Directly go to the content
Questran

Questran

  Questran est un médicament hypocholestérolémiant. La substance active, la colestyramine, réduit également la quantité d'acides biliaires dans la peau et les intestins, ce qui peut réduire les plaintes telles que les démangeaisons et la diarrhée. Ce médicament se compose d'une poudre facile à prendre.   

​Questran 

Questran est un médicament hypocholestérolémiant. La substance active, la colestyramine, réduit également la quantité d’acides biliaires dans la peau et les intestins, ce qui peut réduire les plaintes telles que les démangeaisons et la diarrhée. Ce médicament se compose d’une poudre facile à prendre. 

Qu'est-ce que le Questran? 

Le Questran est un médicament qui permet de réduire le taux de cholestérol. La substance active colestyramine se lie aux acides biliaires, qui sont donc évacués plus rapidement par les selles. Les acides biliaires sont fabriqués par le foie et interviennent dans la digestion des graisses alimentaires. Le foie utilise le cholestérol pour produire les acides biliaires. Questran veille à ce que le foie produise plus d’acides biliaires. Il en résulte une augmentation de la consommation de cholestérol et la teneur en cholestérol du sang diminue. 

Quand le Questran est-il utilisé ? 

Le Questran est notamment prescrit dans les affections suivantes : 

  • une teneur en cholestérol trop élevée ; un excès de certaines graisses dans le sang augmente le risque de maladies cardiovasculaires ; le cholestérol LDL est notamment nocif, car ce type de graisse adhère plus rapidement aux parois des vaisseaux sanguins ; le cholestérol est produit par l’organisme, mais se trouve aussi dans les aliments. 
  • la diarrhée due à une perturbation de l’absorption des acides biliaires dans les intestins. Une perturbation de l’apport en acides biliaires peut par exemple apparaître suite à une maladie ou une opération aux intestins. Le Questran se lie aux acides biliaires dans les intestins. De ce fait, la diarrhée diminue. 
  • Démangeaisons dues à des troubles obstructifs biliaires. Si la bile ne peut s’écouler correctement vers la vésicule biliaire (par exemple en raison de calculs biliaires ou pendant la grossesse), elle peut s’accumuler dans la peau. Cette accumulation peut alors provoquer de fortes démangeaisons. Questran réduit l’accumulation de bile dans la peau et soulage ainsi les démangeaisons. 

Comment le Questran est-il utilisé ? 

Utilisez toujours le Questran conformément aux indications de la notice ou aux prescriptions d’un médecin. Les directives générales pour l’utilisation de ce médicament sont les suivantes : 

  • Questran est une poudre qui se présente dans des sachets. Ne jamais prendre la poudre sèche, mais dissoudre le contenu du sachet dans 150 ml d’eau. Mélangez bien le liquide après une à deux minutes et buvez-le immédiatement. 
  • Prenez de préférence ce médicament en même temps qu’un repas. 
  • Vous avez oublié de prendre un comprimé de Questran ? Prenez le comprimé, sauf s’il est presque temps de prendre la dose suivante. Ne prenez jamais une double dose pour compenser le comprimé oublié. 
  • Généralement le dosage est augmenté lentement pour éviter les troubles gastro-intestinaux. Vous prenez d’abord un sachet. Si vous tolérez bien le médicament, vous pouvez progressivement passer à la dose recommandée. 

Lisez la notice avant utilisation La notice contient de plus amples informations sur l’utilisation de ce médicament. 

Quel est le dosage ? 

Un sachet de Questran contient 4 grammes de colestyramine. Un médecin détermine le nombre de sachets dont vous avez besoin. Les directives générales de dosage chez les adultes sont les suivantes : 

  • Si vous avez beaucoup de cholestérol : 3 à 4 sachets par jour, répartis sur 1 ou 2 prises. Ne prenez pas plus de 6 sachets (24 grammes) par jour. Si le taux de cholestérol ne baisse pas suffisamment au bout d’un mois, le traitement sera arrêté. 
  • En cas de diarrhée : 1 sachet quatre fois par jour En cas d’effet insuffisant, un médecin peut augmenter la dose jusqu’à un maximum de 6 sachets par jour. Si la diarrhée n’a pas encore diminué après trois jours, le traitement avec ce médicament sera arrêté. 
  • En cas de démangeaisons dues à des troubles obstructifs biliaires : la dose de démarrage est d’une fois 3 à 4 sachets par jour. La dose d’entretien est d’1 à 2 sachets une fois par jour. Ne prenez pas plus de 6 sachets par jour. 

Le Questran convient également aux enfants. Un médecin calcule la bonne dose en fonction du poids de l’enfant. Vous trouverez plus d’information sur le dosage du Questran dans la notice. 

Quels sont les effets indésirables du Questran ? 

