• Gonorrhée
  • MST

Gonorrhée

La gonorrhée est une MST, ou maladie sexuellement transmissible. Vous pouvez contracter la gonorrhée si vous avez un rapport sexuel avec une personne infectée. Au début, vous ne remarquez généralement rien. Toutefois, les symptômes de la gonorrhée peuvent apparaître à un stade plus avancé. La gonorrhée ne disparaît pas d'elle-même. Heureusement, cette MST est facile à traiter.

Traitements

Tous les traitements
  • Tous les traitements
  • Uniquement avec prescription
  • Uniquement sans prescription
Pertinence
  • Pertinence
  • Nom A-Z
  • Nom Z-A
  • Prix bas-haut
  • Prix haut-bas

Gonorrhée : gorge et muqueuses

La MST gonorrhée est causée par la bactérie Neisseria gonorrhoeae. Cet agent pathogène vit dans les muqueuses et peut se trouver sur et dans les organes génitaux, l'anus, l'urètre et la gorge. En conséquence, la muqueuse s'infecte et peut s'enflammer.

La gonorrhée est très contagieuse et constitue donc l'une des MST les plus courantes. Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes sont plus exposés ; la majorité des infections par gonorrhée sont diagnostiquées dans ce groupe. Cependant, la gonorrhée est également fréquente chez les hommes et les femmes hétérosexuels.

Gonorrhée : symptômes

Au début, la gonorrhée ne provoque aucun symptôme. Ce n'est qu'après un certain temps que l'on peut remarquer que les muqueuses sont infectées. Si vous ne faites pas traiter la MST, la bactérie peut proliférer et causer davantage de dommages.

Les symptômes connus de la gonorrhée sont les suivants :

Chez les hommes et les femmes :

  • Douleur ou irritation en urinant ;
  • Mal de gorge ;
  • Démangeaisons et/ou douleurs au niveau de l'anus ;
  • Écoulement visqueux ou purulent des selles ;
  • Dans de rares cas, la maladie peut pénétrer dans l'organisme par le sang et provoquer des infections à divers endroits, comme une méningite, une septicémie ou une arthrite ;
  • Certains hommes et femmes ne développent jamais de symptômes.

Gonorrhée : symptômes femme

  • Une augmentation des pertes vaginales, qui peuvent être malodorantes et avoir l'apparence de pus ;
  • Saignements entre les règles ;
  • Éventuellement, si la bactérie de la gonorrhée se déplace plus loin : inflammation de l'utérus ou des trompes de Fallope. Cela peut entraîner une baisse de la fertilité, la stérilité et un risque accru de grossesse extra-utérine, de naissance prématurée ou de fausse couche ;
  • Les femmes enceintes atteintes de gonorrhée peuvent transmettre la maladie au bébé pendant l'accouchement. Si cela n'est pas détecté, cela peut conduire à la cécité de l'enfant.

Gonorrhée : symptômes homme

  • Un écoulement important de l'urètre, de couleur jaune ou verte, ressemblant à du pus ;
  • Avec le temps, si la bactérie de la gonorrhée se déplace plus à l'intérieur : prostatite ou inflammation du scrotum. La fertilité est également réduite.

Gonorrhée : causes

La gonorrhée ne se transmet que par un contact physique intime. Par conséquent, vous ne pouvez pas l'attraper en utilisant une lunette de toilettes sale, en buvant dans le verre d'une autre personne ou en utilisant une serviette.

Cependant, la MST est transmise par toutes les formes de rapports sexuels non protégés. Cela inclut les rapports anaux et vaginaux. Ou par les doigts, par exemple si vous avez touché une zone génitale infectée.

Si vous voulez éviter d'être infecté par la gonorrhée, utilisez toujours un préservatif et une digue dentaire pour les rapports sexuels oraux. Faites attention à l'hygiène, n'échangez pas de jouets sexuels pendant les rapports et utilisez un nouveau préservatif dès que vous passez des rapports anaux aux rapports vaginaux.

Autotest gonorrhée

Les symptômes de la gonorrhée sont similaires à ceux d'autres maladies, comme la chlamydia ou une infection de la vessie. C'est pourquoi il est important de faire un test MST immédiatement si vous présentez des symptômes de gonorrhée. Même si vous ne présentez aucun symptôme, mais que vous avez eu une fois des rapports sexuels non protégés, il est sage de faire un test de dépistage. Faites toujours un test MST si vous apprenez qu'un (ancien) partenaire sexuel est infecté par la gonorrhée ou une autre MST.

Vous pouvez vous rendre chez un médecin pour un test de dépistage MST. Un médecin peut poser le bon diagnostic et fournir un traitement approprié. Pour le test de la gonorrhée, le médecin a besoin d'urine (uniquement pour les hommes) ou d'un écouvillon (un peu de mucus provenant du vagin, de la gorge, de l'urètre ou de l'anus). Le matériel est ensuite examiné pour détecter la présence de la bactérie de la gonorrhée.

