Livraison rapide à domicile
Bon suivi
Professionnel et spécialisé

Femoston

  • Traitement hormonal de substitution (THS)
  • Pour les plaintes liées à la ménopause
  • Pas de semaine d’arrêt

À propos de Femoston

Femoston est ce qu’on appelle un traitement hormonal de substitution (THS). Femoston est une préparation combinée qui contient deux hormones féminines : un œstrogène (œstradiol) et un progestatif (dydrogestérone). Ce médicament est utilisé pour les femmes en ménopause qui n’ont plus eu de règles naturelles depuis au moins six mois.

Femoston est utilisé pour :

  • les plaintes liées à la ménopause (comme les bouffées de chaleur) ;
  • pour prévenir l’ostéoporose (fragilité osseuse).

Utilisation/action

Utilisez toujours ce médicament exactement comme votre médecin vous l’a indiqué. En cas de doute, contactez votre médecin ou votre pharmacien.

Quand commencer ?

Vous pouvez commencer Femoston n’importe quel jour si vous :

  • ne prenez pas pour le moment un médicament THS ;
  • vous prenez auparavant un médicament THS combiné à prendre en continu. C’est le cas si vous utilisez chaque jour un comprimé ou un patch qui contient tant un œstrogène qu’un progestatif.

Vous pouvez commencer Femoston le jour suivant la fin du cycle de 28 jours si vous :

  • preniez auparavant un médicament THS « cyclique » ou « successif » (séquentiel). C’est le cas si vous prenez un comprimé ou si vous appliquez un patch qui contient un œstrogène pendant la première partie de votre cycle. Ensuite, vous prenez pendant 14 jours un comprimé ou un patch comprenant un œstrogène et un progestatif.

Comment le prendre ?

Vous pouvez le prendre avec ou sans nourriture. Prenez le comprimé avec de l’eau à peu près à la même heure chaque jour. De cette manière, vous avez une quantité de médicaments constante dans votre organisme. Et vous oubliez ainsi moins vite de prendre le comprimé.

Utilisez Femoston sans pause entre les plaquettes. Au dos des plaquettes, vous verrez les jours de la semaine. Vous verrez ainsi directement quel comprimé vous devez prendre.

Posologie

Chaque plaquette de Femoston comprend 28 comprimés, également répartis en deux couleurs.

  • Prenez 1 comprimé chaque jour. Suivez l’ordre des comprimés mentionné sur la plaquette calendrier. Vous prenez d’abord les comprimés dans une couleur et ensuite quand vous les avez terminés, les comprimés de l’autre couleur. Quand la plaquette est terminée, vous continuez avec la suivante. Il n’y a pas de semaine d’arrêt.

Alcool/conduite automobile

Aucune mise en garde ne s’applique pour la conduite ou la consommation d’alcool.

Vous avez pris trop/trop peu de Femoston ou vous souhaitez l’arrêter

Si vous avez pris trop de comprimés, vous pouvez présenter des symptômes tels que des étourdissements, des nausées, des seins douloureux ou une hémorragie de privation. Aucun traitement n’est nécessaire. Consultez un médecin si vous avez des inquiétudes.

Si vous avez oublié un comprimé, alors prenez-le quand même, sauf si le retard dans la prise du médicament est de plus de 12 heures. Dans ce cas, ne prenez pas le comprimé oublié et continuez avec le programme habituel. Il peut éventuellement y avoir une hémorragie de privation ou un peu de « spotting ». Ne prenez jamais une double dose pour compenser le comprimé oublié.

Vous voulez arrêter de prendre du Femoston ? Ne le faites qu’en consultation avec votre médecin.

Quand ne pas utiliser ce médicament ?

Femoston n’est pas un médicament adapté à toutes les femmes. N’utilisez pas ce médicament dans les situations suivantes :

  • Si vous avez (eu) un cancer du sein, ou s’il y a des soupçons ;
  • Si vous avez (ou présumez avoir) une tumeur maligne sensible aux œstrogènes (par exemple dans l’endomètre) ;
  • Si vous avez des saignements vaginaux de cause inconnue ;
  • Si vous avez une croissance anormale de l’endomètre non traitée ;
  • Si vous avez (avez eu) un caillot de sang dans une veine (thrombose, thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire) ;
  • Si vous souffrez d’un trouble de la coagulation du sang (tel qu’un déficit en protéine C, en protéine S ou en antithrombine) ;
  • Si vous avez eu récemment ou si vous avez maintenant un blocage dans une artère, comme une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une angine de poitrine ;
  • Si vous avez (avez eu) une maladie du foie et que votre fonction hépatique ne s’est pas encore rétablie ;
  • Si vous êtes atteint de la maladie congénitale de la porphyrie ;
  • Si vous êtes allergique à l’une des substances contenues dans ce médicament (voir rubrique « Composition »).

Si vous constatez l’apparition d’une des affections susmentionnées pendant l’utilisation de ce médicament, arrêtez de le prendre et consultez immédiatement votre médecin.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale, dites à votre médecin que vous prenez Femoston. Vous devez ensuite arrêter de prendre ce médicament environ 4 à 6 semaines avant l’intervention chirurgicale afin de réduire le risque de caillot sanguin.

Quand devez-vous être particulièrement prudente avec ce médicament ?

