Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Mirvaso

  • Soulage en cas de rosacée
  • Réduit la rougeur de la peau
  • Gel pour la peau
  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d’allaitement

À propos de Mirvaso

Le gel Mirvaso contient de la brimonidine, un médicament qui rétrécit les vaisseaux sanguins. Les médecins prescrivent ce gel en cas de rosacée. Les caractéristiques de la rosacée sont :

  • Taches rouges sur la peau du visage, en particulier sur les joues, le menton, le front et le bout du nez ;
  • Acné (boutons) ;
  • Périodes de fluctuation des symptômes (poussées) ;
  • Se produit principalement chez les femmes âgées de 30 ans et plus.

Mirvaso ne peut pas guérir la rosacée. Cependant, ce médicament réduit les taches rouges en resserrant les vaisseaux sanguins du visage.

Utilisation

Appliquer une petite quantité de gel (de la taille d’un petit pois) en couche fine et uniforme sur le front, les joues, le nez et le menton. Laissez la peau autour des yeux, des narines et de la bouche dégagée. Lavez-vous les mains après avoir appliqué le gel ; le gel ne doit pas entrer en contact avec les yeux, le nez, la bouche ou les lèvres. Si c’est cependant le cas, rincez le gel avec beaucoup d’eau.

Le gel est destiné à être utilisé sur le visage uniquement. Ne pas appliquer ce produit sur le corps et surtout pas sur les muqueuses.

Ne pas appliquer d’autres médicaments à usage externe ou des produits cosmétiques immédiatement avant l’application quotidienne de Mirvaso. Vous ne devez utiliser ces produits qu’une fois que le Mirvaso appliqué a séché.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives de dosage générales sont les suivantes :

  • Adultes : appliquer une petite quantité de gel une fois par jour.

Ce médicament n’est pas destiné aux enfants.

Alcool/conduite automobile

Informez votre médecin si vous buvez régulièrement de l’alcool, car cela pourrait affecter votre traitement avec ce médicament.

Mirvaso ne peut affecter significativement votre capacité à conduire ou à utiliser des machines.

Surdosage/oubli/arrêt de Mirvaso

Si vous avez appliqué plus que la dose journalière recommandée au cours d’une période de 24 heures, prenez contact avec votre médecin. Si vous ou une autre personne, en particulier un enfant, avalez accidentellement du Mirvaso, consultez immédiatement un médecin si l’un des symptômes suivants apparaît : vertiges dus à une baisse de la tension artérielle, vomissements, fatigue ou somnolence, ralentissement ou irrégularité du rythme cardiaque, petites pupilles (pupilles contractées), difficulté à respirer ou respiration lente, faiblesse, température corporelle basse et convulsions. Emportez l’emballage du médicament pour que le médecin sache ce qui a été avalé.

En cas d’oubli d’appliquer Mirvaso, vous devez savoir que le gel agit quotidiennement, dès le premier jour de traitement. Si vous oubliez une dose quotidienne, vos rougeurs ne seront pas atténuées ce jour-là. N’appliquez jamais une double dose pour compenser la dose non appliquée.

N’arrêtez pas d’appliquer Mirvaso sans d’abord consulter un médecin.

Quand ne pas utiliser ce médicament ?

Mirvaso ne convient pas à tout le monde. N’utilisez pas ce médicament dans les situations suivantes :

  • Vous êtes allergique à une des substances contenues dans ce médicament. Ces substances se trouvent dans la rubrique « Composition » ;
  • Chez les enfants de moins de 2 ans, où le risque d’effets indésirables dus à l’absorption du médicament par la peau peut être accru ;
  • Vous prenez certains médicaments contre la dépression ou la maladie de Parkinson, notamment des inhibiteurs de la monoamineoxydase (IMAO) (par exemple la sélégiline ou le moclobémide), des antidépresseurs tricycliques (comme l’imipramine) ou des antidépresseurs tétracycliques (comme la maprotiline, la miansérine ou la mirtazapine). L’utilisation simultanée de Mirvaso et de ces médicaments peut entraîner une baisse de la tension artérielle.

Quand devez-vous être particulièrement prudent(e) avec ce médicament ?

