Autotest rapide COVID-19

Le COVID-19 est causé par le nouveau coronavirus et s’accompagne principalement de troubles respiratoires. L’organisme produit des anticorps en réponse au virus envahissant. Plus d’informations

Prix le plus bas
69,90 €
Disponibilité
En stock
Ordonnance requise
Non

  • MisterCash
  • Carte Bancaire
  • Visa
  • Sofort
  • Virement bancaire
Produit
Prix
Produit – Prix

Clause de non-responsabilité 

L’autotest rapide COVID-19 est un test non spécifique à réaliser à domicile, qui peut démontrer la présence d’anticorps contre un coronavirus avec un résultat positif ou négatif. Un résultat positif peut indiquer que vous avez été infecté(e) par un coronavirus.  
Vous devez tenir compte d’une éventuelle mauvaise interprétation des valeurs (un faux positif ou faux négatif). Contrairement à un test de laboratoire, ce test ne permet pas de déterminer une infection en cours. Par conséquent, ce test ne détermine pas si vous êtes atteint(e) de COVID-19, la maladie causée par le coronavirus. L’immunité après l’infection n’a pas encore été scientifiquement prouvée. Il n’est pas non plus prouvé que vous ne pouvez plus infecter les autres après avoir été vous-même infecté(e). En cas de suspicion d’une infection par le coronavirus, nous vous conseillons de toujours consulter votre médecin et de suivre les directives des autorités nationales. 

Qu'est-ce qu'un autotest rapide COVID-19?

Le COVID-19 est causé par le nouveau coronavirus et s’accompagne principalement de troubles respiratoires. L’organisme produit des anticorps en réponse au virus envahissant. Ces anticorps sont détectables dans le sang. Avec l’autotest rapide COVID-19, vous pouvez déterminer si votre sang contient des anticorps contre le nouveau coronavirus. Il n’est pas nécessaire d’envoyer le matériel de test et le résultat est connu au bout de dix minutes.

Qu’est-ce que COVID-19 ?

Le virus qui cause le COVID-19 appartient au groupe des coronavirus. Ces organismes sont reconnaissables au microscope grâce à leur structure en forme de couronne. Les maladies pulmonaires SRAS et MERS ont également été provoquées par un virus de ce groupe. Comme le coronavirus qui se répand pour le moment est neuf, peu de gens sont immunisés. Le virus fait beaucoup de victimes pour cette raison. La majorité des personnes infectées par le virus n’ont que des symptômes bénins qui disparaissent d’eux-mêmes après quelques jours. Les symptômes d’une infection au coronavirus sont :

  • céphalée ;
  • mal de gorge ;
  • rhume ;
  • toux ;
  • essoufflement ;
  • fièvre.

Chez certaines personnes, la maladie est plus grave. Le COVID-19 peut alors s’accompagner de troubles respiratoires graves, tels que pneumonie, fièvre élevée et essoufflement important. Tous les patients présentant des symptômes graves du COVID-19 ne survivent pas à la maladie. Le risque d’une évolution grave est plus élevé pour les personnes âgées et les personnes qui souffrent déjà d’une autre maladie comme les maladies cardio-vasculaires, le cancer et les diabètes.

Prévention de la contamination par le coronavirus

Le nouveau coronavirus est très contagieux. Les personnes qui ont des plaintes doivent de ce fait rester chez elles, même si les symptômes sont très légers. Ce n’est que si les symptômes sont graves (essoufflement combiné à fièvre élevée) qu’il convient de consulter un médecin.

Les personnes asymptomatiques peuvent néanmoins propager le virus. C’est la raison pour laquelle il est demandé à chacun de garder autant de distance possible avec les autres. Une distance minimale de 1,5 à 2 mètres permet de prévenir l’infection par le virus. Lavez-vous régulièrement les mains et toussez/éternuez dans votre coude. Toutes les mesures recommandées pour prévenir la propagation du coronavirus peuvent être consultées sur le site web du gouvernement.

Comment fonctionne l’autotest rapide COVID-19 ?

Si, malgré toutes les précautions, une personne est infectée par le coronavirus, le mécanisme de défense de l’organisme est déclenché. Des anticorps (immunoglobulines) sont alors produits pour tenter d’éliminer l’antigène (une substance étrangère, dans ce cas le virus). Ces anticorps sont détectables dans le sang. L’autotest rapide COVID-19 fonctionne sur la base de la démonstration des classes d’immunoglobulines G et M (IgG et IgM) dans le sang, le sérum ou le plasma.

