Menu
  • La dysfonction érectile

Incertitudes en cas de troubles de l’érection

Dernière mise à jour :

L’absence d’érection, un problème très fréquent, un tabou inutile. Les personnes qui souffrent de troubles de l’érection craignent de faire partie d’une minorité. Ce n’est pas le cas. Un homme sur dix souffre d’un trouble de l’érection. Il existe de nombreuses causes connues. C’est souvent dans notre tête que se trouve le problème qui nous fait perdre confiance. Heureusement, il existe aussi de nombreuses solutions. Ne vous alarmez donc pas immédiatement si cela ne fonctionne pas une fois ou quelques fois. Tirez la sonnette d’alarme, si le phénomène perdure longtemps. Nous abordons quelques questions fréquemment posées et visons à briser l’incertitude et le tabou.

1. Combien d’hommes souffrent de dysfonction érectile ?

Vous n’êtes pas le seul homme à souffrir de dysfonction érectile. Rien qu’aux Pays-Bas, 14 % des hommes font face au même problème. Ce n’est pas un sujet dont on parle facilement. En fait, 5 % des hommes concernés ont moins de 40 ans et 42 % plus de 70 ans. Ce n’est donc pas uniquement une maladie de vieillards. Ce n’est pas non plus une mauvaise idée d’en parler avec votre médecin. Vous pouvez également demander une consultation chez nous.

2. Pourquoi n’ai-je plus d’érection ?

Tant des causes tant physiques que psychologiques ou un mélange des deux peuvent être à l’origine d’une absence d’érection. Quand vous avez un(e) partenaire stable, discutez-en. Cela peut vous perturber tous les deux. Cherchez ensemble quelles peuvent être les causes potentielles.

Problèmes physiques

Une dysfonction érectile provoquée par votre état de santé n’est pas nécessairement un problème quotidien. Cependant, son influence est souvent sous-estimée. Une mode de vie sain, un poids sain et une bonne santé sont des facteurs importants pour obtenir une érection. Étudiez vos habitudes alimentaires. Mangez-vous sainement ? Fumez-vous ? Buvez-vous régulièrement de l’alcool ?

D’autres causes physiques sont également connues :

  • prise de médicaments ;
  • surcharge pondérale ;
  • maladies cardio-vasculaires ;
  • douleur ;
  • âge.

Problèmes psychologiques

Un problème d’érection peut être un phénomène psychologique. Rencontrez-vous ces derniers temps plus de stress que d’habitude au travail ? Avez-vous des problèmes dans votre relation ? Pensez aux disputes ou au sentiments non exprimés envers l’autre personne ? Reposez-vous plus, partez un week-end ensemble et continuez à communiquer ce que vous ressentez. Autres exemples de plaintes psychologiques :

  • tensions ;
  • stress ;
  • événements désagréables ;
  • incertitude ;
  • peur de l’échec ;
  • attentes trop élevées.

Incertitude au sein de la relation

Impliquez également votre partenaire dans vos incertitudes. Surtout lorsqu’il s’agit de problèmes psychologiques découlant de problèmes relationnels. Discutez-en. Tant vous que votre partenaire pouvez vous sentir déstabilisés lorsque votre pénis ne fonctionne pas comme prévu. Les questions qui vous trottent dans la tête sont par exemple :

  • Est-ce qu’il ou elle ne me trouve plus attirant(e) ?
  • Nos relations sexuelles ne sont-elles plus assez excitantes ?
  • Que puis-je faire encore faire pour exciter l’autre ?

Questions passionnantes à poser, mais brisez la glace et n’ayez pas peur du rejet. Ce sont des questions que beaucoup connaissent. Osez les poser et soyez ouvert à la réponse de l’autre personne.

  • À quoi pensez-vous pendant les rapports sexuels ?
  • Avez-vous encore des fantasmes à réaliser ?
  • Le partenaire est-il ouvert à l’idée d’essayer de nouvelles choses ?

Vous pouvez choisir de résoudre la dysfonction érectile par des médicaments. Dokteronline.com vous aide volontiers, les pharmacies affiliées proposent par exemple des lots d’essai avec des pilules érectiles. Il existe encore d’autres possibilités de traiter votre dysfonction érectile. Pour en savoir plus sur les traitements de la dysfonction érectile, cliquez ici.

3. Pourquoi n’ai-je aucune érection avec un(e) nouveau (nouvelle) partenaire ?

Parfois, il faut un certain temps pour s’habituer à un nouveau/nouvelle partenaire. Il peut par exemple arriver que vous pensiez encore à/une partenaire précédent et que vous éprouviez des sentiments de culpabilité. Quand vous venez de vous séparer, vous pouvez également vous sentir coupable envers vos enfants. Ces pensées n’aident évidemment pas à obtenir une érection. Il est bon d’en parler avec votre nouveau/nouvelle partenaire. Veillez à ce que votre nouveau ou nouvelle partenaire soit impliqué(e) dès le début. Quand vous envisagez cependant des traitements qu’ils soient thérapeutiques ou médicamenteux, prenez la décision ensemble. Veillez à vous sentir à l’aise avec la solution choisie. De cette façon, vous évitez plus d’incertitudes.

À propos de Dokteronline.com

Dokteronline.com est la plateforme qui met en relation les consommateurs, les médecins et les pharmacies pour obtenir des soins ciblés. Dokteronline.com croit en une autorégulation responsable lorsqu’il s’agit de plaintes qui se soignent facilement.

Sources

ASZ. (sans date). Troubles de l’érection. Consulté le 20-07-2021 sur https://www.asz.nl/bekkenbodemcentrum/aandoeningen/seksuele-problemen/erectieproblemen/

MMC. (sans date). Troubles de l’érection. Consulté le 20-07-2021 sur https://www.mmc.nl/urologie/aandoeningen-en-behandelingen/erectieproblemen/

Thuisarts. (sans date). J’ai des troubles de l’érection. Consulté le 20-07-2021 sur https://www.thuisarts.nl/erectieproblemen/ik-heb-erectieproblemen

Umcg. (sans date). Troubles de l’érection. Consulté le 20-07-2021 sur https://www.umcg.nl/IDocuments/Erectieproblemen.pdf

Pfizer. (sans date). Faits et fables sur la dysfonction érectile. Consulté le 20-07-2021 sur https://www.pfizer.nl/man-en-gezondheid/erectiestoornissenfeiten-en-fabels

Retour au haut de la page