Directly go to the content
Comment s’assurer que le séjour forcé à la maison reste amusant ?

Comment s’assurer que le séjour forcé à la maison reste amusant ?

Maintenant que les mesures contre le coronavirus sont prolongées, l’aspect amusant de l’obligation de rester à la maison diminue pour beaucoup de personnes. C’est logique, car se trouver jour après jour les uns sur les autres est exaspérant. Avant de vous en rendre compte, vous allez vous prendre la tête avec vos colocataires. Le travail à domicile ne vous apporte absolument plus rien et la tentation est forte de passer toute la journée à grignoter devant la télévision. Le résultat : des disputes, de la frustration partout et une bouée de secours qui se développe progressivement autour de votre taille. Il est possible de s’y prendre autrement. Souhaitez-vous rester en forme, en bonne santé, productif(ve) et convivial(e) pendant toute la durée du confinement ? Nous pouvons vous donner des conseils.

Donnez du rythme à votre journée

Normalement, votre semaine est répartie en jours de travail et week-end. Maintenant que nous sommes tou(te)s (plus ou moins) isolé(e)s à la maison, ce rythme s’essouffle. Vous ne devez pas nécessairement vous asseoir à votre bureau à une heure fixe, et, eh bien…pourquoi vous habiller correctement ? Il est cependant mieux de respecter un calendrier fixe. Le rythme et la régularité augmentent votre productivité. Pour les enfants aussi, il est important que les journées soient prévisibles et structurées. Vous obtiendrez une répartition fixe comme suit ;

  • du lundi au vendredi, réglez le réveil à l’heure normale. Sortez du lit, habillez-vous, prenez votre petit déjeuner.
  • Planifiez un certain nombre d’activités pour chaque jour de la semaine par période. Mettez-vous par exemple à travailler le matin et après le déjeuner, faites de l’artisanat, du ménage ou du sport.
  • Mettez l’horaire sur papier et demandez à tout le monde de s’y tenir.
  • Allez vous coucher à des heures normales pendant la semaine. Ce ne sont pas les vacances !

Durant le week-end, vous respectez autant que possible la routine habituelle. Dormir plus tard, prendre un bon petit déjeuner, se détendre… De cette façon, vous rétablissez le rythme hebdomadaire et vous évitez de ne plus savoir quel jour vous êtes à un certain moment.

Travailler à domicile comme un(e) pro

Le travail à domicile est toujours fantastique pendant une période courte. Mais si vous devez travailler à la maison pendant des semaines, ce sera une autre histoire. Surtout si votre partenaire travaille aussi à la maison et que vous avez des enfants non scolarisés. Quelques conseils pour en faire le plus possible :

  • Allez travailler dans un endroit séparé si vous le pouvez. Le grenier, la chambre d’amis, mettez si nécessaire une table d’appoint et une chaise dans le couloir. Ainsi, vous pouvez mieux vous concentrer et vous avez au moins un peu de séparation entre le travail et la vie privée.
  • Si votre partenaire travaille aussi de la maison et que vous avez des enfants qui doivent encore être occupés. Inversez les équipes. Vous travaillez le matin, votre partenaire l’après-midi et le soir quand les enfants sont au lit, vous pouvez encore travailler une heure au besoin.
  • Cherchez à avoir le moins de distractions possible. La radio et la télévision sont éteintes pendant les heures de travail. Il n’y a pas de vaisselle sur la table et pas de désordre. Vous pourrez ainsi mieux vous concentrer sur votre travail.
  • Acceptez que vous ayez moins de temps disponibles pour le travail que quand vous êtes au bureau. Adaptez le calendrier en conséquence. Par exemple, ne mettez pas six projets sur votre liste de choses à faire pour aujourd’hui, mais trois. Tout ce que vous faites en plus est pris. Vous évitez ainsi beaucoup de frustrations.

Se nourrir sainement pendant le confinement

Dans une situation particulière, vous mangez souvent différemment. Pensez aux vacances, vous vous écartez à ce moment aussi de votre régime alimentaire normal. En outre, des émotions comme le stress, l’angoisse et l’ennui conduisent certaines personnes à chercher du réconfort dans des aliments malsains. C’est compréhensible, mais pas sage. Il est important justement en ce moment de garantir une résistance optimale. De cette façon, vous restez mieux protégé(e) contre le virus. Grâce à ces conseils, vous resterez en forme et en bonne santé même pendant cette période de coronavirus :

  • Mangez à des heures fixes. Tout comme vous le feriez normalement. Petit-déjeuner, déjeuner, dîner et quelques collations. Vous aurez ainsi moins tendance à grignoter entre les deux.
  • Mangez suffisamment de fruits et de légumes. Ils apportent des vitamines, minéraux et des oligo-éléments importants et ces substances sont essentielles pour votre résistance.
  • Ne ramenez pas trop dans la maison. Il n’est pas nécessaire de faire des réserves et une armoire pleine de chips et de biscuits ne fait qu’augmenter la tentation.
  • Évitez les repas tout préparés. Ils contiennent trop de sucre, de sel et de graisse. Il est toujours préférable de cuisiner soi-même avec des ingrédients frais. En outre, cela vous donne quelque chose à faire. « Pas le temps de cuisiner » n’est désormais pas un bon argument quand vous êtes en isolement.

