Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Tramadol

  • Analgésique opioïde (morphinique)
  • Aide à soulager les douleurs modérées à sévères
  • Ne pas boire d’alcool
  • Non recommandé pendant la grossesse et l’allaitement

À propos de Tramadol

Tramadol est un analgésique de type morphine. La substance active, le tramadol, réduit les sensations de douleur par le système nerveux central. Les symptômes de douleur modérée à sévère diminuent en conséquence. Les médecins prescrivent Tramadol lorsque des analgésiques plus faibles (tels que le paracétamol ou les analgésiques anti-inflammatoires) ne sont pas assez efficaces.

Utilisation

Tramadol est disponible en plusieurs variantes, par exemple sous forme de gélules ou de comprimés à libération prolongée (« Retard »). Avalez la gélule ou le comprimé retard sans le mâcher. Vous pouvez prendre Tramadol avec ou sans nourriture. Utilisez toujours ce médicament à la dose la plus faible possible et pendant la durée la plus courte possible.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives de dosage générales sont les suivantes :

  • Adultes et enfants de plus de 12 ans : 50 mg à 100 mg toutes les 4-6 heures, selon l’intensité de la douleur. En général, vous ne devez pas prendre plus de 400 mg par jour.

Le tramadol ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans.

Alcool/conduite automobile

Tramadol peut provoquer des effets secondaires, notamment de la somnolence, des vertiges et de l’assoupissement. Vous ne devez pas conduire une voiture si vous souffrez de ce type de symptômes. Attendez de conduire jusqu’à ce que vous sachiez quel effet ce médicament a sur vous. Vous trouverez plus d’information dans la notice à ce propos. Consultez un médecin en cas de doute.

L’alcool peut déclencher ou aggraver des effets indésirables de Tramadol. Ne buvez pas d’alcool pendant que vous prenez ce médicament.

Vous avez pris trop de Tramadol/vous avez oublié Tramadol/vous voulez arrêter Tramadol

Si vous avez pris plus de Tramadol que prescrit, consultez un médecin ou un pharmacien. Vous pouvez présenter des symptômes tels que des vomissements, une baisse de la pression sanguine, un rythme cardiaque rapide, un évanouissement ou même un coma, des crises épileptiques et des problèmes respiratoires.

Si vous avez oublié une dose de Tramadol, et qu’il ne s’est pas écoulé trop de temps depuis la prise du dernier comprimé, vous pouvez encore prendre le Tramadol. S’il est presque temps de prendre la dose suivante, passez la dose oubliée. Ne prenez jamais une double dose de Tramadol pour compenser le comprimé oublié.

Vous voulez arrêter de prendre du tramadol et vous prenez cet analgésique depuis longtemps ? Consultez d’abord un médecin. Vous pouvez ressentir des effets indésirables temporaires lors de l’arrêt de ce médicament.

Quand ne pas utiliser Tramadol ?

Tramadol ne convient pas à tout le monde. N’utilisez pas ce médicament dans les situations suivantes :

  • Vous êtes hypersensible au tramadol ou à l’un des excipients (voir rubrique « Composition ») ;
  • Vous souffrez d’une épilepsie incontrôlable ;
  • Vous consommez de l’alcool, des somnifères ou d’autres substances qui affectent le système nerveux central ;
  • Vous prenez ou avez pris des médicaments de type IMAO au cours des deux dernières semaines.

Tramadol n’est pas destiné à remplacer le sevrage des drogues.

Quand devez-vous être particulièrement prudent avec ce médicament ?

Méfiez-vous de l’utilisation de Tramadol dans les situations suivantes :

  • Vous avez récemment subi un traumatisme crânien ou une pression accrue dans la tête (par exemple, après un accident) ;
  • Vous souffrez de troubles des reins ou du foie ;
  • Vous souffrez de problèmes respiratoires ;
  • Vous êtes sujet à l’épilepsie ou aux convulsions, car la probabilité d’une crise peut augmenter ;
  • Vous êtes dépendant des opiacés ;
  • Vous souffrez d’un choc (des sueurs froides peuvent en être le signe).

Attention : Tramadol peut entraîner une dépendance physique et psychologique. Lorsque Tramadol est pris pendant une longue période, l’effet peut diminuer de sorte que des doses plus élevées doivent être prises (développement de la tolérance).

La notice fournit de plus amples informations à ce sujet.

Grossesse et allaitement

Consultez un médecin si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. En général, l’utilisation de Tramadol n’est pas recommandée pendant la grossesse et l’allaitement.

Si vous prenez d’autres médicaments ?

Expliquez au médecin que vous prenez (avez pris) d’autres médicaments ou que vous allez en prendre sous peu. Même s’il s’agit de médicaments à base de plantes ou de médicaments disponibles sans prescription.

