Rizatriptan

Rizatriptan est un traitement contre la migraine, les maux de tête affaiblissants et caractérisés par un lancinement grave et prolongé, et souvent accompagnés de nausée et d'hypersensibilité à la lumière et au bruit. Plus d’informations

Un médecin évaluera votre demande et en cas d’acceptation, rédigera une ordonnance. Cette ordonnance est ensuite envoyée directement dans une pharmacies. Celle-ci expédie alors les médicaments dans un délai d’un à trois jours ouvrés. En savoir plus concernant le mode d’action.

Produit
Prix (incluant la consultation médicale)
Produit – Prix (incluant la consultation médicale)

Qu’est-ce que le Rizatriptan ?  

Rizatriptan est un traitement contre la migraine, les maux de tête affaiblissants et caractérisés par un lancinement grave et prolongé, et souvent accompagnés de nausée et d'hypersensibilité à la lumière et au bruit. Rizatriptan fait partie des antagonistes sélectifs des récepteurs de la sérotonine. Leur fonctionnement est basé sur leur capacité à contracter les vaisseaux sanguins du cerveau, et à atténuer la sensibilité des neurotransmetteurs. Ils empêchent aux signaux de la douleur d'atteindre le cerveau. Ils inhibent d’autre part la production de certaines substances causant la douleur.  

Le traitement de Rizatriptan est efficace chez de nombreuses personnes souffrant de maux de tête migraineux à condition de prendre le médicament dès les premiers symptômes de la crise. Ceci dit, Rizatriptan n'est pas en mesure ni de prévenir, ni d'atténuer ni de guérir les crises de migraine.  

Comment employer Rizatriptan ?  

Rizatriptan doit être ingurgité avec un verre d'eau dès les tous premiers symptômes. Ceci dit, ne prenez pas le médicament si une aura survient initialement - un signe annonciateur de migraine - faute de quoi le traitement risque d'échouer. Rizatriptan fonctionne de façon optimale lorsqu’il est pris sur un estomac vide. Il peut toutefois être pris après un repas, il mettra juste plus de temps à agir.  

Dosage  

Commencer par un comprimé de 5 mg ou 10 mg. Si les symptômes s’améliorent après quelques heures, mais que la migraine persiste, vous pouvez prendre un second comprimé. Ceci dit, si vous ne remarquez aucune amélioration, ne prenez pas de second comprimé sans avoir consulté un médecin.  

Rizatriptan est un médicament disponible sur ordonnance uniquement. Suivez scrupuleusement les conseils de votre médecin avant de commencer un traitement. Votre médecin vous indiquera le nombre de comprimés de Rizatriptan que vous pouvez prendre dans une période de 24 heures. Le dosage maximal est de 30 mg en 24 heures. N’excédez pas cette quantité.  

Une version pédiatrique de Rizatriptan est disponible pour les enfants pesant plus de 40 kilogrammes. Votre médecin calculera le dosage correct pour votre enfant.  

Effets secondaires ? 

Rizatriptan peut occasionner de nombreux effets secondaires. Ceux-ci incluent :  

  • nausée ;  
  • crampes ou douleurs musculaires ;  
  • étourdissement ;  
  • tremblements ;  
  • palpitations ;  
  • somnolence/ fatigue ;  
  • bouche sèche ;  
  • diarrhée.  

Les effets secondaires de Rizatriptan suivants sont plus graves et plus rares :  

  • ralentissement du rythme cardiaque ;  
  • crises ;  
  • réactions allergiques ;  
  • troubles visuels.  

Si vous ressentez un des effets secondaires décrits ci-dessus après avoir pris Rizatriptan, recherchez une aide médicale sans attendre.  

Rizatriptan ne convient pas à un usage quotidien et ne peut être pris dans un délai de 24 heures suivant ou précédant la prise d’un autre médicament pour le traitement des maux de tête.  

Dans quels cas l’usage de Rizatriptan est-il déconseillé ?  

Rizatriptan n’est pas un médicament sûr pour tout le monde. Ne prenez pas Rizatriptan si vous êtes allergique à un de ses ingrédients ou si, par exemple, vous souffrez de :  

  • hypertension ;  
  • troubles coronariens ;  
  • troubles de la circulation sanguine.  

Informez votre médecin si :  

  • vous avez pris un inhibiteur de monoamine oxydase (inhibiteur MAO) dans les deux semaines qui précèdent ; 
  • vous encourez des risques de maladies coronariennes cardiaques (surpoids, fumer, diabète, antécédents familiaux, ménopause…) ; 
  • vous souffrez d’une affection requérant une prescription de Propanolol ;  
  • vous souffrez de troubles rénaux ou hépatiques.  

Veuillez toujours transmettre les informations concernant les médicaments que vous prenez actuellement à votre médecin traitant.  

Grossesse/allaitement/conduite/consommation d’alcool ?  

L’effet de Rizatriptan sur le fœtus n’est pas connu. Nous vous recommandons donc d’informer votre médecin traitant si vous êtes enceinte, si vous pensez le devenir ou si vous allaitez.  

Rizatriptan ralentit les délais de réaction et de réponse, évitez par conséquent de prendre le volant jusqu’à ce que tous les symptômes aient disparu.  

Ne consommez pas d’alcool lorsque vous prenez Rizatriptan, cela risque d’aggraver vos symptômes.