Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Amitriptyline

  • Antidépresseur
  • Également utilisé en cas d’énurésie
  • Peut provoquer de la somnolence
  • Attention à l’alcool

À propos d’Amitriptyline

L’amitriptyline appartient au groupe des antidépresseurs tricycliques (médicaments contre la dépression). Ce médicament est donc utilisé pour la dépression, mais les médecins le prescrivent parfois pour d’autres affections, notamment l’énurésie chez les enfants.

Utilisation

Un médecin vous dira comment utiliser ce médicament. Prenez les comprimés avec un peu d’eau. Ne mâchez pas les comprimés. Vous pouvez prendre ce médicament avec ou sans nourriture.

Si vous prenez ce médicament parce que vous souffrez de dépression, la dose sera progressivement augmentée. Si vous prenez des doses élevées d’Amitriptyline, prenez les comprimés repartis dans la journée.

Si l’Amitriptyline vous rend très somnolent, prenez le(s) comprimé(s) le soir juste avant d’aller vous coucher.

Posologie

La posologie dépend de vos plaintes et est déterminée par un médecin. Les directives de dosage générales sont les suivantes :

En cas de dépression (adultes)

  • Dose initiale : 75 mg par jour, généralement répartis sur 3 fois ou avant le coucher. Si nécessaire, la dose peut être augmentée jusqu’à un maximum de 300 mg par jour.
  • Dose d’entretien : 50 - 100 mg par jour, généralement au coucher.

Pour les jeunes et les personnes âgées, le médecin recommandera des doses plus faibles.

Il peut s’écouler un certain temps (2 à 4 semaines) avant que vous ne remarquiez que le médicament a un effet.

Pour l’énurésie (enfants)

  • La dose doit être adaptée en fonction de l’âge et du poids et est de 1 à 1,5 mg par kg de poids corporel.

Alcool/conduite automobile

Amitriptyline peut ralentir la réactivité. Vous devez donc éviter de conduire pendant le traitement.

L’alcool peut déclencher ou aggraver des effets indésirables d’Amitriptyline. Il est préférable de ne pas consommer d’alcool pendant le traitement par ce médicament.

Vous avez pris trop d’Amitriptyline/vous avez oublié de prendre l’Amitriptyline/vous voulez arrêter l’Amitriptyline

Si vous avez pris plus de comprimés que prescrit, consultez immédiatement un médecin ou un pharmacien et emportez l’emballage du médicament. Vous pouvez présenter des symptômes tels que des arythmies cardiaques, une baisse importante de la pression sanguine, un coma, de la confusion, des difficultés de concentration, de la somnolence, des vomissements ou d’autres effets secondaires.

Si vous avez oublié une dose d’Amitriptyline, prenez le comprimé quand vous le constatez, sauf s’il est presque temps de prendre la dose suivante. Ne prenez jamais une double dose pour compenser le comprimé oublié.

N’arrêtez pas l’Amitriptyline sans consulter d’abord un médecin. Vous pouvez ressentir des effets secondaires temporaires lors de l’arrêt de ce médicament.

Quand ne pas utiliser Amitriptyline ?

Amitriptyline ne convient pas à tout le monde, ne l’utilisez pas dans les situations suivantes :

  • Vous êtes hypersensible à l’amitriptyline ou à d’autres types d’antidépresseurs tricycliques ou à l’un des excipients contenus dans le comprimé (voir rubrique « Composition ») ;
  • Vous avez récemment eu une crise cardiaque ;
  • Vous êtes traité par certains autres médicaments antidépresseurs (inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO)) ;
  • Vous êtes traité par un médicament particulier destiné à lutter contre les mouvements insuffisants du tube digestif (cisapride).

Quand devez-vous être particulièrement prudent avec ce médicament ?

Dans certaines situations, vous devez être particulièrement prudent(e) lors de l’utilisation d’Amitriptyline. Par exemple, dans les situations suivantes :

  • En cas de pensées suicidaires, d’automutilation ou d’aggravation de votre trouble anxieux. Ces pensées peuvent augmenter temporairement (quelques semaines) lorsque vous commencez à prendre ce médicament. Prenez directement contact avec votre médecin si cela se produit ;
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’épilepsie ou d’une autre atteinte du système nerveux central ;
  • Si vous souffrez d’une augmentation de la fonction thyroïdienne (hyperthyroïdie) ;
  • Si vous avez des problèmes de foie ou de rein ;
  • Si vous avez une pression oculaire accrue (glaucome). Même une dose modérée d’amitriptyline peut déclencher une crise ;
  • Si vous avez certains problèmes cardiaques ;
  • Si vous avez des symptômes de la prostate ;
  • Si vous prenez de l’amitriptyline pour traiter la composante dépressive de la schizophrénie ou d’autres troubles psychotiques, car les symptômes psychotiques peuvent s’aggraver ;
  • Si vous souffrez d’hypotension artérielle ;
  • Si vous présentez des symptômes tels qu’un mal de gorge, de la fièvre ou une grippe pendant les 10 premières semaines de traitement. Il peut alors être nécessaire de vérifier votre numération sanguine ;
  • Si vous devez subir une intervention chirurgicale. Si possible, il faut interrompre la prise du médicament pendant plusieurs jours ;
  • Chez les patients âgés, car ils sont souvent plus sensibles aux antidépresseurs.