Contactez votre médecin avant d’utiliser ce médicament :

  • si la peau de votre visage est irritée ou en cas de plaies ouvertes ;
  • si vous avez des problèmes cardiaques ou circulatoires ;
  • si vous souffrez de dépression, d’une diminution du flux sanguin vers le cerveau ou le cœur, d’une chute de la tension artérielle après avoir été debout, d’une diminution du flux sanguin vers les mains, les pieds ou la peau, ou du syndrome de Sjögren (une maladie chronique dans laquelle le système de défense naturel de l’organisme le système immunitaire - attaque les glandes productrices de fluides) ;
  • Si vous avez ou avez eu des problèmes rénaux ou hépatiques dans le passé.

Si l’une des mises en garde ci-dessus s’applique à vous, contactez votre médecin, car ce médicament peut potentiellement ne pas vous convenir.

Grossesse et allaitement

L’utilisation de Mirvaso pendant la grossesse n’est pas recommandée, car les effets sur l’enfant à naître ne sont pas connus.

Vous ne pouvez pas utiliser ce médicament pendant l’allaitement.

Si vous êtes enceinte, envisagez de l’être ou si vous allaitez, consultez alors votre médecin avant de prendre ce médicament

Interactions médicamenteuses

Expliquez au médecin que vous prenez (avez pris) d’autres médicaments ou que vous allez en prendre sous peu. Même s’il s’agit de médicaments à base de plantes ou de médicaments disponibles sans prescription.

N’utilisez pas Mirvaso avec la sélégiline, le moclobémide, l’imipramine, la miansérine ou la maprotiline, des médicaments qui peuvent être utilisés pour la dépression ou la maladie de Parkinson, car l’efficacité de Mirvaso pourrait être altérée ou des effets indésirables comme une chute de la tension artérielle pourraient survenir.

Veuillez informer en outre le médecin si vous prenez l’un de ces médicaments suivants :

  • Médicaments utilisés pour traiter la douleur, les troubles du sommeil ou les troubles anxieux ;
  • Médicaments utilisés pour traiter les troubles psychiatriques (chlorpromazine) ou pour l’hyperactivité (méthylphénidate) ou pour l’hypertension artérielle (réserpine) ;
  • Médicaments qui exercent leur action sur le même mécanisme corporel que le Mirvaso (autres alphaagonistes, par exemple la clonidine ; les alpha-bloquants ou alpha-antagonistes, par exemple la prazosine, l’isoprénaline, qui sont généralement utilisés pour traiter l’hypertension artérielle, le ralentissement du rythme cardiaque ou l’asthme) ;
  • Glycosides cardiaques (par exemple digoxine), utilisés pour le traitement des problèmes cardiaques ;
  • Médicaments ayant des effets hypotenseurs tels que les bêtabloquants ou les inhibiteurs calciques (par exemple, le propranolol, l’amlodipine).

Si vous prenez l’un des médicaments ci-dessus, ou si vous n’êtes pas sûr, contactez votre médecin.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Si vous développez une irritation sévère ou une allergie de contact (par exemple, une réaction allergique, une éruption cutanée), des effets secondaires qui peuvent parfois se produire, arrêtez d’utiliser Mirvaso et contactez votre médecin.

Mirvaso peut également provoquer les autres effets indésirables suivants :

Effets indésirables fréquents (maximum 1 personne sur 10) :

  • Rougeur de la peau, sensation de brûlure ou démangeaisons ;
  • Rougissement excessif.

Effets indésirables rares (maximum 1 personne sur 100) :

  • Exacerbation de la rosacée ;
  • Éruption cutanée, peau douloureuse ou sensation désagréable au niveau de la peau, irritation ou inflammation de la peau, peau sèche, sensation de chaleur au niveau de la peau, picotement ou sensation de piqûre ;
  • Acné ;
  • Gonflement de la paupière ;
  • Sensation de chaleur ;
  • Sensation de froid dans les mains et les pieds ;
  • Céphalée ;
  • Bouche sèche ;
  • Nez bouché.

En cas d’effets indésirables, prenez alors contact avec votre médecin. Ceci s’applique également aux effets indésirables possibles non mentionnés dans cette notice.

Composition

La substance active de ce médicament est la brimonidine. Un gramme de gel contient 3,3 mg de brimonidine, ce qui correspond à 5 mg de tartrate de brimonidine.

Notice

Lire la notice avant l’utilisation. Vous pouvez télécharger la notice officielle de Mirvaso ici.

Revu par :

Drs. Wouter Mol, Médecin généraliste Numéro d'enregistrement : BIG: 9057675501 Dernière vérification: 04-09-2023 | Toujours valide

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecin de famille / médecine d’urgence

Dr. P. Mester

Médecin de famille / médecine interne

Dr. I. Malik

Médecin de famille / médecine familiale
Retour au haut de la page