Menu

Estradot (Vivelledot)

Estradot (Vivelledot) est un traitement hormonal substitutif (THS) appelée également thérapie hormonale. Les patchs contiennent de l'œstradiol (un œstrogène) et sont utilisés pour combattre les troubles de la ménopause chez la femme. Les patchs Estradot (Vivelledot) sont uniquement disponibles sur ordonnance.

Estradot (Vivelledot) est actuellement en rupture de stock. En savoir plus sur les THS et les traitements alternatifs.

Qu'est-ce qu'Estradot (Vivelledot) THS ?

Estradot (Vivelledot) est un traitement hormonal substitutif (THS) appelée également thérapie hormonale. Les patchs contiennent de l'œstradiol (un œstrogène) et sont utilisés pour combattre les troubles de la ménopause chez la femme. Les patchs Estradot (Vivelledot) sont uniquement disponibles sur ordonnance.

Comment utiliser Estradot (Vivelledot) THS ?

Pendant la ménopause, les ovaires produisent de moins en moins d’œstrogènes. Ceci engendre un déséquilibre hormonal et occasionne des troubles corporels et/ou mentaux, comme par exemple :

  • Bouffées de chaleur ;
  • Transpiration nocturne surabondante ;
  • Problèmes de sommeil ;
  • Sécheresse vaginale, buccale et/ou oculaire ;
  • Changements de l’humeur ;
  • Décalcification osseuse (ostéoporose).

Estradot (Vivelledot) rétablit l’équilibre hormonal et atténue les symptômes. Les patchs contiennent uniquement de l’œstrogène et conviennent également aux femmes ayant subi une ablation de l’utérus. Pour les femmes encore aptes à procréer, le médecin peut prescrire un progestatif supplémentaire pour prévenir un cancer de l’utérus.

Comment utiliser Estradot (Vivelledot) THS ?

La notice indique comment appliquer les patchs d’Estradot (Vivelledot). Veillez à appliquer uniquement les patchs sur une peau propre et sèche. Ne collez jamais le patch sur la poitrine, mais alternez entre le dos, le ventre ou les hanches.

Changez le patch à jours fixes, et changez son emplacement sur la peau pour éviter les irritations cutanées.

Dosage

Les patchs Estradot (Vivelledot) sont disponibles en divers dosages. Le médecin déterminera les dosages à utiliser. Sauf avis contraire du médecin, le dosage habituel d’Estradot (Vivelledot) est le suivant :

  • Femmes adultes : appliquer 1 patch deux fois par semaine.

Conformez-vous aux doses prescrites et consultez la notice avant utilisation.

Effets secondaires

Lors de l’utilisation d’Estradot (Vivelledot), les effets secondaires suivants peuvent survenir :

  • Irritation cutanée (démangeaisons, rougeurs) là où le patch a été appliqué ;
  • Nausée ;
  • Mal de tête ;
  • Hémorragie de privation ou pertes vaginales ;
  • Poitrine tendue ou douloureuse.

Les effets indésirables disparaissent généralement d’eux-mêmes. Si ces effets secondaires s’avèrent particulièrement gênants ou s’ils persistent, contactez le médecin. Avant d’utiliser Estradot (Vivelledot), consultez la notice. La traitement hormonal substitutif entraîne un risque accru d’effets secondaires graves tels que le cancer du sein ou la thrombose.

Quelles sont les contre-indications d'Estradot (Vivelledot) THS ?

Estradot (Vivelledot) ne peut pas être utilisé par tout le monde. N’utilisez pas les patchs si :

  • Vous souffrez d’hypersensibilité à l’œstradiol ou une des substances actives utilisées ;
  • Vous souffrez ou avez souffert de thrombose, de cancer du sein ou toute autre forme de cancer sensible aux œstrogènes ;
  • Vous souffrez de saignements vaginaux inexpliqués ou votre muqueuse utérine croît anormalement ;
  • Vous souffrez de troubles sanguins ou rénaux.

Si vous souffrez d’une affection non mentionnée ci-dessus, ou si vous prenez d’autres médicaments ou des compléments alimentaires, consultez votre médecin pour savoir si vous pouvez prendre Estradot (Vivelledot) en toute sécurité.

Grossesse / conduite / alcool

Les femmes qui sont encore en âge de procréer doivent suivre l’avis suivant : Ne pas utiliser le médicament pendant la grossesse ou l’allaitement, sauf avis contraire du médecin.

Attention : Les patchs Estradot (Vivelledot) ne protègent pas d’une grossesse involontaire. Si nécessaire, utilisez un contraceptif en complément. Il n’existe aucun avertissement concernant la conduite et la consommation d’alcool en combinaison avec ce médicament.

Retour au haut de la page