N’utilisez pas le tramadol en même temps que des inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO ; médicaments utilisés pour traiter par exemple la dépression), ou si vous avez utilisé des IMAO au cours des deux dernières semaines.

L’effet analgésique du tramadol peut être réduit et/ou raccourci si vous prenez également les médicaments suivants :

  • Carbamazépine (un médicament utilisé pour traiter l’épilepsie) ;
  • Pentazocine, nalbufine ou buprénorphine (analgésiques) ;
  • Ondansétron (contre les nausées).

Le risque d’effets secondaires est augmenté si vous utilisez ce médicament en même temps que :

  • Les antidépresseurs tricycliques, les antidépresseurs ISRS et les antipsychotiques ; il peut y avoir un risque accru de convulsions ;
  • Les sédatifs tels que les tranquillisants, les somnifères, les antidépresseurs et autres analgésiques (morphine, codéine) ; vous pouvez vous sentir extrêmement endormi ou avoir l’impression de vous évanouir ;
  • Les médicaments qui empêchent la coagulation du sang, comme la warfarine ; il peut être nécessaire de réduire la dose de ces médicaments, sinon le risque de saignement potentiellement grave est accru.

Dans certains cas, les effets secondaires des antidépresseurs ISRS s’aggravent lorsqu’ils sont utilisés en même temps que le tramadol. Cela peut entraîner un « syndrome sérotoninergique », avec des symptômes tels que confusion, agitation, diarrhée, fièvre et transpiration. Contactez un médecin si cela se produit. Les symptômes diminuent généralement à l’arrêt du traitement par les antidépresseurs ISRS.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets indésirables qui peuvent éventuellement intervenir lors l’utilisation de Tramadol incluent notamment :

Très fréquents (chez plus de 1 utilisateur sur 10) :

  • Nausées ;
  • Étourdissements.

Fréquents (chez 1 à 10 utilisateurs sur 100) :

  • Céphalée ;
  • Confusion ;
  • Vomissements ;
  • Constipation ;
  • Bouche sèche ;
  • Transpiration ;
  • Somnolence, assoupissement.

Peu fréquents (chez 1 à 10 utilisateurs sur 1 000) :

  • Palpitations, rythme cardiaque irrégulier ;
  • Faible pression sanguine (surtout en position debout) ;
  • Insuffisance cardiaque (collapsus cardiovasculaire) ;
  • Vomissements, pression sur l’estomac, sensation de plénitude ;
  • Démangeaisons, éruption cutanée et éruption cutanée avec démangeaisons sévères et formation de cloques (urticaire) ;
  • Diarrhée.

Une liste de tous les effets indésirables (aussi les moins fréquents) se trouve dans la notice. Consultez un médecin si vous ressentez des effets indésirables sévères ou graves. Ou si vous ressentez des effets indésirables non mentionnés dans la notice.

Composition

La substance active du Tramadol HCl Actavis Retard est le chlorhydrate de tramadol. Un comprimé contient 100 mg, 150 mg ou 200 mg de chlorhydrate de tramadol.

Les autres substances contenues dans ce médicament sont l’hydrogénophosphate de calcium (E341), l’hydroxypropylcellulose (E463), le dioxyde de silicium colloïdal (E551) et le stéarate de magnésium (E470b).

La substance active du Tramadol HCl Actavis gélules 50 mg est le chlorhydrate de tramadol 50 mg par). Les autres ingrédients sont l’amidon de maïs prégélatiné, la cellulose microcristalline et le stéarate de magnésium.

Composition de l’enrobage de la gélule : gélatine, carmin d’indigo (E132), dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172).

Composition de l’encre d’impression (Opacode Black S-1-27794/ TekPrint SW-9007 black) : gomme laque, oxyde de fer noir (E172), propylène glycol, hydroxyde de potassium (uniquement dans TekPrint SW-9007 black), ammoniaque (uniquement dans TekPrint SW-9007 black).

Les fabricants de Tramadol Actavis sont :

Tramadol HCl Actavis Retard :

FAL B.V.
Dijkgraaf 30
6921 RL Duiven
Pays-Bas

Tramadol HCl Actavis gélules 50 mg:

TEVA UK Ltd
Whiddon Valley
Barnstaple
Durham EX32 8NS
Angleterre

Balkanpharma Dupnitsa
3, Samokovsko Shosse Str.
2600 Dupnitsa
Bulgarie

Notice

Lire la notice avant l’utilisation. Vous pouvez télécharger la notice officielle de Tramadol HCl Actavis Retard ici. La notice de Tramadol HCl Actavis gélules 50 mg se trouve ici.

Revu par :

Drs. Arco Verhoog, Pharmacien Numéro d'enregistrement : BIG: 19065378617 Dernière vérification: 02-02-2023 | Toujours valide

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecine d’urgence

Dr. I. Malik

Médecine familiale

Dr. P. Mester

Médecine interne
Retour au haut de la page