Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Testogel (Androgel)

  • En cas de carence en testostérone
  • Gel hormonal pour la peau
  • Exclusivement destiné aux hommes
  • Dosage facile grâce à la pompe doseuse

À propos d’Androgel

Androgel contient de la testostérone, une hormone sexuelle masculine. Les médecins prescrivent le gel aux hommes qui souffrent d’une carence en testostérone corporelle. Cette carence doit être déterminée par des analyses de sang avant le traitement. En outre, il doit être question de certains symptômes dus à la carence en testostérone comme :

  • l’impuissance ;
  • l’infertilité ;
  • la libido réduite ;
  • la fatigue ;
  • l’humeur dépressive ;
  • les fractures osseuses provoquées par un faible taux d’hormones.

Androgel reconstitue les niveaux de testostérone et réduit ainsi les symptômes. Le gel est absorbé dans le sang par la peau. Androgel est exclusivement destiné aux hommes adultes.

Usage

Le gel doit être appliqué délicatement en fine couche sur une petite zone de peau propre, sèche et saine sur les deux épaules et le haut des bras. Ne faites pas pénétrer le gel dans la peau. Laissez le gel sécher pendant au moins 3 à 5 minutes avant de vous habiller. Lavez-vous les mains à l’eau et au savon après avoir appliqué le gel. N’appliquez pas le gel sur les parties génitales (pénis et testicules), car la forte teneur en alcool peut provoquer une irritation locale. Il est préférable d’attendre au moins 1 heure entre l’application du gel et la prise d’un bain ou d’une douche.

Préparez le flacon pompe pour la première utilisation. Suivez, à cet effet, les instructions de la notice. Chaque fois que le piston est pressé, 1,25 g de gel est délivré. Votre médecin vous dira combien de fois vous devez appuyer sur le piston pour obtenir la bonne dose de gel pour vous. Le tableau dans la notice vous fournit plus d’information à ce propos.

Attention : transfert possible de testostérone. En cas de contact direct avec la peau pendant une période relativement longue, il est possible que la testostérone soit transférée à l’autre personne, à moins que la zone traitée ne soit couverte. Prenez des précautions :

  • Lavezvous les mains à l’eau et au savon après avoir appliqué le gel.
  • Une fois que le gel a séché, couvrez la zone traitée avec un vêtement.
  • Lavez la surface de peau traitée avant le contact avec une autre personne, ou, si cela n’est pas possible, portez un vêtement (comme une chemise avec des manches) qui couvre le site d’application pendant le contact.
  • Portez un vêtement (par exemple une chemise avec des manches) qui couvre le site d’application pendant le contact avec les enfants.
  • Si vous pensez que la testostérone a été transférée à une autre personne (homme, femme ou enfant), cette personne doit immédiatement laver la peau qui est entrée en contact avec ce médicament avec de l’eau et du savon et informer un médecin si des symptômes tels que de l’acné ou une modification de la pilosité sur le visage ou le corps apparaissent.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin.

La quantité recommandée est de 2,5 g de gel (soit 40,5 mg de testostérone) à appliquer une fois par jour à peu près à la même heure, de préférence le matin. Pour obtenir 2,5 g de gel, il faut appuyer deux fois sur le piston. La dose peut être ajustée par votre médecin, et la dose maximale est de 5 g de gel par jour (pas plus de quatre pressions sur le piston).

Alcool/conduite automobile

Aucune mise en garde.

Surdosage/dose oubliée/arrêt de l’Androgel

Si vous avez utilisé trop de ce médicament, demandez conseil à votre médecin.

Si vous avez oublié d’appliquer ce gel, n’appliquez pas une double dose pour compenser une dose éventuellement oubliée. Appliquez la dose suivante de nouveau à l’heure habituelle.

Si vous arrêtez de prendre ce médicament : vous ne devez pas arrêter le traitement avec ce médicament à moins que votre médecin ne vous l’ait demandé.

Quand ne pas utiliser ce médicament ?

Androgel ne convient pas à tout le monde. N’utilisez pas ce médicament dans les situations suivantes :

  • vous êtes atteint d’un cancer de la prostate ou il existe une suspicion de cancer de la prostate ;
  • vous êtes atteint d’un cancer du sein ou il existe une suspicion de cancer du sein ;
  • vous êtes allergique à la testostérone ou à l’une des substances contenues dans ce médicament ; vous pouvez trouver ces substances dans la section « Composition ».

Quand devez-vous faire preuve de particulièrement de prudence avec ce médicament ?

Une série de mises en garde sont émises en cas d’utilisation de ce médicament, dont :

Le traitement avec des androgènes peut augmenter le risque d’hypertrophie de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate) ou de cancer de la prostate. Un examen régulier de la prostate doit être effectué avant et pendant le traitement, sur recommandation de votre médecin.

