Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Vagifem

  • Aide en cas de symptômes vaginaux de la ménopause
  • Comprimé à usage vaginal
  • Contient une hormone œstrogène
  • Exclusivement pour les femmes ménopausées

À propos de Vagifem

Vagifem est un médicament contre les affections vaginales dues à une carence en œstrogènes, l’hormone sexuelle féminine. Cette carence est fréquente chez les femmes après la ménopause. Pendant cette phase, le corps produit de moins en moins d’hormones sexuelles féminines. Cela peut entraîner des troubles vaginaux, tels que la sécheresse ou l’irritation.

Vagifem est utilisé comme traitement hormonal substitutif local. Ce médicament contient de l’estradiol, une hormone œstrogène. Cette substance remplace l’hormone normalement produite par les ovaires, et réduit les plaintes vaginales. Le comprimé est inséré dans le vagin et agit donc directement là où il est nécessaire.

Utilisation

Les comprimés sont à usage vaginal. Insérez le comprimé dans le vagin à l’aide de l’applicateur fourni. La notice décrit pas à pas la manière dont vous devez insérer le comprimé. Vous pouvez commencer ce médicament n’importe quel jour.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives de dosage habituelles sont les suivantes :

  • Femmes adultes : utiliser un comprimé vaginal tous les jours pendant les 2 premières semaines. Par la suite, utiliser un comprimé vaginal deux fois par semaine. Passer 3 ou 4 jours entre chaque dose.

Lorsque des médicaments sont utilisés pour traiter les symptômes de la ménopause, il est conseillé d’utiliser la dose la plus faible qui soit efficace et d’utiliser le médicament pendant une période aussi courte que possible. Le traitement ne doit être poursuivi que si les avantages l’emportent sur les risques. Discutez-en avec votre médecin.

Alcool/conduite automobile

Aucune mise en garde concernant la consommation d’alcool. Vagifem n’a aucun effet sur la conduite.

Surdosage/oubli de dose/arrêt de Vagifem

Si vous avez inséré plus de comprimés que prescrit, consultez un médecin ou un pharmacien.

Si vous avez oublié une dose, utilisez le médicament aussi vite que possible. N’utilisez jamais une double dose pour compenser la dose oubliée.

N’arrêtez pas de prendre Vagifem sans d’abord consulter un médecin.

Quand ne pas utiliser ce médicament ?

N’utilisez pas ce médicament :

  • Si vous êtes allergique à l’une des substances contenues dans ce médicament. Ces substances se trouvent dans la rubrique « Composition » ;
  • Si vous avez ou avez eu un cancer du sein ou si vous pensez en avoir un ;
  • Si vous avez une tumeur maligne sensible aux œstrogènes, comme le cancer de l’endomètre, ou si vous pensez l’avoir ;
  • Si vous avez des saignements du vagin dont la cause n’a pas été déterminée ;
  • Si vous avez une croissance anormale de l’endomètre (hyperplasie endométriale) et que vous n’êtes pas encore traitée pour cette affection ;
  • Si vous avez ou avez déjà eu un caillot de sang dans une veine (thrombose), par exemple dans les jambes (thrombose veineuse profonde) ou dans les poumons (embolie pulmonaire) ;
  • Si vous avez un trouble de la coagulation du sang (tel un déficit en protéine C, en protéine S, ou en antithrombine) ;
  • Si vous avez eu auparavant un blocage dans une artère, comme une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une angine de poitrine ;
  • Si vous avez (avez eu) une maladie du foie et que votre fonction hépatique n’est pas encore rétablie ;
  • Si vous souffrez d’un trouble congénital de la production de la couleur rouge du sang (porphyrie).

Si vous présentez l’une des conditions susmentionnées pour la première fois pendant que vous prenez ce médicament, vous devez l’arrêter immédiatement et contacter votre médecin.

Quand devez-vous être particulièrement prudente avec ce médicament ?

L’utilisation d’un traitement hormonal substitutif est associée à un risque accru d’affections graves, telles que certains cancers et maladies cardiovasculaires (y compris la thrombose). La notice fournit de plus amples informations sur ces risques.