Pas d’inspiration ? Sur Internet, vous trouverez les recettes et les idées les plus savoureuses et les plus saines. Conseil : préparez chaque jour un plat d’une cuisine du monde différente. Des brochettes de poulet grecques au tzatziki, du boboti sud-africain, de la soupe de betteraves russe ; vos papilles gustatives peuvent voyager pendant un lock-down !

Bouger pendant le confinement

Maintenant que chacun doit rester à l’intérieur autant que possible, il est tentant de ne plus du tout bouger. À ne pas faire ! Le sport est important pour votre résistance, vous aide à éviter les kilos superflus et veille à ce que vous dormiez mieux. Plus facile à dire qu’à faire ? C’est tout à fait facile !

  • Utilisez l’espace à l’intérieur et autour de la maison. La salle de sport est peut-être fermée, mais votre cage d’escalier est ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Saviez-vous que dix minutes consacrées à monter un escalier brûlent en moyenne 100 calories ? D’autres méthodes pour faire du « sport » à la maison : jardiner, bricoler et nettoyer. Remontez vos manches et mettez-vous au travail !
  • Transformez votre salon en salle de sport. Les chaises d’un côté, un tapis sur le sol. Sur Internet, vous trouverez une infinité de vidéos avec des exercices que vous pouvez parfaitement faire chez vous. Du yoga au cardio, il y en a pour tous les goûts. C’est également amusant de faire du sport avec vos enfants !
  • Vous préférez faire du sport en plein air ? Levez-vous tôt et allez faire une promenade ou un jogging. Tôt le matin, vous ne rencontrerez presque personne et profiterez du silence et de la nature. Si vous êtes enrhumé(e), vous restez naturellement à l’intérieur.

Vous avez du mal à manger sainement et à bouger assez. Concentrez-vous sur l’avenir proche : une fois le confinement terminé, vous pourrez retourner sur les terrasses, la plage, la ville. Alors bien sûr, vous voulez être en forme, mince et en bonne santé !

Sexe et quarantaine : plus souvent ou plus du tout ?

Le fait d’être ensemble isolés dans une maison peut stimuler votre vie sexuelle. Vous vous voyez plus que d’habitude et à un moment donné, vous avez fait le tour de Netflix. Une relation sexuelle solide est alors un excellent moyen de se débarrasser de l’ennui ! Si vous voulez éviter un accouchement 9 mois après le confinement, alors il est utile d’avoir suffisamment de contraceptifs à la maison. Les pharmacies et les drogueries sont en ce moment peut-être moins bien approvisionnées, tenez en compte !

Malheureusement, il y a aussi des couples qui s’éloignent de plus en plus l’un de l’autre en ces temps difficiles. Les enfants qui sont constamment présents, les irritations mutuelles ou l’anxiété peuvent étouffer le besoin de sexe. En outre, des facteurs comme le stress et l’incertitude peuvent également avoir une influence négative sur la capacité érectile. On fait moins l’amour qu’avant l’époque du coronavirus.

Les couples qui ne vivent pas ensemble et qui ne se verront pas pour le moment en raison des mesures seront également obligés de retirer les relations sexuelles de leur liste. Cela s’applique également, bien entendu, aux travailleurs de la santé qui sont fréquemment en contact avec des patients atteints du coronavirus et qui tentent de protéger leur partenaire contre une éventuelle infection. Ils dorment souvent dans des chambres séparées et renoncent aux baisers et câlins quotidiens.

L’intimité et la sexualité sont des nécessités importantes de la vie. Si vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles à cause du virus, assurez-vous de faire savoir à votre partenaire d’une autre manière à quel point vous vous souciez de lui. Envoyez des petits mots doux par application, par courrier ou, le cas échéant, par la poste. Parlez de vos sentiments et soutenez-vous mutuellement. Heureusement, dans quelques semaines, la situation sera à nouveau très différente et les contacts sexuels seront « simplement » à nouveau possibles.

