Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Evra patch

  • Patch contraceptif
  • Remplacer le patch une fois par semaine
  • Ne peut être utilisé pendant l’allaitement

À propos d’EVRA

EVRA est un contraceptif sous forme de dispositif transdermique (patch). Les principes actifs norelgestromine et éthinylestradiol (deux hormones sexuelles féminines) sont absorbés par la peau et passent dans le sang.

Ces hormones inhibent l’ovulation et rendent l’endomètre impropre à la fécondation. EVRA empêche la grossesse de cette façon. EVRA fait partie des contraceptifs hormonaux combinés.

Utilisation

Un patch EVRA est porté pendant une semaine, puis changé. Vous utilisez EVRA selon un cycle fixe : pendant les trois premières semaines, vous collez un nouveau patch chaque semaine. Cette période est suivie d’une semaine sans patch (similaire à la semaine d’arrêt de la pilule contraceptive). Pendant cette semaine, une légère hémorragie de privation se produit. Vous êtes également protégée contre la grossesse pendant la semaine d’arrêt, à condition de toujours appliquer et changer le patch à temps.

La notice décrit étape par étape comment et où appliquer les patchs et comment les retirer. Suivez attentivement ces instructions. Les principales directives pour l’utilisation des patchs EVRA sont les suivantes :

  • Ne pas appliquer le patch sur une peau rouge, irritée ou présentant une coupure.
  • Presser fermement le plâtre jusqu’à ce que les bords adhèrent bien. Ne pas utiliser de produits cosmétiques ou de soins de la peau sur la zone où vous voulez appliquer le patch.
  • Appliquer de nouveaux patchs à un endroit différent de votre peau à chaque fois. Cela réduit le risque d’irritation de la peau.
  • Toujours appliquer le patch sur une peau propre, sèche et sans poils. L’appliquer sur la fesse, l’abdomen, l’extérieur d’un bras ou le haut du dos, ce sont les endroits où le patch tient le mieux.
  • Ne jamais appliquer le patch sur les seins.
  • Porter le patch pendant 7 jours. Le retirer le 8e jour (jour de remplacement du patch) et en appliquer immédiatement un nouveau. Vous changez donc toujours le patch le même jour de la semaine.
  • Vous pouvez prendre une douche, un bain, aller au sauna et faire de l’exercice tout en portant le patch. Entre-temps, vérifier régulièrement si le patch est toujours étanche.

La notice décrit le meilleur moment pour poser votre premier patch EVRA. La notice vous indique également ce qu’il faut faire si le patch se détache, si vous oubliez de le changer ou si vous avez utilisé trop de patchs.

Quand est-il préférable de ne pas utiliser ce patch ?

Les patchs EVRA ne conviennent pas à tout le monde. N’utilisez pas ce contraceptif si :

  • Vous êtes allergique à l’un des ingrédients d’EVRA (voir rubrique « Composition ») ;
  • Vous avez déjà eu une crise cardiaque ou une douleur thoracique appelée « angine de poitrine » ;
  • Vous avez déjà eu un accident vasculaire cérébral ou des symptômes qui pourraient conduire à un accident vasculaire cérébral. Cela inclut une paralysie légère et temporaire (accident vasculaire cérébral), sans conséquence permanente ;
  • Vous avez une tension artérielle élevée (160/100 mmHg ou plus) ;
  • Vous avez du diabète associé à une atteinte des vaisseaux sanguins ;
  • Vous souffrez de migraine accompagnée de symptômes au niveau du système nerveux comme une altération de la vision ou un engourdissement dans une partie particulière du corps (migraine avec aura focale) ;
  • Vous avez déjà eu un caillot de sang (thrombose) dans vos jambes, vos poumons ou toute autre partie de votre corps ;
  • Vous avez une maladie héréditaire qui affecte la coagulation du sang (telle qu’un déficit en protéine C ou un déficit en protéine S) ;
  • Vous avez un taux très élevé de graisses dans votre sang (cholestérol ou triglycérides) ;
  • Vous souffrez d’une maladie héréditaire qui affecte le niveau de graisse dans votre sang (dyslipoprotéinémie) ;
  • Vous avez déjà eu des tumeurs du foie ou d’autres problèmes de foie ;
  • On vous a déjà dit que vous pouviez avoir un cancer du sein ou un cancer de l’utérus, du col de l’utérus ou du vagin ;
  • Vous avez des saignements vaginaux inexpliqués.

Quand devez-vous être particulièrement prudente avec ce médicament ?

Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser EVRA si vous souffrez de l’une des affections suivantes ou si elles surviennent ou s’aggravent pendant que vous utilisez EVRA :

  • Vous pesez 90 kg ou plus ;
  • Vous, ou un membre de votre famille avez un taux élevé de graisses dans le sang (triglycérides ou cholestérol) ;
  • Vous avez une pression artérielle élevée ou votre pression artérielle augmente ;
  • Vous avez une maladie du sang, la porphyrie ;
  • Vous avez un lupus érythémateux systémique (LES) ;
  • Vous êtes atteint du syndrome hémolytique et urémique (SHU) ;
  • Vous avez une perte d’audition ;
  • Vous souffrez d’épilepsie ou d’une autre affection qui provoque des crises ou des convulsions ;
  • Vous souffrez d’une maladie appelée « chorée de Sydenham » ;
  • Vous êtes diabétique ;
  • Vous souffrez de dépression ;
  • Vous avez des calculs biliaires ;
  • Vous avez des problèmes de foie qui font que la peau et le blanc des yeux deviennent jaunes (jaunisse) ;
  • Vous êtes atteint de la maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse ;
  • Vous avez eu une éruption cutanée avec des cloques pendant la grossesse (herpès de grossesse) ;
  • Vous avez des « taches de grossesse ». Il s’agit de taches pigmentaires, notamment sur votre visage ;
  • Vous pensez que vous êtes peut-être enceinte.

Grossesse et allaitement

Les patchs EVRA ne conviennent pas aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Interactions médicamenteuses

Certains médicaments et remèdes à base de plantes peuvent réduire la fiabilité du contraceptif EVRA.

Cela s’applique, par exemple, à :

  • Médicaments contre l’infection par le VIH (tels que le ritonavir, la névirapine) ;
  • Médicaments contre les infections (tels que la rifampicine et la griséofulvine) ;
  • Médicaments pour traiter l’épilepsie (tels que le topiramate, les barbituriques, la phénytoïne sodique, la carbamazépine, la primidone, l’oxcarbazépine et le felbamate) ;
  • Médicaments pour l’hypertension artérielle dans les vaisseaux sanguins pulmonaires (bosentan) ;
  • Millepertuis, un remède à base de plantes utilisé contre la dépression.

Si vous prenez l’un de ces médicaments, vous devrez peut-être utiliser une autre méthode de contraception fiable (comme un préservatif, un pessaire (diaphragme) ou une pâte spermicide). L’effet perturbateur de certains de ces médicaments peut persister jusqu’à 28 jours après que vous ayez cessé de les prendre.

EVRA peut rendre certains autres médicaments moins efficaces, tels que :

  • Médicaments contenant de la cyclosporine ;
  • Le médicament antiépileptique lamotrigine (il peut augmenter le risque de crises d’épilepsie).

Vous trouverez de plus amples informations dans la notice. Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre tout médicament. De même, dites toujours aux médecins que vous utilisez des patchs EVRA ou d’autres médicaments ou remèdes à base de plantes.

Effets indésirables

Les patchs EVRA sont généralement bien tolérés. Néanmoins, des effets indésirables peuvent survenir lors de l’utilisation de contraceptifs hormonaux. Il s’agit généralement de plaintes telles que :

  • Maux de tête ;
  • Nausées ;
  • Seins sensibles.

Les effets indésirables qui sont également fréquents sont :

  • Infections fongiques vaginales ;
  • Problèmes d’humeur, comme l’abattement ou les sautes d’humeur ;
  • Étourdissements ;
  • Plaintes gastro-intestinales ;
  • Migraine ;
  • Boutons ;
  • Déchirures musculaires ;
  • Crampes utérines, règles douloureuses ou abondantes (hémorragie de privation), saignements intermittents ou sécrétion de liquide par le vagin ;
  • Problèmes à l’endroit où le patch a été posé sur la peau (tels que rougeur, irritation, démangeaison ou éruption) ;
  • Fatigue ou sensation de malaise ;
  • Prise de poids.

Une liste d’effets indésirables moins fréquents se trouve dans la notice.

Les contraceptifs hormonaux sont également associés à un risque accru de thrombose et de certains cancers. La notice contient des informations détaillées à ce sujet.

Consultez un médecin si vous présentez des effets indésirables sévères ou graves, y compris des effets secondaires non mentionnés dans la notice.

Composition

Les principes actifsdu patch EVRA sont le norelgestromine 6 mg et l’éthinylestradiol 600 microgrammes. Les principes actifs sont délivrés pendant 7 jours, avec une moyenne de 203 microgrammes de norelgestromine et 34 microgrammes d’éthinylestradiol délivrés toutes les 24 heures.

Les autres ingrédientsdu patch sont le polyisobutylène, le polybutène, la crospovidone, le tissu polyester non-tissé et le lactate de lauryl.

Le fabricant d’EVRA est :

Janssen Pharmaceutica NV Turnhoutseweg 30
Beerse B-2340
Belgique

Notice

Lisez la notice avant de l’utiliser. Vous pouvez télécharger la notice officielle des patchs EVRA ici.

notice(s)

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecin de famille

Dr. H.K. Benkert

Médecin de famille

Dr. P. Mester

Médecin de famille
Retour au haut de la page