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables. Cela s’applique également au Questran, bien que la plupart des utilisateurs tolèrent bien ce médicament. Les effets indésirables qui peuvent se produire sont notamment :  

  • la constipation. Le risque de cet effet secondaire est plus susceptible de se produire lors de prise de fortes doses et chez les personnes de plus de 60 ans ; 
  • autres troubles intestinaux, comme les douleurs abdominales, la diarrhée, les selles grasses et/ou les flatulences ; 
  • troubles gastriques, comme les brûlures d’estomac, les rots, les nausées et/ou les vomissements ; 
  • en cas d’utilisation prolongée : absorption réduite des vitamines liposolubles (A, D, K). Un complément alimentaire peut compenser les carences. Parlez-en à un médecin. 

Vous trouverez un aperçu complet de tous les effets indésirables dans la notice. Consultez un médecin ou un pharmacien si vous souffrez de ces ou d’autres effets indésirables. 

Quand ne pouvez-vous pas utiliser le Questran ? 

Le Questran n’est pas un médicament qui convient à tout le monde. Ne prenez pas ce médicament si : 

  • vous êtes hypersensible à la colestyramine ou à l’un des excipients du comprimé ; 
  • vos voies biliaires sont totalement obstruées ; 
  • vous souffrez de diarrhée sanglante ou de diarrhée exsudative (selles fines avec sécrétion de liquide supplémentaire causée par une paroi intestinale enflammée). 

Si vous souffrez ou avez souffert d’un ulcère, vous devez être très prudent avec ce médicament. Dans ce cas, consultez un médecin pour savoir si et comment utiliser le Questran. 

Vous êtes enceinte ou vous allaitez ? Consultez un médecin pour savoir si vous pouvez prendre ce médicament. 

Le Questran peut-il être utilisé en combinaison avec d'autres médicaments ? 

Certains médicaments peuvent interagir les uns avec les autres. Questran interagit aussi avec une série de médicaments, dont : 

  • certains anticoagulants (dérivés de la coumarine). Informez le service de thrombose de votre traitement au Questran ; 
  • certains produits pour le cœur (groupe des digitalines) ; 
  • certains diurétiques ; 
  • certaines hormones thyroïdiennes ; 
  • les antibiotiques du groupe des tétracyclines ; 
  • le phénobarbital (médicament contre l’épilepsie) ; 
  • le phénylbutazone (un analgésique). 

Ne prenez pas ces médicaments (pour un aperçu complet : voir la notice) en même temps que le Questran, mais prenez-les au moins 1 heure avant ou 4 heures après la prise du Questran. La probabilité d’une interaction diminue alors considérablement. 

Attention : N’arrêtez de prendre le Questran qu’en concertation avec un médecin si vous prenez ce médicament depuis une longue période en combinaison avec des médicaments dont le dosage est très précis (comme les hormones thyroïdiennes, les médicaments pour le cœur ou les anticoagulants). Arrêter soudainement Questran peut notamment augmenter le risque d’effets indésirables (parfois dangereux). Un médecin sait comment vous pouvez arrêter de prendre du Questran. 

Vous lirez plus d’information dans la notice à ce propos.  

Où puis-je acheter du Questran ? 

Le Questran est uniquement disponible dans une pharmacie. 

Puis-je obtenir du Questran sans ordonnance ? 

Questran nécessite une prescription médicale. Vous avez besoin de la prescription d’un médecin pour pouvoir commander ces somnifères. 

Source 

College ter Beoordeling van Geneesmiddelen. [Collège d’évaluation des médicaments]. (février 2019). Bijsluiter Questran, poeder voor orale suspensie 4 g | Geneesmiddeleninformatiebank. [Notice Questran, poudre pour suspension orale de 4 g | Banque d’information sur les médicaments.] Consulté le 21 mai 2020, sur https://www.geneesmiddeleninformatiebank.nl/ords/f?p=111:3 ::SEARCH:NO::P0_DOMAIN,P0_LANG,P3_RVG1:H,NL,06761 

De Nederlandse Hartstichting. [La Fondation néerlandaise du cœur.] (sans date). Lees alles over cholesterol. [Tout savoir sur le cholestérol.] Consulté le 21 mai 2020, sur https://www.hartstichting.nl/risicofactoren/gids-cholesterol/wat-is-cholesterol?tab=1 

KNMP. (7 décembre 2018). Colestyramine – Apotheek.nl. Consulté le 21 mai 2020, sur https://www.apotheek.nl/medicijnen/colestyramine# ! 

Maag Lever Darm Stichting. [Fondation de l’estomac, du foie et de l’intestin.] (sans date). Galstuwing. [Troubles obstructifs biliaires.] Consulté le 21 mai 2020, sur https://www.mlds.nl/ziekten/galstuwing/ 

Zorginstituut Nederland. [Institut de soins des Pays-Bas.] (sans date). Colestyramine – FarmacotherapeutischKompas. Consulté le 21 mai 2020, sur https://www.farmacotherapeutischkompas.nl/bladeren/preparaatteksten/c/colestyramine