Directly go to the content
Tout ce que vous devez savoir sur le sommeil

Tout ce que vous devez savoir sur le sommeil

Toutes et tous, nous dormons chaque nuit. Le sommeil est un besoin fondamental à la vie, tout comme respirer, manger et boire. Mais pourquoi ? Que se passe-t-il pendant notre sommeil ? Et est-ce grave si on n’arrive pas à dormir ? Dans ce billet de blog, vous lirez tout sur l’importance d’une bonne nuit de sommeil.

Pourquoi avons-nous besoin de dormir ?

L’homme a besoin de sommeil pour récupérer. Vivre consomme en effet notre énergie. Respirer, conserver sa température, réfléchir, sentir, digérer les aliments, se déplacer, votre corps et votre esprit sont occupés toute la journée avec divers processus, même si vous restez assis(e) dans le canapé. Après toute une journée d’occupations diverses, vous devrez donc charger votre batterie.

L’importance que nous accordons au sommeil ressort du temps que nous lui consacrons. Nous passons pas moins d’un tiers de notre vie à dormir. Du moins, c’est théoriquement l’objectif.

L’effet du sommeil sur votre corps

Quand vous dormez, votre corps se répare, car les hormones de croissance se libèrent. Sous leur influence, de nouvelles cellules sont créées, notamment dans vos muscles, vos organes et votre peau. Les cellules endommagées sont évacuées, ce qui renforce votre résistance. Une bonne nuit de sommeil est donc réellement un entretien de toutes les fonctions organiques. Cela vous permet de vous lever le matin suivant frais ou fraîche pour une nouvelle journée pleine d’énergie.

Rafraîchissement pour votre cerveau

Votre cerveau bénéficie aussi du sommeil. La nuit, votre cerveau traite toutes les impressions accumulées pendant la journée. Cela vous permet de garder l’esprit en équilibre et de veiller au bon stockage des nouvelles informations. D’autre part, votre cerveau est réellement nettoyé et les déchets nocifs sont éliminés. Ce rafraîchissement prévient la détérioration de la mémoire et d’autres fonctions cérébrales. Bien dormir vous évite d’être irritable, confus ou confuse ou d’avoir du mal à vous concentrer.

Que se passe-t-il lorsque vous dormez ?

Quand vous dormez, vous restez sans bouger, mais il se passe des tas de choses dans votre corps. Pendant le sommeil, vous traversez un certain nombre de phases qui ont toutes leurs propres caractéristiques. Le cycle du sommeil se compose des phases suivantes :

Sommeil léger : phase 1 et phase 2

Ces phases sont aussi appelées le sommeil NREM (sommeil non-REM).

  • Dans la phase 1, vous vous endormez lentement, mais certainement. Vous devenez de moins en moins conscient(e) de votre environnement, mais un bruit ou de la lumière peut encore facilement vous réveiller. C’est également la phase dans laquelle vos muscles peuvent soudainement se contracter, vous donnant l’impression de ressentir un choc.
  • Dans la phase 2, vous vous enfoncez de plus en plus profondément dans le sommeil. Votre respiration ralentit et votre cœur bat plus lentement. Votre température corporelle baisse également. La fréquence des ondes cérébrales diminue et vos muscles sont maintenant complètement détendus.

Sommeil profond : phase 3

Cette phase relève également du sommeil NREM.

  • Dans la phase 3, la fréquence de votre respiration, des battements de votre cœur et des ondes cérébrales atteintes sont au point le plus bas. Votre température corporelle est maintenant très basse. Votre corps est maintenant clairement à l’arrêt. Il faudrait un être d’une grande beauté pour encore vous réveiller à ce stade ! Pendant le sommeil, les processus de récupération commencent dans votre corps et votre cerveau. Le sommeil profond est de ce fait très important pour votre santé physique et mentale.

Sommeil REM : phase 4

  • L’abréviation REM signifie Rapid Eye Movement ou bien mouvements oculaires rapides. Ce nom n’a pas été choisi au hasard. Pendant cette phase, vos yeux bougent rapidement. Mais ce n’est pas tout : votre rythme cardiaque s’accélère à nouveau, tout comme l’activité de votre cerveau et votre respiration. De plus, votre tension artérielle augmente. En réalité, toutes vos fonctions corporelles se « réveillent » à l’exception de vos muscles. Ils sont comme paralysés pendant le sommeil REM. Et ce n’est pas une coïncidence, car c’est aussi la phase durant laquelle vous rêvez. Cette paralysie temporaire vous empêche de réaliser vos rêves. Purement de l’autoprotection, donc ! Plutôt pratique, si vous rêvez que vous pouvez voler.

Cycle du sommeil et sommeil principal

Le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil REM forment ensemble un cycle de sommeil qui dure environ une heure et demie. Le cycle se répète pendant la nuit, vous passez donc plusieurs fois dans chaque phase.

Pendant les trois premiers cycles, la phase du sommeil profond et la phase de sommeil REM sont les plus longues. Les scientifiques parlent de sommeil principal. Ces quatre à cinq premières heures sont importantes. C’est pendant le sommeil profond que les processus de récupération dans le corps battent leur plein, tandis que vous traitez les impressions et les émotions pendant le sommeil paradoxal.

Pendant la seconde partie de la nuit, vous dormez plus souvent légèrement. De ce fait, vous vous éveillez plus aisément le matin.

Combien d’heures de sommeil sont normales ?

