Paracétamol / Codéine

Paracétamol/codéine est une combinaison de deux antidouleurs, le paracétamol et la codéine. Elle est mise en œuvre dans le traitement de douleurs aigues, entre autres musculaires, articulaires, en cas de migraine et de maux de dents. Plus d’informations

Un médecin évaluera votre demande et en cas d’acceptation, rédigera une ordonnance. Cette ordonnance est ensuite envoyée directement dans une pharmacies. Celle-ci expédie alors les médicaments dans un délai d’un à trois jours ouvrés. En savoir plus concernant le mode d’action.

Produit
Prix (incluant la consultation médicale)
Produit – Prix (incluant la consultation médicale)

Qu’est-ce que paracétamol/codéine?

Paracétamol/codéine est une combinaison de deux antidouleurs, le paracétamol et la codéine. Elle est mise en œuvre dans le traitement de douleurs aigues, entre autres musculaires, articulaires, en cas de migraine et de maux de dents. À dose réduite, paracétamol/codéine peut être acheté en pharmacie. Dans le cas d’un dosage plus élevé, paracétamol/codéine est uniquement disponible sur ordonnance. 

Comment le médicament paracétamol/codéine traite-t-il la douleur?

Les deux composants, le paracétamol et la codéine, agissent différemment pour bloquer la douleur. Le paracétamol agit sur les récepteurs chimiques transmettant le signal de la douleur. Le cerveau ne diffuse alors plus les signaux de douleur dans le reste du corps. La codéine est un opiacé analgésique qui procure un soulagement de la douleur en imitant l’endorphine, l’antidouleur naturel du corps.

Posologie de paracétamol/codéine

Suivez toujours les instructions que votre médecin fournit avec le médicament. Ne prenez pas d’autres médicaments contenant du paracétamol lorsque vous prenez paracétamol/codéine. À cause du risque d’addiction qu’il entraîne, ce médicament n’est prescrit que sur une durée de trois jours. 

Paracétamol/codéine est fourni sous forme de comprimés ou de capsules. Il doit être intégralement avalé, un comprimé à la fois, avec un verre d’eau. Des comprimés solubles sont disponibles pour ceux qui éprouvent des difficultés à avaler des comprimés. Ils peuvent être dissous dans l’eau puis bus. 

Dosage

Une dose typique pour un adulte est d’une à deux capsules, prises toutes les quatre à six heures selon la posologie. N’excédez pas la dose recommandée. Paracétamol/codéine ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans car il peut entraîner des troubles respiratoires graves. Les enfants de 12 à 15 ans peuvent toutefois prendre ce médicament si les autres formes de soulagement de la douleur ne fonctionnent pas. 

Quels sont les effets secondaires de paracétamol /codéine?

Les effets secondaires de paracétamol/codéine sont nombreux. Ils incluent sans s’y limiter douleurs abdominales, addiction sur le long terme, agranulocytose, troubles sanguins, irritabilité, pancréatite, agitation, réactions cutanées adverses rares (SCAR), thrombopénie. 

Overdose
Un dosage trop élevé de paracétamol peut entraîner l’endommagement du foie (et plus rarement des reins). 

Quand la prise de paracétamol/codéine est-elle déconseillée?

Paracétamol/codéine ne convient pas aux personnes souffrant des maux suivants: 

  • Problèmes hépatiques ; 
  • Blessures à la tête ; 
  • Problèmes de glandes surrénales ;
  • Épilepsie ;
  • Problèmes pulmonaires ou difficultés respiratoires. 

Paracétamol/codéine peut interagir avec certains médicaments. Transmettez à votre médecin ou pharmacien toute prise de médicaments, y compris les médicaments en vente libre ou remèdes naturels. 

Grossesse / allaitement / conduite / alcool

Paracétamol/codéine n’est généralement pas recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes, notamment du fait qu’il existe suffisamment d’autres antidouleurs plus sûrs. La codéine n’est pas considérée comme un médicament sûr à prendre pendant la grossesse. 

Paracétamol/codéine peut entraîner des vertiges. Il est donc conseillé de vous montrer prudent avant de prendre le volant ou d’opérer des machines lourdes lorsque vous prenez ce médicament. Il peut d’autre part renforcer les effets de l’alcool.