L’autotest rapide COVID-19 consiste en une cassette de test dans laquelle une petite quantité de sang, de plasma ou de sérum ainsi qu’un tampon de dilution sont mis en contact avec un antigène COVID-19. Si des anticorps de type IgG et/ou IgM sont présents dans l’échantillon, ils donnent une ligne colorée dans la fenêtre de résultats.

L’autotest rapide COVID-19 est fiable : il a une sensibilité de 100 % des IgG/85 % des IgM et une spécificité de 98 % des IgG/96 % des IgM.

Comment utiliser l’autotest rapide COVID-19 ?

L’autotest rapide COVID-19 contient une cassette de test, une lingette désinfectante à base d’alcool, une lancette pour percer le bout du doigt, un tube capillaire ou un compte-gouttes et une solution tampon pour diluer l’échantillon de sang.

Lorsque vous effectuez l’autotest rapide COVID-19, suivez toujours les instructions du manuel et agissez avec précaution pour éviter un résultat non valide. Les directives pour effectuer ce test à partir d’un échantillon de sang obtenu par une piqûre au doigt sont les suivantes :

  • Retirez la cassette de test de l’emballage.
  • Lavezvous les mains avec de l’eau chaude et du savon et désinfectez la pointe du doigt à piquer (le majeur ou l’annulaire sont les plus adaptés à cet effet) avec la lingette désinfectante fournie.
  • Utilisez la lancette pour perforer le bout du doigt. Essuyez la première goutte de sang avec la lingette désinfectante.
  • Attrapez la deuxième goutte de sang à l’aide du petit tube capillaire ou du comptegouttes fourni. Veillez à avoir aspiré suffisamment de sang (voir les indications dans la notice).
  • Placez le sang dans la case de l’échantillon (S) dans la cassette de test et ajoutez deux gouttes de solution tampon.
  • Réglez une minuterie : après 10 minutes, le résultat apparaît dans la fenêtre de résultat de la cassette de test. Attention : après 20 minutes, le résultat ne peut plus être interprété correctement.

Quelques avertissements supplémentaires sur la réalisation du test :

  • Si vous testez le sang d’une autre personne, portez toujours des vêtements et des gants de protection en raison du risque de contamination.
  • Des directives différentes s’appliquent pour tester le sérum ou le plasma, voir le manuel.
  • Ne mangez pas, ne buvez pas et ne fumez pas pendant le test.
  • Faites le test dès que le sang a été prélevé.
  • Conservez le test à température ambiante ou au réfrigérateur (entre 2 et 30 degrés Celsius).
  • Avant de l’utiliser, lisez le manuel pour avoir un aperçu complet de toutes les directives et de tous les avertissements.

Comment lire les résultats du test ?

La fenêtre de résultats est divisée en trois sections : IgG, IgM et partie de contrôle (C) : Une ligne colorée apparaît toujours près du C de contrôle. Cela signifie que le test a été effectué correctement. Si une ligne colorée apparaît dans la case pour les IgG et/ou les IgM ? Alors il y a des anticorps pour ces catégories contre l’antigène du coronavirus.

Résultat de test non valable

Si aucune ligne colorée n’apparaît dans la partie C du contrôle, alors le test n’a pas été effectué correctement et le résultat est invalide, même si une ligne colorée apparaît dans les IgG et/ou IgM. Cela peut par exemple se produire si vous avez utilisé trop peu de sang pour le test. Dans ce cas, vous devez effectuer un nouveau test.

Que faire en cas de résultat positif ?

S’il ressort de l’autotest rapide COVID-19 que vous avez produit des anticorps contre le coronavirus ? Et que vous avez des symptômes associés au COVID-19 ? Selon les directives du gouvernement, vous pouvez simplement attendre la guérison à la maison tant que les plaintes ne sont pas graves. Prévenez cependant un médecin si vous avez des symptômes graves (fièvre supérieure à 38 degrés combinés à de la toux et/ou des difficultés respiratoires) ou si les symptômes sont graves ou persistent longtemps. Suivez les directives du gouvernement pour éviter d’infecter les autres.