Consultez un médecin si l’un des avertissements ci-dessus s’applique ou s’est appliqué à vous.

Grossesse et allaitement

Consultez un médecin avant de prendre d’Amitriptyline si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Il n’est pas recommandé de l’utiliser pendant l’allaitement.

Si vous prenez d’autres médicaments ?

Expliquez au médecin que vous prenez (avez pris) d’autres médicaments ou que vous allez en prendre sous peu. Même s’il s’agit de médicaments à base de plantes ou de médicaments disponibles sans prescription.

Amitriptyline interagit avec un certain nombre d’autres médicaments, dont :

  • Certains autres types d’antidépresseurs ;
  • Certains somnifères ;
  • Certains médicaments antifongiques ;
  • Certains médicaments contre les troubles du rythme cardiaque ;
  • Certains médicaments contre l’hypertension artérielle ;
  • Certains médicaments utilisés dans la maladie de Parkinson ;
  • Certains analgésiques.

La notice d’utilisation énumère tous les médicaments qui interagissent avec l’Amitriptyline, ainsi que les interactions concernées. Veuillez informer le médecin si vous prenez l’un de ces médicaments.

Effets indésirables

Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ne les subisse pas. Les effets indésirables qui peuvent éventuellement intervenir lors l’utilisation d’Amitriptyline incluent notamment :

  • Modifications de la formule sanguine accompagnées d’une sensibilité accrue aux infections ou d’une forte fièvre soudaine, d’un mal de gorge sévère et de plaies dans la bouche (dépression de la moelle osseuse). Dans ce cas, consultez immédiatement votre médecin ;
  • Éruption cutanée, démangeaisons, photosensibilité, œdème du visage et de la langue ;
  • Glycémies fluctuantes ;
  • Gain ou perte de poids ;
  • Troubles mentaux, notamment confusion, difficultés de concentration, hallucinations, manie, agitation, cauchemars ou insomnie, idées de suicide ou d’automutilation ;
  • Engourdissement, picotements et perceptions de picotements dans les bras et les jambes ;
  • Acouphènes, vertiges ;
  • Céphalée ;
  • Problèmes oculaires, tels que vue trouble, glaucome, troubles de l’accommodation ;
  • Plaintes cardiaques ;
  • Une pression sanguine plus ou moins élevée ;
  • Plaintes gastro-intestinales ;
  • Affections du foie ou de la bile, telles que jaunisse ou hépatite.

Une liste complète de tous les effets indésirables possibles se trouve dans la notice d’utilisation. Consultez un médecin si vous ressentez des effets indésirables sévères ou graves. Même s’il s’agit d’effets indésirables non mentionnés dans la notice d’utilisation.

Composition

L’ingrédient actif est le chlorhydrate d’amitriptyline. Un comprimé contient 10 ou 25 mg de chlorhydrate d’amitriptyline.

Les autres ingrédients (excipients) sont : lactose, amidon de maïs, polyvidone K25 (E1201), cellulose microcristalline (E460), talc (E553b), dioxyde de silicium colloïdal (E551), stéarate de magnésium, hypromellose (E464), propylène glycol (E1520), dioxyde de titane (E171), PEG 400.

Les comprimés d’Amitriptyline HCl 10 mg contiennent également de l’indigotine (E132).

Les comprimés d’Amitriptyline HCl 25 mg contiennent également du jaune d’oxyde de fer (E172) et du jaune de quinoléine (E104).

Les fabricants d’Amitriptyline sont :

Centrafarm Services B.V.
Nieuwe Donk 9
4879 AC Etten-Leur
Pays-Bas

STADA Arzneimittel AG
Stadastrasse 2-18
61118 Bad Vilbel
Allemagne

Centrafarm Pharmaceuticals B.V.
Nieuwe Donk 3
4879 AC Etten-Leur
Pays-Bas

Notice

Lire la notice avant l’utilisation. Vous pouvez télécharger la notice officielle d’Amitriptyline ici.

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecin de famille

Dr. H.K. Benkert

Médecin de famille

Dr. P. Mester

Médecin de famille
Retour au haut de la page