Consultez un médecin avant de prendre ce médicament si vous souffrez d’une des affections suivantes :

  • Essoufflement sévère dû à une contraction des muscles des voies respiratoires et à un gonflement de la muqueuse des voies respiratoires (asthme) ;
  • Épilepsie ;
  • Diabète (diabetes mellitus) ;
  • Calculs biliaires ;
  • Pression sanguine élevée ;
  • Migraine/maux de tête graves ;
  • Affection du foie telle qu’une tumeur bénigne du foie ;
  • Anomalie dans laquelle l’endomètre se trouve également à des endroits situés en dehors de l’utérus (endométriose) ou une croissance anormale de l’endomètre (hyperplasie endométriale) ;
  • Maladie de l’oreille avec perte d’audition (otosclérose) ;
  • Lupus érythémateux disséminé (LED ; une maladie particulière du système immunitaire qui peut se manifester dans de nombreuses parties du corps) ;
  • Risque accru de cancer sensible aux œstrogènes (par exemple, si votre mère, votre sœur ou votre grandmère a eu un cancer du sein) ;
  • Risque accru de caillots sanguins (voir la notice pour plus d’information) ;
  • Tumeur bénigne dans l’utérus (également parfois appelée « fibrome ») ;
  • Taux élevé de triglycérides dans le sang ;
  • Œdème provoqué par des problèmes cardiaques ou rénaux.

Arrêtez immédiatement d’utiliser ce médicament et contactez un médecin si vous développez un des symptômes suivants :

  • Un mal de tête semblable à une migraine que l’on ressent pour la première fois ;
  • Coloration jaune de la peau ou du blanc des yeux (jaunisse). Cela pourrait être le signe d’une maladie du foie ;
  • Une forte augmentation de votre tension artérielle (les symptômes comprennent des maux de tête, de la fatigue et des vertiges) ;
  • Une des affections de la rubrique « Quand ne pas utiliser » ;
  • Vous tombez enceinte ;
  • Vous remarquez des signes d’un caillot sanguin, tels qu’un gonflement douloureux et une rougeur des jambes, une douleur thoracique soudaine ou une difficulté à respirer.

Grossesse et allaitement

Ce médicament est destiné à être utilisé uniquement par des femmes ménopausées. Si vous tombez enceinte pendant que vous prenez ce médicament, arrêtez de l’utiliser et consultez immédiatement un médecin.

Interactions médicamenteuses

Expliquez au médecin que vous prenez (avez pris) d’autres médicaments ou que vous allez en prendre sous peu. Même s’il s’agit de médicaments à base de plantes ou de médicaments disponibles sans prescription.

Comme Vagifem est utilisé pour un traitement topique dans le vagin et qu’il contient une très faible dose d’estradiol, il est peu probable que Vagifem affecte l’action d’autres médicaments.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets indésirables qui peuvent éventuellement intervenir lors l’utilisation de Vagifem incluent notamment :

Fréquents (affectent moins d’une utilisatrice sur 10)

  • Céphalée ;
  • Troubles gastriques ;
  • Saignements vaginaux, pertes ou gêne.

Peu fréquents (affectent moins d’une utilisatrice sur 100)

  • Infection fongique des organes génitaux ;
  • Sensation de malaise (nausée) ;
  • Éruption cutanée ;
  • Prise de poids ;
  • Bouffées de chaleur ;
  • Augmentation de la pression artérielle.

Très rares (affectent moins d’une utilisatrice sur 10 000)

  • Diarrhée ;
  • Accumulation de liquide (œdème) ;
  • Aggravation des migraines ;
  • Hypersensibilité dans tout le corps (par exemple, réaction anaphylactique/choc).

La notice énumère d’autres effets indésirables du traitement hormonal substitutif. En cas d’effets indésirables, prenez alors contact avec votre médecin ou pharmacien. Ceci s’applique également aux effets indésirables possibles non mentionnés dans cette notice.

Composition

La substance active de ce médicament est l’estradiol (sous forme d’estradiol hémihydraté). Chaque comprimé vaginal contient 10 microgrammes d’estradiol (sous forme d’estradiol hémihydraté).

Notice

Lire la notice avant l’utilisation. Vous pouvez télécharger la notice officielle de Vagifem ici.

Revu par :

Drs. Arco Verhoog, Pharmacien Numéro d'enregistrement : BIG: 19065378617 Dernière vérification: 07-11-2023 | Toujours valide

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Maescu

Médecin de famille / médecine d’urgence

Dr. P. Mester

Médecin de famille / médecine interne

Dr. I. Malik

Médecin de famille / médecine familiale
Retour au haut de la page