Consultez un médecin si vous souffrez de l’une des affections suivantes :

  • Une tumeur bénigne dans l’utérus (fibrome) ;
  • Endométriose ;
  • Croissance anormale de l’endomètre ;
  • Un méningiome ;
  • Un risque accru de caillots sanguins ;
  • Un risque accru de cancer sensible aux œstrogènes (par exemple, si votre sœur/mère/grandmère a ou a eu un cancer du sein) ;
  • Une pression sanguine élevée ;
  • Une affection du foie telle qu’une tumeur bénigne du foie ;
  • Du diabète ;
  • Des calculs biliaires ;
  • Migraine/maux de tête graves ;
  • Lupus érythémateux systémique ;
  • Épilepsie ;
  • Asthme ;
  • Otosclérose ;
  • Un taux élevé de triglycérides dans le sang ;
  • Œdème provoqué par des problèmes cardiaques ou rénaux.

La notice fournit de plus amples informations à ce sujet.

Grossesse et allaitement

Femoston n’est pas destiné aux femmes en âge de procréer. Ce médicament n’est pas non plus une pilule contraceptive. Si vous tombez enceinte pendant le traitement : arrêtez de prendre Femoston et consultez un médecin.

N’allaitez pas pendant le traitement par Femoston.

Si vous prenez d’autres médicaments ?

Certains médicaments peuvent réduire l’effet de Femoston et provoquer des saignements irréguliers. Ceci s’applique à :

  • Médicaments contre l’épilepsie(tels que phénobarbital, phénytoïne, carbamazépine) ;
  • Médicaments antituberculeux(tels que la rifampicine, la rifabutine) ;
  • Médicaments pour le traitement de l’infection par le VIH (tels que la névirapine, l’éfavirenz, le ritonavir et le nelfinavir) ;
  • Remèdes à base de plantes contenant du millepertuis (Hypericum perforatum).

Consultez un médecin ou un pharmacien si vous prenez l’un de ces médicaments ou d’autres (avec ou sans ordonnance).

Effets indésirables

Les effets indésirables suivants peuvent se produire avec ce médicament :

Très fréquents (plus de 1 patiente sur 10)

  • Maux de tête ;
  • Douleur abdominale ;
  • Maux de dos ;
  • Seins sensibles ou douloureux.

Fréquents (max. 1 patiente sur 10)

  • Infection vaginale fongique ;
  • Sentiments dépressifs, nervosité ;
  • Migraines (consultez un médecin si vous n’en avez jamais eu auparavant) ;
  • Étourdissements ;
  • Plaintes gastrointestinales ;
  • Réactions allergiques cutanées (éruption, démangeaisons) ;
  • Troubles menstruels ;
  • Douleur au niveau du bassin ;
  • Écoulements vaginaux ;
  • Sensation de faiblesse, de fatigue ou de maladie ;
  • Gonflement des chevilles, des pieds ou des doigts ;
  • Prise de poids.

La notice d’utilisation énumère les effets indésirables moins fréquents. Elle vous informe également sur le risque légèrement accru d’affections graves, comme certains cancers et la thrombose. Contactez un médecin si vous ressentez des effets secondaires, même s’ils ne sont pas mentionnés dans la notice.

Composition

Femoston est disponible en 2 variantes :

Femoston 1/10

Les principes actifs de ce médicament sont l’œstradiol sous forme d’œstradiol hémihydraté et la dydrogestérone. Chaque comprimé blanc contient 1 mg d’œstradiol. Chaque comprimé gris contient 1 mg d’œstradiol et 10 mg de dydrogestérone.

Les autres substances sont :

  • Dans le noyau du comprimé : lactose monohydraté, hypromellose, amidon de maïs, dioxyde de silicium colloïdal (anhydre) et stéarate de magnésium.
  • Dans le pelliculage : dioxyde de titane (E171), oxyde de fer noir (E172), alcool polyvinylique, macrogol 3350, talc, macrogol 400 et hypromellose.

Femoston 2/10

Les principes actifs de ce médicament sont l’œstradiol sous forme d’œstradiol hémihydraté et la dydrogestérone. Chaque comprimé rouge brique contient 2 mg d’œstradiol. Chaque comprimé jaune contient 2 mg d’œstradiol et 10 mg de dydrogestérone.

Les autres substances sont :

  • Dans le noyau du comprimé : lactose monohydraté, hypromellose, amidon de maïs, dioxyde de silicium colloïdal (anhydre) et stéarate de magnésium.
  • Dans le pelliculage : dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172), hypromellose, macrogol 400, talc, oxyde de fer rouge (E172) et oxyde de fer noir (E172).

Le fabricant de Femoston est :

Abbott Biologicals B.V. Veerweg 12
8121 AA Olst
Pays-Bas

Notice

Lisez la notice avant de l’utiliser. Vous pouvez télécharger la notice de Femoston 1/10 ici. La notice du Femoston 2/10 se trouve ici.

Dossier d'informations

Médecins collaborateurs

Vous savez très bien ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Cependant, il peut parfois être difficile de faire le bon choix. Les médecins affiliés à Dokteronline peuvent très bien vous aider.

Dr. E. Tanase

Médecin de famille

Dr. H.K. Benkert

Médecin de famille

Dr. P. Mester

Médecin de famille
Retour au haut de la page