Directly go to the content
Douleur mal de tête fête femme qui rit
  • Douleur
  • Maux de tête

Maux de tête

Il existe plusieurs types distincts de maux de tête, qui ont leurs propres causes et qui peuvent être traités ou prévenus de différentes manières. Parmi les différents maux de tête nous avons les céphalées de tension, les migraines et les algies vasculaires.

Céphalée de tension

La céphalée de tension est un mal de tête provoqué par la tension musculaire dans le cou, les épaules et la tête. Souvent la tension musculaire est causée par le stress, les problèmes émotionnels ou psychologiques, le manque de sommeil ou une mauvaise posture. La tension des muscles provoque la sensation d’avoir une bande serrée autour de la tête. Cette sensation d’oppression ou de douleur serrante peut persister pendant quelques jours.

La migraine

La migraine est un type grave de mal de tête qui se produit par épisodes. Une migraine se traduit par un mal de tête lancinant ou avec des pulsions (souvent ressentis d’un côté de la tête) et va régulièrement de pair avec des nausées, des vomissements ou une sensibilité à la lumière, au son, et/ou aux odeurs.

La cause exacte de la migraine n’est pas encore connue. Nous savons que la migraine est une maladie complexe du cerveau, qui a à voir avec l’élargissement et le rétrécissement soudain des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Cela se produit lorsque la coopération entre les nerfs et les vaisseaux sanguins dans le cerveau est perturbée. Il semble que l’hérédité joue un rôle dans le cas d’une migraine.

L’algie vasculaire

L’algie vasculaire est également une forme de mal de tête qui se manifeste par attaques. C’est une variante de migraine très douloureuse qui se produit rarement. Les algies vasculaires se produisent par épisodes de douleurs lancinantes ou cognantes intenses que la personne ressent derrière un œil. L’œil est rouge, gonflé et larmoyant. Certaines personnes souffrent également d’un écoulement nasal et de transpiration au visage et sur le front. Les algies vasculaires se produisent par épisodes (clusters) de quelques semaines voire de plusieurs mois. Une attaque peut durer jusqu’à trois heures, pendant ce temps le mal de tête est si grave que la personne ressent le besoin de bouger.

Jusqu’à présent, aucune cause évidente d’algie vasculaire n’a été découverte. Étant donné que la douleur est concentrée derrière un œil, au niveau de la sciatique trigemius (cinquième nerf crânien), on soupçonne que ce nerf joue un rôle important dans le développement de ce type de mal de tête.