Santé mentale pendant le confinement

Un lock-down ou un isolement à la maison peuvent peser lourdement sur votre humeur. Par exemple, de sentiments de peur, de solitude et de découragement peuvent apparaître. Vous pouvez les éviter autant que possible en planifiant bien vos journées, en mangeant sainement, en faisant régulièrement de l’exercice et en dormant suffisamment. Quelques autres conseils pour rester en bonne santé mentale pendant cette période particulière :

  • Pensez positif et regardez vers l’avenir : dans quelques semaines, tout sera différent !
  • Veillez à avoir suffisamment de lumière du jour. Essayez de sortir chaque jour, même si ce n’est que quinze minutes de soleil sur votre balcon. La lumière du jour a une influence importante sur votre humeur.
  • Restez en contact avec d’autres. Vous ne pouvez pas vous rendre mutuellement visite, mais vous pouvez passer des appels (vidéo), des appels annexes, des SMS ou des courriels.
  • Ne regardez pas trop les nouvelles. Il est bon de se tenir informé, mais trop d’histoires sur les effets du coronavirus peuvent vous rendre inutilement anxieux et peu sûr de vous.

Enfants et coronavirus

Pour conclure : parlez également aux enfants de la situation. Les enfants peuvent être incertains et anxieux ou avoir le sentiment qu’ils sont responsables. Essayez de leur expliquer ce qu’il se passe ; soyez dans ce cas honnête, mais répondez de manière brève et positive. Sur Internet, vous trouverez les bons conseils sur la manière dont vous pouvez parler avec votre enfant du coronavirus.

Prenez bien soin de vous et des autres ; ensemble, nous allons nous en sortir !

À propos de Dokteronline.com

Dokteronline.com est la plateforme qui met en relation les consommateurs, les médecins et les pharmacies pour obtenir des soins ciblés. Dokteronline.com croit en une autorégulation responsable lorsqu’il s’agit de plaintes qui se soignent facilement.

Sources

Arnoudt, R. (31 mars 2020). Le sexe pendant le coronavirus : pour beaucoup le grand absent. Consulté le 1er avril 2020, sur https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2020/03/31/intimiteit-en-seksualiteit-in-coronatijden-of-het-gebrek-daaraa/

AvroTros. (17 mars 2020). Plus de temps pour le sexe grâce à la crise du coronavirus, mais une vague de naissance n’aura probablement pas lieu. Consulté le 1er avril 2020, sur https://eenvandaag.avrotros.nl/item/meer-tijd-voor-seks-door-coronacrisis-maar-een-geboortegolf-blijft-waarschijnlijk-uit/

Nederlands Jeugdinstituut. [Institut néerlandais de la jeunesse.] (le 1er avril 2020). Parler du coronavirus avec les enfants. Consulté le 1er avril 2020, sur https://www.nji.nl/nl/coronavirus/Ouders/Praten-met-kinderen-over-het-coronavirus

NOS. (18 mars 2020). Rythme, alimentation saine et exercice physique : voilà comment conserver sa bonne santé mentale à la maison. Consulté le 1er avril 2020, sur https://nos.nl/op3/artikel/2327507-ritme-gezond-eten-en-bewegen-zo-blijf-je-thuis-mentaal-gezond.html

Psychogoed. (19 mars 2020). Coronavirus : conseils pour un confinement à domicile avec des enfants. Consulté le 1er avril 2020, sur https://psychogoed.nl/corona-tips-voor-een-thuis-isolatie-met-kinderen/

Radio2.be (16 mars 2020). Rika Ponnet, sexologue et thérapeute relationnelle, parle de la sexualité en période de coronavirus : « Certains médecins dorment séparément de leur partenaire pour éviter tout contact intime ». Consulté le 1er avril 2020, sur https://radio2.be/spits/seksuoloog-en-relatietherapeute-rika-ponnet-over-seks-in-tijden-van-corona-sommige-artsen

Samen Sterk Zonder Stigma. [Ensemble fort sans stigmatisation]. (sans date). Comment rester en bonne santé mentale pendant la crise du coronavirus ? Consulté le 1er avril 2020, sur https://www.samensterkzonderstigma.nl/hoe-blijf-je-mentaal-gezond-tijdens-de-corona-crisis/

Verhagen, L., & van Gestel, M. (16 mars 2020). Grâce à ces conseils, le travail à domicile reste agréable et efficace. Consulté le 1er avril 2020, sur https://www.volkskrant.nl/de-gids/met-deze-tips-blijft-het-thuiswerken-leuk-en-efficient~b1b462cf/

Voedingscentrum. [Centre nutritionnel.] (sans date). Comment continuer à manger et à faire de l’exercice de manière saine lorsque vous travaillez à la maison à cause du coronavirus ? Consulté le 1er avril 2020, sur https://www.voedingscentrum.nl/nl/thema/coronavirus-voeding/hoe-blijf-je-gezond-eten-en-bewegen-als-je-thuiswerkt-vanwege-corona-.aspx