Le besoin de sommeil diffère d’une personne à l’autre. En général, les bébés, les enfants et les adolescents ont besoin de plus de sommeil que les adultes et les personnes âgées. Tout dépend, bien entendu, de votre activité pendant la journée. Le moment où vous avez besoin de repos diffère également. Votre propre horloge biologique détermine si vous êtes une personne du soir ou du matin.

Pourtant, les médecins s’accordent à dire qu’il est important de dormir suffisamment. La Fondation américaine du sommeil conseille pour cette raison un nombre moyen d’heures de sommeil par catégorie d’âge :

Âge  Durée moyenne de sommeil recommandée (en heures) 
1-2 ans  11-14 
3-5 ans  10-13 
6-13 ans  9-11 
14-17 ans  8-10 
18-64 ans  7-9 
65+  7-8 

La règle usuelle s’applique également au sommeil : ne pas dépasser la dose recommandée. Trop peu de sommeil n’est pas bon pour vous, mais dormir trop longtemps s’avère également avoir des inconvénients.

Que faire si vous ne dormez pas assez ?

Tout le monde n’atteint pas le nombre d’heures recommandées. Le mauvais sommeil est assez courant. Ses causes peuvent être différentes :

  • l’âge. Les adolescents souffrent souvent de problèmes d’endormissement et les personnes âgées se réveillent souvent tôt ;
  • les douleurs provoquées par une maladie ou un accident ;
  • les troubles physiques qui interrompent constamment le sommeil, comme les ronflements et l’apnée du sommeil, les sueurs nocturnes durant la ménopause, ou devoir uriner fréquemment suite à des problèmes de prostate ;
  • les plaintes mentales comme le stress, le burn-out ou la dépression.

Si vous ne dormez pas bien de temps en temps, ce n’est pas une catastrophe. Tout le monde reste parfois éveillé, même les bons dormeurs. Mais rester éveillé(e) régulièrement n’est pas l’objectif. Si vous êtes un dormeur moyen, vous vous reposez moins bien et cela peut provoquer des plaintes physiques et mentales, comme l’irritabilité, la mauvaise concentration, la fatigue, les maux de tête et autres désagréments.

Le risque de problèmes de sommeil

Les problèmes de sommeil sérieux sont alarmants. Les troubles persistants du sommeil peuvent indiquer un trouble du sommeil, comme l’insomnie. La privation prolongée de sommeil peut également augmenter le risque de maladie grave. Les recherches montrent que la privation chronique de sommeil peut mener notamment à l’obésité, aux maladies cardio-vasculaires, à la démence et à la dépression.

Les problèmes de sommeil qui ne diminuent pas après quelques jours doivent être traités. Si ce n’est pas le cas, alors le risque d’un problème chronique de sommeil se manifeste. Cela arrive à environ 40 % des mauvais dormeurs non traités, donc prenez au sérieux les troubles du sommeil !

Que faire en cas de troubles du sommeil ?

Vous ne dormez pas bien ? Essayez d’aborder vos problèmes de sommeil par étapes.

  1. Essayez de déterminer la cause de vos problèmes de sommeil. En tenant par exemple un journal de votre sommeil ou en faisant réaliser un test du sommeil, vous comprendrez ainsi rapidement votre rythme de sommeil et les éventuels troubles du sommeil.
  2. Attaquez-vos aux causes : commencez par les conseils en matière de sommeil. En adaptant par exemple votre mode de vie, vous améliorez la qualité de votre sommeil d’une manière importante.
  3. Si les conseils et avis n’aident pas, alors une consultation (en ligne) avec un médecin est une bonne idée. Différents médicaments sont disponibles qui permettent de traiter les troubles du sommeil.

Si vous vous inquiétez de vos problèmes de sommeil, prenez alors contact avec un médecin.

À propos de Dokteronline.com

Dokteronline.com est la plateforme qui met en relation les consommateurs, les médecins et les pharmacies pour obtenir des soins ciblés. Dokteronline.com croit en une autorégulation responsable lorsqu’il s’agit de plaintes qui se soignent facilement.

Sources :

Nunez, K. (sans date). Quel est l’objectif du sommeil ? Healthline. Consulté le 24 juin 2020, sur https://www.healthline.com/health/why-do-we-sleep

Onderwater, L. (12 novembre 2019). Vidéo : le liquide céphalorachidien débarrasse le cerveau des « déchets ». KIJK Magazine. https://www.kijkmagazine.nl/nieuws/filmpje-hersenvocht-fmri-brein/

RIVM. (sans date). Dormir | Chiffres et Contexte | Situation actuelle | Volksgezondheidenzorg.info. Consulté le 24 juin 2020, sur https://www.volksgezondheidenzorg.info/onderwerp/slapen/cijfers-context/huidige-situatie

Spoormaker, V. (30 mai 2018). [Que se passe-t-il dans notre tête quand nous dormons et rêvons ?] NEMOKennislink. https://www.nemokennislink.nl/publicaties/wat-gebeurt-er-in-ons-hoofd-als-we-slapen-en-dromen/

Trimbos-Instituut. [Institut Trimbos.] (sans date).  [Le sommeil est bon pour la santé mentale.] Trimbos.nl. Consulté le 24 juin 2020, sur https://www.trimbos.nl/kennis/slapen-is-goed-voor-je-mentale-gezondheid

Wayenberg, S. (sans date).  [Pourquoi le sommeil est important.] NPO Focus. Consulté le 24 juin 2020, sur https://npofocus.nl/artikel/7741/waarom-is-slapen-belangrijk