Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Métoprolol

  • Pour les problèmes cardiaques et l’hypertension
  • Également pour l’hyperthyroïdie et les migraines
  • Comprimés à avaler
  • Attention à l’alcool

À propos du métoprolol

Le métoprolol est un médicament appartenant au groupe des bêtabloquants. Ce médicament protège le cœur d’une activité trop intense.

Les médecins prescrivent le métoprolol pour diverses affections, notamment :

  • Augmentation de la pression sanguine ;
  • Angine de poitrine (sensation d’oppression et de douleur dans la poitrine) ;
  • Dysrythmie cardiaque ;
  • Pour prévenir une nouvelle crise cardiaque (après une précédente crise cardiaque) ;
  • Si la glande thyroïde fonctionne trop vite ;
  • Pour prévenir une crise de migraine.

Le métoprolol est disponible en deux variantes : le succinate demétoprolol et le tartrate demétoprolol. Un médecin connaîtra la variante la plus adaptée pour vous.

Utilisation

Avalez le comprimé sans le mâcher avec un peu d’eau. Prenez le tartrate de métoprolol à jeun (2 heures avant ou 2 heures après le repas).

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives générales de dosage chez les adultes sont les suivantes :

Tartrate de métoprolol

  • En cas de tension artérielle élevée (hypertension) : 1 à 2 fois par jour 100 ou 200 mg. Maximum 400 mg par jour.
  • En cas de sensation oppressante et douloureuse dans la poitrine (angine de poitrine) : 100 jusqu’à 200 mg par jour. Maximum 400 mg par jour.
  • En cas de troubles du rythme cardiaque (arythmie) : 100 à 200 mg par jour, répartis en 2 à 3 prises. Si nécessaire, votre médecin peut décider d’augmenter cette dose.
  • En cas d’augmentation de la fonction thyroïdienne (hyperthyroïdie) : 150 à 200 mg par jour, répartis en 3 à 4 prises. Si nécessaire, votre médecin peut décider d’augmenter cette dose.
  • Pour prévenir une crise de migraine : 100 à 200 mg par jour, répartis en 1 à 2 prises.
  • En cas d’infarctus du myocarde : la dose initiale est de 50 mg 2 à 4 fois par jour pendant 2 à 3 jours. Dose d’entretien : 100 mg 2 fois par jour.

Succinate de métoprolol

  • En cas d’hypertension : la dose initiale est de 1 comprimé de succinate de métoprolol retard 50 une fois par jour. Augmenter éventuellement la dose à 100200 mg une fois par jour. Si vous souffrez d’une insuffisance hépatique, le médecin peut décider de réduire la dose.
  • En cas de sensation oppressante et douloureuse dans la poitrine (angine de poitrine) : 100‑200 mg une fois par jour. Au maximum 2 comprimés de succinate de métoprolol retard 200 par jour.
  • Dans les arythmies cardiaques : 100200 mg une fois par jour. Si nécessaire, votre médecin peut décider d’augmenter cette dose.
  • Si la thyroïde fonctionne trop rapidement (hyperthyroïdie) : 100200 mg une fois par jour. Si nécessaire, votre médecin peut décider d’augmenter cette dose.
  • Pour prévenir une crise de migraine : 100200 mg une fois par jour.
  • En cas d’infarctus du myocarde : après avoir commencé à prendre des comprimés de métoprolol ordinaires, la dose d’entretien est de 1 comprimé de succinate de métoprolol retard 200 une fois par jour.

L’utilisation chez les enfants et les adolescents (succinate de métoprolol) est soumise à une posologie modifiée, déterminée par un médecin. Vous trouverez de plus amples informations sur l’utilisation et la posologie du métoprolol dans la notice.

Alcool/conduite automobile

Limitez la consommation d’alcool pendant le traitement par Métoprolol. En fait, la consommation d’alcool peut avoir pour effet de potentialiser les effets du médicament.

Le métoprolol peut provoquer des effets secondaires tels que fatigue, vertiges ou troubles de la vision. Gardez cela à l’esprit lorsque vous conduisez ou utilisez des machines.

Surdosage/dose oubliée/arrêt du Métoprolol

Si vous avez pris trop de Métoprolol, contactez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien. Vous pouvez ressentir certains symptômes ; vous en trouverez un aperçu dans la notice.

Ne prenez pas une double dose pour rattraper une dose oubliée. Si vous avez oublié de prendre une dose, vous pouvez toujours la prendre, à moins qu’il ne soit presque l’heure de votre prochaine dose. Dans ce cas, suivez le schéma posologique normal.

N’arrêtez pas soudain de prendre ce médicament sans plus. Parlez à votre médecin si vous voulez arrêter de prendre ce médicament. En règle générale, le médecin réduit progressivement la dose sur une période d’au moins 2 semaines.

Quand ne pas utiliser ce médicament ?

