concernant la consommation d’alcool.

Vous avez pris trop de Emtricitabine-Ténofovir disoproxil/vous avez oublié Emtricitabine-Ténofovir disoproxil/vous voulez arrêter Emtricitabine-Ténofovir disoproxil

Si vous avez pris plus de comprimés que prescrit, consultez un médecin ou un pharmacien.

Si vous avez oublié un comprimé ? Il est important que vous ne manquiez aucune dose. Si l’oubli est constaté dans les 12 heures suivant l’heure habituelle de prise d’un comprimé, prenez le comprimé dès que vous constatez l’oubli. Si plus de 12 heures se sont écoulées, ignorez la dose manquée et continuez avec le programme habituel.

Si vous avez vomi dans l’heure qui a suivi la prise de ce médicament, prenez un nouveau comprimé.

N’arrêtez pas l’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil sans consulter d’abord votre médecin.

Quand ne pas utiliser Emtricitabine/Ténofovir disoproxil ?

L’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil ne convient pas à tout le monde. Par exemple, n’utilisez pas ce médicament si vous êtes hypersensible à l’une des substances contenues dans ce médicament (voir la rubrique « Composition »).

  • Pour les personnes qui ne sont pas déjà séropositives, vous devez passer un test de séronégativité avant de prendre ce médicament afin de réduire le risque de contracter le VIH. Ce médicament ne réduit le risque d’infection que chez les personnes qui ne sont pas déjà séropositives.
  • Les personnes atteintes du VIH doivent utiliser ce médicament en association avec d’autres médicaments.

Quand devez-vous être particulièrement prudent avec ce médicament ?

Une série de mises en garde sont émises en cas d’utilisation d’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil, dont :

  • Emtricitabine/Ténofovir disoproxil peut affecter vos reins. Avant et pendant le traitement, votre médecin peut vérifier votre fonction rénale.
  • Consultez votre médecin si vous avez ou avez eu une maladie du foie, y compris une hépatite (inflammation du foie).
  • Assurez-vous de savoir si vous êtes ou non infecté par le virus de l’hépatite B (VHB) avant de prendre Emtricitabine/Ténofovir disoproxil. Si c’est le cas, vous ne devez pas arrêter de prendre ce médicament.
  • Si vous avez plus de 65 ans, demandez conseil à un médecin. Emtricitabine/Ténofovir disoproxil n’a pas été étudié chez les patients de cette tranche d’âge.

Grossesse et allaitement

Consultez un médecin si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

L’allaitement est déconseillé aux mères qui ont le VIH et/ou qui prennent ce médicament.

Interactions médicamenteuses

Ne prenez pas ce médicament si vous prenez déjà d’autres médicaments contenant de l’emtricitabine et du ténofovir disoproxil ou si vous prenez un autre médicament antiviral contenant du ténofovir alafénamide, de la lamivudine ou de l’adéfovir dipivoxil.

Informez votre médecin si vous prenez l’un des médicaments suivants ; ceux-ci pourraient endommager les reins lorsqu’ils sont associés à l’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil :

  • aminoglycosides (pour les infections bactériennes)
  • amphotéricine B (pour les infections fongiques)
  • foscarnet (pour les infections virales)
  • ganciclovir (pour les infections virales)
  • pentamidine (pour les infections)
  • vancomycine (pour les infections bactériennes)
  • interleukine-2 (pour le traitement du cancer)
  • cidofovir (pour les infections virales)
  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS, pour soulager les douleurs osseuses ou musculaires)

Si vous prenez un autre médicament antiviral (inhibiteur de protéase) pour traiter le VIH, votre médecin peut vérifier votre fonction rénale.

Informez également le médecin si vous prenez du lédipasvir/sofosbuvir, du sofosbuvir/velpatasvir ou du sofosbuvir/velpatasvir/voxilaprevir pour traiter l’infection par l’hépatite C.

Si vous associez Emtricitabine/Ténofovir disoproxil à des médicaments contenant de la didanosine, les taux sanguins de didanosine peuvent augmenter et le nombre de cellules CD4 peut diminuer. Dans de rares cas, on a signalé des cas de pancréatite et d’acidose lactique (trop d’acide lactique dans le sang), qui peuvent parfois entraîner la mort. Votre médecin examinera attentivement si vous devez être traité par des associations de ténofovir et de didanosine.

Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans la notice.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets indésirables qui peuvent éventuellement intervenir lors l’utilisation d’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil incluent notamment :

Très fréquents (chez plus d’une personne sur 10) :

  • Diarrhée, vomissements, nausées ;
  • Vertiges, maux de tête ;
  • Éruptions cutanées ;
  • Sensation de faiblesse.

Fréquents (chez au plus 1 personne sur 10) :

  • Douleur, douleur abdominale ;
  • Insomnie, rêves anormaux ;
  • Gêne gastro-intestinale après les repas, ballonnements, flatulences ;
  • Éruption cutanée pouvant être une réaction allergique, démangeaisons, changement de couleur de la peau, y compris assombrissement de la peau par plaques ;
  • Autres réactions allergiques telles que respiration sifflante, gonflement ou étourdissement.

Une liste de tous les effets indésirables possibles se trouve dans la notice. Consultez immédiatement un médecin si vous souffrez d’effets indésirables graves comme l’acidose lactique ou une réaction allergique aiguë. Contactez un médecin si vous ressentez ces effets ou d’autres effets indésirables.

Composition

Les substances actives d’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil Mylan sont l’emtricitabine et le ténofovir disoproxil. Chaque comprimé pelliculé contient 200 mg d’emtricitabine et 245 mg de ténofovir disoproxil (correspondant à 300 mg de maleate de ténofovir disoproxil).

Les autres substances contenues dans ce médicament sont : cellulose, microcristalline, hydroxypropylcellulose, faiblement substituée, oxyde de fer rouge (E172), silice, colloïdale anhydre, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, hypromellose, dioxyde de titane (E171), triacétine, peinture aluminium bleu brillant FCF (E133), oxyde de fer jaune (E172).

Les fabricants d’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil Mylan sont :

Mylan Hungary Kft Mylan utca 1, H-2900 Komárom
Hongrie

McDermott Laboratories Limited commerçant en tant que Gerard Laboratories commerçant en tant que Mylan Dublin 35/36 Baldoyle Industrial Estate
Grange Road
Dublin 13
Irlande

Medis International a.s vyrobani zavod Bolatice,Prumyslova, -961/16, Bolatice
747 23, République tchèque

Notice

Lire la notice avant l’utilisation. Vous pouvez télécharger la notice officielle d’Emtricitabine/Ténofovir disoproxil Mylan ici.

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecin de famille

Dr. H.K. Benkert

Médecin de famille

Dr. P. Mester

Médecin de famille
Retour au haut de la page