Si vous souffrez d’une maladie cardiaque, hépatique ou rénale grave, le traitement par ce médicament peut entraîner de graves complications sous la forme d’une rétention d’eau dans votre corps, qui s’accompagne parfois d’une insuffisance cardiaque (trop de liquide dans le cœur).

Avant et pendant le traitement, les analyses de sang suivantes doivent être effectuées par votre médecin : taux de testostérone dans le sang, numération sanguine complète.

Troubles de la coagulation sanguine : thrombophilie (un trouble de la coagulation qui augmente le risque de thrombose, caillots de sang dans les vaisseaux sanguins). Facteurs qui augmentent le risque de caillots sanguins dans un vaisseau sanguin : antécédents de caillots sanguins dans un vaisseau sanguin, tabagisme, obésité, cancer, position assise prolongée, si l’un de vos proches parents a eu un caillot sanguin dans une jambe, un poumon ou un autre organe à un jeune âge (par exemple avant 50 ans), ou si vous prenez de l’âge.

La testostérone peut provoquer une augmentation de la pression sanguine. Par conséquent, si vous souffrez d’hypertension artérielle, l’utilisation de ce médicament doit se faire avec toute la prudence nécessaire.

Une exacerbation des problèmes respiratoires pendant le sommeil a été rapportée chez certaines personnes pendant le traitement à la testostérone, en particulier chez les personnes en surpoids et celles qui ont déjà des problèmes respiratoires.

Remarque : lisez également les autres mises en garde relatives à l’utilisation d’Androgel (voir la notice).

Grossesse et allaitement

Ce médicament ne peut être utilisé par femmes enceintes ou qui allaitent. Les femmes enceintes doivent éviter tout contact avec les zones sur lesquelles ce médicament a été appliqué. Chez un bébé en développement, ce médicament peut provoquer l’apparition de caractéristiques masculines non désirées. En cas de contact, lavez la zone de contact avec de l’eau et du savon dès que possible.

Interactions médicamenteuses

Expliquez au médecin que vous prenez (avez pris) d’autres médicaments ou que vous allez en prendre sous peu. Même s’il s’agit de médicaments à base de plantes ou de médicaments disponibles sans prescription.

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez les médicaments suivants :

  • Anticoagulants oraux (anticoagulants pris par voie orale) ;
  • Hormones de la corticosurrénale (corticostéroïdes).

En particulier, ces médicaments peuvent notamment entraîner une adaptation de la dose de ce médicament.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets indésirables qui peuvent éventuellement intervenir lors l’utilisation d’Androgel incluent notamment :

Fréquents (affectent moins d’un utilisateur sur 10)

  • Changements d’humeur (y compris sautes d’humeur, colère ou agressivité, impatience, insomnie, rêves anormaux et désir sexuel accru) ;
  • Réactions cutanées (y compris acné, perte de cheveux, peau sèche, irritation cutanée, changement de couleur des cheveux, éruption cutanée et peau sensible) ;
  • Une augmentation du nombre de globules rouges, de l’hématocrite (pourcentage de globules rouges dans le sang) et de l’hémoglobine (partie des globules rouges qui transporte l’oxygène), qui peut être détectée par des analyses de sang périodiques ;
  • Modifications de la prostate (notamment augmentation des taux sanguins d’une protéine appelée antigène spécifique de la prostate (PSA) produite par la prostate).

Peu fréquents (affectent moins d’un utilisateur sur 100)

  • Une augmentation de la tension artérielle ;
  • Rougeurs ;
  • Inflammation des veines ;
  • Diarrhée ;
  • Sensation de ballonnement ;
  • Douleurs dans la bouche ;
  • Développement des seins, mamelons sensibles ;
  • Douleurs testiculaires ;
  • Rétention d’eau.

Une liste d’effets indésirables moins fréquents se trouve dans la notice. En cas d’effets indésirables, prenez alors contact avec votre médecin ou pharmacien. Ceci s’applique également aux effets indésirables possibles non mentionnés dans cette notice.

Composition

La substance active de ce médicament est testostérone. Les autres substances contenues dans ce médicament sont carbomère 980, myristate d’isopropyle, éthanol à 96 %, hydroxyde de sodium et eau purifiée.

Notice

Lisez la notice avant toute utilisation.

Revu par :

Drs. Arco Verhoog, Pharmacien Numéro d'enregistrement : BIG: 19065378617 Dernière vérification: 29-01-2024 | Toujours valide

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Maescu

Médecin de famille / médecine d’urgence

Dr. P. Mester

Médecin de famille / médecine interne

Dr. I. Malik

Médecin de famille / médecine familiale
Retour au haut de la page