Métoprolol ne convient pas à tout le monde. N’utilisez pas ce médicament dans les situations suivantes :

  • Vous êtes allergique à une des substances contenues dans ce médicament. Ces substances se trouvent dans la rubrique « Composition » ;
  • Vous êtes allergique à d’autres médicaments hypotenseurs appartenant au même groupe que ce médicament, à savoir les bêtabloquants ;
  • Vous avez des troubles de la conduction de l’influx cardiaque (bloc AV du 2e et 3e degré) ;
  • Vous souffrez d’insuffisance cardiaque aiguë ou d’insuffisance cardiaque non contrôlée, avec présence de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire) ou baisse de la tension artérielle (hypotension) ;
  • En cas de « choc » causé par une action de pompage insuffisante du cœur ;
  • Vous souffrez de troubles circulatoires graves ;
  • En cas de ralentissement important du rythme cardiaque (bradycardie) ;
  • Vous êtes traité de manière continue ou intermittente avec certains médicaments qui agissent sur la capacité de pompage du cœur (appelés bêtaagonistes) ;
  • Vous souffrez d’un trouble particulier du rythme cardiaque (syndrome du sinus malade) ;
  • Vous avez subi une crise cardiaque (infarctus du myocarde) associée à un ralentissement du rythme cardiaque, à une hypotension artérielle et à une insuffisance cardiaque ;
  • Vous recevez le médicament vérapamil par injection dans une veine, car il peut abaisser la tension artérielle, provoquer des troubles de la conduction cardiaque et une insuffisance cardiaque ;
  • Vous souffrez d’affections pulmonaires telles que l’asthme ou une maladie respiratoire ;
  • Vous avez une tumeur de la médullosurrénale, qui peut s’accompagner de fortes augmentations soudaines de la pression artérielle, de maux de tête violents, de sueurs et d’une accélération du rythme cardiaque (phéochromocytome).

Quand devez-vous être particulièrement prudent(e) avec ce médicament ?

Dans certaines situations, vous devez être particulièrement prudent(e) lors de l’utilisation de ce médicament. En outre, il n’y a pas d’expérience dans le traitement de l’insuffisance cardiaque chez certains groupes de patients. Vous trouverez plus d’information dans la notice.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte, envisagez de l’être ou si vous allaitez, consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament.

Interactions médicamenteuses

Expliquez au médecin que vous prenez (avez pris) d’autres médicaments ou que vous allez en prendre sous peu. Même s’il s’agit de médicaments à base de plantes ou de médicaments disponibles sans prescription.

Le métoprolol peut affecter l’action d’autres médicaments et vice versa. Un aperçu des médicaments concernés se trouve dans la notice.

Effets indésirables

Comme tous les médicaments, celui-ci peut avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’en ait pas.

Très fréquents (plus de 1 utilisateur sur 10)

  • Système nerveux : fatigue.

Fréquents (plus de 1 utilisateur sur 100, mais moins de 1 sur 10) :

  • Cœur : ralentissement du rythme cardiaque (bradycardie), palpitations ;
  • Vaisseaux sanguins : hypotension orthostatique (parfois accompagnée d’une perte de conscience de courte durée) ;
  • Système nerveux : vertiges et maux de tête ;
  • Système respiratoire : essoufflement à l’effort ;
  • Système gastrointestinal : nausées, vomissements et douleurs abdominales ;
  • Général : fatigue.

Peu fréquents (plus de 1 utilisateur sur 1 000, mais moins de 1 sur 100) :

  • Cœur : troubles circulatoires graves (choc cardiogénique) chez les patients ayant subi un infarctus, certains troubles de la conduction cardiaque (bloc AV du 1er degré), douleurs dans la région du cœur.

Une liste d’effets indésirables moins fréquents se trouve dans la notice. Si un de ces effets indésirables vous affecte particulièrement ou ne figure pas dans cette notice, prenez alors contact avec votre médecin ou pharmacien.

Composition

La substance active dans le tartrate de métoprolol est le tartrate de métoprolol.

  • Tartrate de métoprolol 50 mg : un comprimé contient 50 mg de tartrate de métoprolol.
  • Tartrate de métoprolol 100 mg : un comprimé contient 100 mg de tartrate de métoprolol.

La substance active dans le succinate de métoprolol est le succinate de métoprolol.

  • Succinate de métoprolol retard 25 : un comprimé contient 23,75 mg de succinate de métoprolol, ce qui correspond à 25 mg de tartrate de métoprolol.
  • Succinate de métoprolol retard 50 : un comprimé contient 47,5 mg de succinate de métoprolol, ce qui correspond à 50 mg de tartrate de métoprolol.
  • Succinate de métoprolol retard 100 : un comprimé contient 95 mg de succinate de métoprolol, ce qui correspond à 100 mg de tartrate de métoprolol.
  • Succinate de métoprolol retard 200 : un comprimé contient 190 mg de succinate de métoprolol, ce qui correspond à 200 mg de tartrate de métoprolol.

Notice

Lire la notice avant l’utilisation.

Revu par :

Drs. Arco Verhoog, Pharmacien Numéro d'enregistrement : BIG: 19065378617 Dernière vérification: 09-01-2024 | Toujours valide

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Maescu

Médecin de famille / médecine d’urgence

Dr. P. Mester

Médecin de famille / médecine interne

Dr. I. Malik

Médecin de famille / médecine familiale
Retour au haut de la page