Il existe également des autotests gonorrhée permettant de déterminer l'infection par la gonorrhée de manière anonyme. Le résultat du test de la gonorrhée est négatif, mais vous continuez à avoir des symptômes ? Consultez alors un médecin.

Si le résultat est positif, vous devez vous faire soigner immédiatement. Ne reportez jamais un traitement contre la gonorrhée, même si vous n'avez pas (encore) de symptômes !

Gonorrhée : incubation

Attention : le dépistage de la gonorrhée n'est utile qu'à partir de 3 semaines après l'infection. Ce n'est qu'après cette « période d'incubation de la gonorrhée » que la bactérie de la gonorrhée est visible au test. Ne faites donc pas de test trop tôt pour éviter un résultat faussement négatif.

Gonorrhée : traitement

Le test indique que vous avez la gonorrhée ? Alors, faites-vous soigner dès que possible. Ainsi, vous évitez le développement de complications. Informez également votre ou vos partenaires de l'infection. C'est important : si votre partenaire est également infecté(e), il/elle doit aussi être traité(e) pour éviter le risque de troubles graves.

Si vous avez contracté une MST, il est possible que vous ayez également une autre maladie sexuellement transmissible. Il est donc judicieux de vous tester et de tester votre ou vos partenaires pour d'autres MST.

Gonorrhée : traitement médicamenteux

Une infection par la gonorrhée ne disparaît pas d'elle-même, même si vous ne ressentez aucun symptôme. En outre, une MST ne se prête pas à l'automédication avec des médecines alternatives. Les médecins soignent la gonorrhée avec des antibiotiques. Ces médicaments tuent la bactérie de la gonorrhée de sorte que la maladie disparaît.

Les médicaments connus contre la gonorrhée sont :

  • Antibiotiques de type quinolone, généralement prescrits en cure d'une journée. Les exemples sont la ciprofloxacine et l'ofloxacine ;
  • Antibiotiques de type tétracycline, par exemple la doxycycline et la minocycline ;
  • Antibiotiques de type macrolide, par exemple l'azithromycine ;
  • Antibiotiques de type sulfonamide. Par exemple, une combinaison de triméthoprime et de sulfaméthoxazole ;
  • Antibiotiques de type céphalosporine. Par exemple, la ceftriaxone ;
  • Antibiotiques de type pénicilline, comme l'amoxicilline.

Gonorrhée traitement : ce qu'il faut savoir

Si vous suivez un traitement contre la gonorrhée, il faut tenir compte d'un certain nombre d’éléments :

  • Les antibiotiques peuvent provoquer des effets secondaires. Les effets secondaires connus des antibiotiques sont les troubles gastro-intestinaux, les maux de tête et les vertiges. Lisez la notice du médicament avant de l'utiliser. Celle-ci contient toutes les informations sur l'utilisation du médicament, les effets secondaires possibles et d'autres avertissements ;
  • Vous devez toujours terminer le traitement, même si les symptômes ont déjà diminué ou si vous n'avez plus de symptômes du tout. Si vous arrêtez le traitement trop tôt, les bactéries peuvent rester dans l'organisme et la maladie peut revenir ;
  • Si les symptômes n'ont pas disparu après la fin de la cure, consultez un médecin ; vous aurez peut-être besoin d'un autre médicament. Parfois, la bactérie de la gonorrhée est résistante à un antibiotique particulier ;
  • Ce n'est que lorsque vous êtes complètement guéri que vous ne pouvez plus propager la MST. Attendez donc d'avoir des rapports sexuels jusqu'à ce que le traitement soit terminé avec succès. Souvent, vous devrez attendre une semaine après la fin du traitement avant de pouvoir à nouveau avoir des rapports sexuels. Après cela, il faut toujours avoir des rapports sexuels protégés pour éviter une nouvelle infection par une MST.

Vous avez des questions sur le traitement de la gonorrhée ou sur la gonorrhée en général ? Un médecin ou un pharmacien se fera un plaisir de vous aider.

Gonorrhée : prescription de médicaments

De nombreux médicaments contre la gonorrhée nécessitent une ordonnance. Sur Dokteronline, vous pouvez demander un traitement adapté. Votre demande sera évaluée par un médecin sur la base du questionnaire médical que vous avez rempli. L'ordonnance sera ensuite transmise à une pharmacie, après quoi les médicaments prescrits seront livrés discrètement à votre domicile. Vous souhaitez plus d'informations sur les médicaments contre la gonorrhée ? N'hésitez pas à consulter un médecin ou un pharmacien.

Retour au haut de la page